Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTSteve Tibbetts › Yr

Steve Tibbetts › Yr

  • 1987 • Ecm 1355 • 1 CD

cd • 8 titres • 38:20 min

  • 1Ur 4:43
  • 2Sphexes 3:49
  • 3Ten years 7:48
  • 4One day 2:27
  • 5Three primates 5:07
  • 6You and it 7:24
  • 7The alien lounge 3:42
  • 8Ten yr dance 3:20

enregistrement

Minneapolis, États-Unis, 1980

line up

Steve Tibbetts (guitare, mandoline, dobro, claviers, mellotron, sitar, kalimba, percussions), Marc Anderson (congas, percussions, maracas, triangle, glockenspiel, clavé, surdu, batterie), Marcus Wise (tablas), Steve Cochrane (tablas), Tim Weinhold (percussions, vase, clochettes), Bob Hugues (basse)

remarques

http://www.frammis.com/

chronique

"Yr" est en réalité la réédition du second disque de Steve Tibbetts, autoproduit à l'origine en 1980 sur son label Frammis. Réhabillé par les bons soins du docteur Manfred Eicher qui l'héberge au sein d'ECM depuis la publication de "Northern Song", son troisième disque datant de 1981, ce choix de réédition intervient au moment même où Tibbetts semblait envisager de nouvelles voies pour façonner sa musique. Il s'agit donc en réalité d'un coup de rétroviseur ponctuel sur un procédé qui favorisait encore il y a peu l'approche acoustique. Bien que "Ur" laisse entrevoir que la collaboration fusionnelle entre Steve Tibbets et Marc Anderson a lieu d'être considérée comme celle d'un véritable groupe, ce dernier évoluant à la batterie sur un morceau qui par certains aspects partage quelques notions de musique progressive, la grande majorité des autres titres de l'album sont comme autant de photos de voyages qu'on épingle à un tableau en liège. Des souvenirs rapportés d'Asie Centrale ("Ten Years"), des instantanés qui ne payent pas de mine, guidés par une guitare acoustique seule, et qui semblent avoir été expérimentés à la chaleur d'un feu de cheminée ("One Day"), alors que d'autres encore, plus incertains, relateraient de multiples périples au sein d'une même composition, auréolé du balancement sensuel des rythmes latins de l'hémisphère sud ("Three Primates"). Dans sa dernière ligne droite, Tibbetts renoue de manière originale avec l'idiome progressif en invitant un mellotron à la fête parmi ses acolytes de toujours, le bassiste Bob Hugues, et les percussionistes Steve Cochrane, Marcus Wise et Tim Weinhold. C'est d'abord "You and It", possible clin d'oeil à Yes, où le clavier fait peu à peu son entrée pour définitivement s'imposer. Il se fera encore entendre plus sporadiquement sur "The Alien Lounge", puis "Ten Yr Dance", Tibbetts instaurant une forme inédite et méditative d'un rock progressif teinté de folk, d'ambient et de world, quelque chose comme Popol Vuh et Edgar Froese en colonie de vacances ...

note       Publiée le samedi 16 janvier 2010

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Yr".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Yr".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Yr".