Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDown › III : Over the under

Down › III : Over the under

12 titres - 59:56 min

  • 1/ Three suns and one star
  • 2/ The path
  • 3/ N.O.D.
  • 4/ I scream
  • 5/ On march the saints
  • 6/ Never try
  • 7/ Mourn
  • 8/ Beneath the tides
  • 9/ His majesty the desert
  • 10/ Pillamyd
  • 11/ In the thrall of it all
  • 12/ Nothing in return

enregistrement

Enregistré au Nodsferatu's Lair, au Sage & Sound, au Pass et à l'Ocean Way

line up

Phil Anselmo (chant), Jimmy Bower (batterie), Rex Brown (basse), Kirk Windstein (guitares), Pepper Keenan (guitares)

chronique

Styles
metal
heavy metal
stoner
Styles personnels
heavy metal sudiste

Down, voilà un groupe de super stars qui se rencontrent ponctuellement, s'enferment dans un studio et te sortent un album qui te laisse sur le cul, vlan ! Bon, après, ils font pas ça tous les mois, mais plutôt 1 fois tous les 5-6 ans, mais à chaque fois, ça fait mal. Et avec ce troisième album, on a de nouveau droit à ce bon vieux heavy metal sudiste 70's qui tâche avec des gros riffs bien gras bourrés de feeling, ce chant d'Anselmo qui ne cesse de s'améliorer et de gagner en chaleur, cette batterie bien lourde, enfin quoi, LE son Down, tout ce qui fait le charme du quintette. Après, le seul tout petit inconvénient, c'est le manque de surprise. Le "II : a bustle in your hedgerow..." avait cela de magique qu'il proposait quelque chose de totalement nouveau par rapport à "NOLA" tout en gardant ce style vintage si bon. Là, avec ce "Over the under", on a l'impression que le groupe applique une recette qui marche et ça suffit à leur bonheur (et au notre !). Oui, mais quand c'est si bon, si intense et inspiré, que demande le peuple ? Voilà, "III : Over the under" est un putain d'album qui tue, sans surprise certes, moins bon que "II : a bustle in your hedgerow...", mais du bon vieux heavy metal comme seuls eux savent en faire en ce début de vingt-et-unième siècle, avec les bons enchaînements comme il faut, du groove comme s'il en pleuvait, ça ne se refuse pas. Ca fait vachement du bien ! Down a encore frappé et encore une fois, c'est une réussite.

note       Publiée le jeudi 24 janvier 2008

partagez 'III : Over the under' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "III : Over the under"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "III : Over the under".

ajoutez une note sur : "III : Over the under"

Note moyenne :        27 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "III : Over the under".

ajoutez un commentaire sur : "III : Over the under"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "III : Over the under".

torquemada › samedi 6 février 2016 - 21:04  message privé !

En tout cas, le père Anselmo aurait bien besoin d'un break et d'un régime detox : les derniers lives que j'ai écoutés de lui sont catastrophiques, il braille complètement faux.

Note donnée au disque :       
dimegoat › samedi 6 février 2016 - 18:52  message privé !

White Line Power

born to gulo › samedi 6 février 2016 - 18:50  message privé !

Ce III est affreux, oui ; en revanche, s'ils splittent (sans Philou ni Onc'Kirk, Down ça ressemble à quoi, sérieusement ?) je trouverai ça bien dommage, vu la qualité des e.p, qui devaient être 4 selon le programme ; après, ils ont déjà bieeeeen traîné à sortir le second, même sans aucun problème de vin blanc (tiens, d'ailleurs : encore heureux que le Hellfest ne les annule pas, vu tout ce qu'ils doivent au muscadet...), donc on va pas y renoncer s'ils sont pas sortis dans six mois, aux deux derniers. Pas moi en tous cas.

Note donnée au disque :       
Klarinetthor › samedi 6 février 2016 - 18:18  message privé !

bien dommage tout ca, une fin de carriere qui est en train de partir en sucette. en 2013 ils avaient jouer 2 sets car ils remplacaient Clutch, c'etait genial.

Rastignac › samedi 6 février 2016 - 17:45  message privé !
avatar

ouais mais selon le management, selon le programmateur du hellfest, et selon même P. Keenan (implicitement) et Anselmo (bien plus explicitement), y a des chances que la Ne tournée européenne de Down soit annulée, vu la première annulation d'un fest en Hollande, vu ce que raconte Anselmo, genre "partez sans moi, je préfère crever ici qu'être un boulet pour vous"... Quant à cet album, c'est bien le seul de leur courte discographie à être tombé dans les limbes en deux / deux. Étonnant, d'autant plus que les deux premiers m'ont carrément restructuré les neurones.