Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDropkick Murphys › Sing Loud Sing Proud

Dropkick Murphys › Sing Loud Sing Proud

cd | 16 titres | 45:09 min

  • 1 For Boston
  • 2 The Legend of Finn MacCumhail
  • 3 Which Side Are You On?
  • 4 The Rocky Road to Dublin
  • 5 Heroes from Our Past
  • 6 Forever
  • 7 The Gauntlet
  • 8 Good Rats
  • 9 The New American Way
  • 10 The Torch
  • 11 The Fortunes of War
  • 12 A Few Good Men
  • 13 Ramble and Roll
  • 14 Caps and Bottles
  • 15 The Wild Rover
  • 16 The Spicy McHaggis Jig

enregistrement

Enregistré et mixé par Jim Siegal au studio Outpost, à Stoughton.

line up

Al Barr (chant), Ken Casey (chant, basse), Matt Kelly (batterie, bodhran et chant), James Lynch (guitare, chant), Marc Orrell (guitare, accordéon, chant), Ryan Foltz (pulcimer, tin whistle, mandoline), Spicy McHaggis (cornemuse)

chronique

Styles
punk
Styles personnels
irish punk

Rhaaaaa les Dropkick Murphys. Fer de lance et principaux fondateurs d'un des courants punk new-school les plus intéressant, le irish punk, nos sympathiques prolos de Boston mêlent sur ce troisième album avec une maestria qui vient des tripes toute l'énergie street punk au folk burné des Pogues, les créateurs. Leur musique est à la fois chaleureuse, agressive, communautaire et passablement authentique. Après des débuts plus orientés oï, mais où quelques touches traditionnelles passaient déjà la tête à la porte du pub, les américains enfoncent les lignes et transforment l'essai. L'équilibre est parfait: des riffs essentiels, des refrains entêtants, des rythmes impeccables. Les instruments folkloriques sont omniprésents ou presque et décuplent l'impact des compos. "For Boston" est éloquent: une foule scande, la cornemuse débarque, impériale mais populaire, sur son plan de toms tribal, et paf: les grattent explosent, la batterie speede, la cornemuse ne lache pas, la bière coule à flots. Le duo Al Barr/Ken Casey est aussi vindicatif que de bonne humeur, et les choeurs d'ouvriers bourrés du reste du groupe enfoncent le clou sans vergogne. On navigue sur notre tonneau de guinness d'intros celtes en plans punk brut, avec toujours au choix une flûte irlandaise, une mandoline, ou encore une cornemuse, et cette voix aussi violente que maîtrisée (postulat premier de Shane MacGowan et ses Pogues). Le son est moderne, compact, mais avec ce qu'il faut de suie pour engager le combat une pinte à la main. Ainsi, les perles invariablement énergiques et communicatives s'enchaînent: hymnes celtiques ("The Legend Of Finn MacCumhail" et ses rythmiques balancées, l'indétrônable "Good Rats" avec MacGowan en guest, la reprise de la chanson irlandaise "The Rocky Road To Dublin"), coups de poing rock n'roll sacrément pugnaces ("The Gauntlet", "The Fortunes Of War") ou ballades festnozesques ("A Few Good Men", "The Spicy McHaggis Jig", "Forever", et surtout la reprise terrible de l'ultrapopulaire "The Wild Rover"). Il est même presque superflu de préciser que la joyeuse bande possède un niveau technique plus qu'appréciable, en plus d'un sens de la composition très élaboré dans sa simplicité. Pour résumer, Sing Loud Sing Proud est autant le médicament contre toutes les merdes de la vie qu'un générateur instantané de fiesta à toute heure. Culte et inégalable. "Let's Go Murphys !!!"

note       Publiée le samedi 9 août 2008

partagez 'Sing Loud Sing Proud' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Sing Loud Sing Proud"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Sing Loud Sing Proud".

ajoutez une note sur : "Sing Loud Sing Proud"

Note moyenne :        6 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Sing Loud Sing Proud".

ajoutez un commentaire sur : "Sing Loud Sing Proud"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Sing Loud Sing Proud".

Potters field › mercredi 29 avril 2009 - 10:09  message privé !

t'es pas au bout de tes peines alors. le tout premier est sympa aussi, mais avec un autre chanteur. lequel officie maintenant dans street dogs, dont le style est assez similaire quoique moins teinté folk.

born to gulo › mardi 28 avril 2009 - 21:07  message privé !

wow ... ignition immédiate et supragalvanisante, mais c'est rapidement épuisant tellement c'est festif et à plein coeur ... va falloir m'y prendre précautionneusement pour m'y habituer, c'est que je suis encore un peu sombrex, moi ...

Potters field › samedi 9 août 2008 - 10:31  message privé !
l'album que je boude le plus volontiers sur toute leur disco, car bien moins bon à mon sens que blackout ou gangs all here. a part une poignée de titres comme gauntlet, je trouve celui ci plutot plat.