Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesGGuerre Froide › Abrutir les masses

Guerre Froide › Abrutir les masses

cd | 10 titres

  • 1 Hypnose
  • 2 Identité variable
  • 3 Nom
  • 4 Des illusions
  • 5 Entre nous
  • 6 Sauvages
  • 7 Le fil
  • 8 Abrutir
  • 9 L'Expérience
  • 10 Canal historique

enregistrement

Mai-décembre 2009, Lille, Villeneuve d'Ascq, France

line up

Yves (chant), Fabrice (guitare, programmation), Samuel (basse), Emmanuel (management)

chronique

Guerre Froide ou l'art de poser des mots amers et durs sur une musique pas foncièrement agressive à la base. Le constat est sans appel: 'Tu es passé dans le moule, tu es entré dans la foule '('Des illusions'), 'Si tu savais de quel métal, de quelles fibres, l'espoir est fait, voudrais-tu encore être libre ?' ('Le fil') ou encore 'Celui dont je tairai le nom, quel qu'il soit, quoiqu'il cache, agit sur l'homme, sur les moutons comme un coup de cravache...('Nom'), Yves a beau avoir un timbre assez doux, cela ne l'empêche pas de cracher des vérités parfois pénibles à entendre. Le single précédent avait ouvert bien des espoirs quant à ce disque et en ce qui me concerne, ce dernier les a comblés au delà de mes espérances. Le groupe conserve en apparence sa ligne d'approche minimale, en plus dur, mais en apparence seulement car la production est, soulignons-le, impeccable. Les morceaux sont truffés de petits détails que révèlent seulement diverses écoutes attentives, ainsi sur 'Le fil' lorsque voix principale et choeurs se superposent, lançant au même moment : 'Au dessous'/'Au dessus' avec pour constat: 'le vide ! ', ou quand le rythme de grosse caisse de 'Canal historique' se modifie après quelques mesures pour développer un roulement plus hypnotique...Finies les programmations basiques, le travail est bien plus fouillé qu'il n'y paraît et l'on notera une utilisation fort judicieuse de l'électronique pour enrichir les ambiances. Guerre Froide a également corrigé la linéarité des climats qui nuisait à l'efficacité de 'Angoisses et divertissement'; en effet, alors que le début de l'album est direct, plus dur dans les sonorités, à partir du magnifique et mélancolique 'Sauvages', le cap se modifie et oriente les climats vers quelque chose de plus vaporeux et aérien, les points d'orgue étant justement 'Sauvages' et 'Canal historique', deux pièces magnifiques. La guitare pioche dans de lointaines influences shoegaze, la basse tisse un fond cotonneux et le timbre tranquille de Yves se coule naturellement dans cette ambiance grise. La cold wave de Guerre Froide n'a alors plus grand chose d'urbain, elle dégage un sentiment indéfinissable, un peu hors du temps, laissant l'auditeur face à lui-même. Les musiciens ont su reprendre pied dans leur époque de manière crédible et le travail accompli s'entend. Oeuvre de réflexion plus que de jugement, 'Abrutir les masses', malgré l'âpreté de ses propos, ne plombe pas le moral et laisse une part de soleil poindre au delà des nuages; à chacun de tourner son regard du bon côté...

note       Publiée le lundi 29 mars 2010

partagez 'Abrutir les masses' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Abrutir les masses"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Abrutir les masses".

ajoutez une note sur : "Abrutir les masses"

Note moyenne :        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Abrutir les masses".

ajoutez un commentaire sur : "Abrutir les masses"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Abrutir les masses".

Richard › samedi 12 mars 2016 - 17:09  message privé !

.Les ambiances sont quasi-hypnotiques et minimales. Les textes incisifs d'Yves Roger délivrés d'une voix faussement monocorde sont beaux car sous leur apparente simplicité, ils dégagent une certaine profondeur.Enfin, là encore, pour moi... Guerre Froide était passé à Caen en 2010 et à Cherbourg quelques mois plus tard. J'ai le souvenir de deux concerts sobres et fortement émotionnels, à l'image de cet album.

Note donnée au disque :       
novy_9 › jeudi 20 février 2014 - 17:50  message privé !

j'adore ce disque ! mais la pochette bof bof ... elle ne reflète en rien le contenu du disque et sa richesse .. il y a un coffret Guerre Froide sortie par Mr Infrastition, très beau qui regroupe les deux premiéres k7, et deux side projects, Gegenacht et Pour L'Exemple, en tout 4 cd ! pour les fans il y a eu une edition cd du premiers maxi cult des années 80 sortie chez Genetic Music !

Note donnée au disque :