Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMoonspell › Darkness and hope

Moonspell › Darkness and hope

cd • 13 titres • 59:08 min

  • 1Darkness And Hope4:47
  • 2Firewalking3:05
  • 3Nocturna3:52
  • 4Heartshaped abyss4:08
  • 5Devilred3:26
  • 6Ghostsong4:22
  • 7Rapaces5:32
  • 8Made of storm4:10
  • 9How we became fire5:48
  • 10Than the serpents in my hands5:53
  • 11Os senhores da guerra6:30
  • 12Magdalene (plage vidéo)3:59
  • 13Butterfly FX (plage vidéo)3:51

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les écouter : devenez membre.

line up

Fernando Ribeiro (chant), Ricardo Amorim (guitare), Pedro Paixão (claviers), Sergio Crestana (basse), Mike Gaspar (batterie)

remarques

chronique

Après un album sur lequel ils se sont laissés aller à quelques expérimentations, les lusitaniens de Moonspell reviennent vers des sonorités plus traditionnelles. Et ce retour est pour le moins bienvenu car, soyons clair, ce "Darkness and hope" est un sérieux rival au légendaire - à mes yeux - "Irreligious". Il commence par un très solennel "darkness and hope" avant d’alterner les morceaux dark metal puissants comme "firewalking", "devilred" avec son riff d’orgue simple mais efficace, ou "rapaces" et ses notes de piano oppressantes en arrière-plan, et les morceaux plutôt dark rock comme "heartshaped abyss", le tout sans oublier la petite touche d’expérimentation comme sur "nocturna" ou "made of storm". On reconnaît donc le style inimitable de Fermando et sa bande pour le plus grand plaisir des fans. Mais la patte, la signature, ce qui caractérise le plus Moonspell n’a pas été mis de coté : la profondeur, elle est omniprésente sur "Darkness and hope". Certes grâce à la voix immédiatement reconnaissable de Fernando, mais aussi grâce à la composition des morceaux, leur agencement, leurs thèmes, etc… Peut-être également la pratique assidue de l’ésotérisme par Fernando - du moins à une époque - y est-elle pour quelque chose. En fait, il est difficile de dire de cet album autre chose qu'il s'agit d'un concentré de profondeur et de solennité, tout à fait digne des géniteurs d' "Irreligious" et consort.

note       Publiée le jeudi 7 juillet 2011

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Darkness and hope".

notes

Note moyenne        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Darkness and hope".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Darkness and hope".

julius_manes › samedi 3 septembre 2011 - 21:11 Envoyez un message privé àjulius_manes

Sur une autre version de l'album, on trouve en bonus track la reprise "Love will tear us apart" de JOY DIVISION...
http://www.youtube.com/watch?v=-8bD0aBoP0A

hell › dimanche 10 juillet 2011 - 22:11 Envoyez un message privé àhell

Pas terrible par rapport au reste pour moi, coté soupe, sans rien qui ressort

Note donnée au disque :       
stickgrozeil › dimanche 10 juillet 2011 - 21:08 Envoyez un message privé àstickgrozeil

Super album, celui qui m'a réconcilié avec ce groupe, avec un côté très tubesque et assez facile d'accès.

Note donnée au disque :       
necromoonutopia666 › vendredi 8 juillet 2011 - 17:21 Envoyez un message privé ànecromoonutopia666

Pareil que twilight...Os senhores da guerra est est vraiment majestueuse et pour le reste c'est vraiment un moonspell excellent leur plus posé et celui qui a clairement le feeling le plus gothique.

torquemada › vendredi 8 juillet 2011 - 08:26 Envoyez un message privé àtorquemada

Un album qui m'a déçu à l'époque. Après les excellents et expermimentaux "Sin / Pecado" et "Butterfly Effect", celui-ci fait un peu retour aux vieilles routines. Néanmoins, ça s'écoute franchement bien et il y a un morceau que j'adore : "Firewalking".

Note donnée au disque :