Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesGGuerre Froide › Angoisses et divertissement

Guerre Froide › Angoisses et divertissement

cd | 12 titres

  • 1 Come back
  • 2 Métamorphose ?
  • 3 Saint-Ex
  • 4 A corps perdus
  • 5 Réveille-toi
  • 6 L'éternité
  • 7 La tristesse
  • 8 On scie la branche
  • 9 Hommage
  • 10 Demain Berlin (zum Ende)
  • 11 Romance
  • 12 Remorquage

enregistrement

Enregistré et mixé de décembre 2006 à janvier 2007

line up

Yves Royer (chant), Fabrice Fruchant (guitare, synthés, programmation, bruits), Samuel Druon (basse)

remarques

http://www.myspace.com/guerrefroide

chronique

Styles
cold wave
pop
Styles personnels
minimal wave

Voilà des jours que j'écoute ce disque en boucle et je suis toujours dans le flou quant à ce que je dois exprimer. Reprenons depuis le début, Guerre froide est un groupe originaire du Nord de la France crée durant les 80's et qui s'est récemment reformé après une longue séparation. Assimilé à la cold wave, il en incarne le côté minimal wave, très en vogue chez les Allemands, une sorte de pop dépouillée et grise dans ses atmosphères. D'ailleurs le son lui-même se décrit assez rapidement, une boîte à rythmes basique, une ligne de basse ronde, un arrière-fond électronique d'où émerge de temps à autre quelques attaques de guitare. Niveau mixage, les compositions se déclinent en deux pôles, les instruments rassemblés en un seul bloc et le chant. Peu de variation, chaque morceau s'écoule de manière grise et plutôt linéaire. C'est le principal reproche que je ferais à ce disque; si la composition minimale participe clairement à la touche déshumanisée des ambiances, elle sonne un peu trop linéaire. Ensuite, il y a le chant, lui aussi assez monocorde, peu charismatique et dénué de flamme qui suit plus ou moins les mêmes schémas sur chaque pièce. Paradoxalement, cette combinaison fait la force des bons 'Saint-Ex' (sans doute le meilleur titre), 'Métamorphose ?', 'La tristesse' ou encore 'L'éternité' et 'Romance' (dont j'aime la mélancolie). Problème pour moi, il y a tout de même douze chansons et à la longue, la formule finit par lasser. On recherche en vain l'élément qui permettrait aux autres compositions de s'affirmer, sans vraiment trouver. A noter que le titre 'Demain Berlin (zum Ende)' a été un succès pour Guerre Froide (personnellement, je ne l'aime pas beaucoup, et la technique de chanter une phrase en français, reprise en anglais sonne assez ridicule mais c'est là question de goût), déjà à l'époque de sa sortie. Voilà donc, d'un côté, c'est pas la franche passion, surtout que les textes me parlent peu; pourtant, pour qui sait apprécier le style minimal wave, ce disque propose quelques pièces dotées d'un charme indéniable, gris et vaporeux qui ne révèle pas forcément son pouvoir à la première écoute mais qui progressivement s'insinue comme une vapeur envoûtante. Sans vouloir conclure sur un mauvais jeu de mot, on pourrait craindre que Guerre Froide ne soit aussi obsolète que l'époque qui lui a donné son nom mais pour ma part, je pense que ce groupe a encore des choses à exprimer.

note       Publiée le samedi 19 janvier 2008

partagez 'Angoisses et divertissement' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Angoisses et divertissement"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Angoisses et divertissement".

ajoutez une note sur : "Angoisses et divertissement"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Angoisses et divertissement".

ajoutez un commentaire sur : "Angoisses et divertissement"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Angoisses et divertissement".

novy_9 › mardi 17 décembre 2013 - 09:06  message privé !

je le trouve très addictif aussi, j'aime les textes, la voix désabusée, ces mélodies simples et accrocheuses, je l'ai écouté en boucle à l'époque. Guerre Froide a un vrai succès d'estime, les allemands (entre autre) en sont fans, on l'a repressé à 1000 ex de plus, c'est notre meilleur vente chez Brouillard Définitif.

Note donnée au disque :       
Batwings › mardi 17 décembre 2013 - 06:10  message privé !

Aussi ridicule qu'addictif. Je le soutiens sans soucis ne serait-ce que pour Saint Ex !

Note donnée au disque :