Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTToolÆnima › Vos commentaires

Tool › Ænima

vos commentaires

résultats 1 à 20 sur un total de 122 • page 1 sur 7

Tool - Ænima
Raven Envoyez un message privé à Raven...
avatar

C'est pas faux !

Note donnée au disque :       
Tool - Ænima
born to gulo Envoyez un message privé à born to gulo...

Au bout du compte c'est qu'un Undertow qui vient d'emprunter un bouquin sur le tantrisme à la médiathèque, et a décidé de plus baiser, si des fois ça lui faisait voir des trucs.

Note donnée au disque :       
Tool - Ænima
The Gloth Envoyez un message privé à The Gloth...

Sur le premier album de Life of Agony (en 1993), les intermèdes sont des messages sur répondeur, qui amènent au suicide du récipiendaire.

Tool - Ænima
Rastignac Envoyez un message privé à Rastignac...
avatar

i sold my soul to make a record, and you bought ooooone ! (et juste pour savoir : le coup des insultes enregistrées sur répondeur : ça n'avait pas déjà été fait avant ?)

Note donnée au disque :       
Tool - Ænima
Raven Envoyez un message privé à Raven...
avatar

J'ai pas l'impression qu'il y aie plus de skits que sur Lattelexus en fait, mais certes, c'est plus une intro. Du coup ça laisse "useful idiot" et "Cesaro summability" comme skits superflus (les œufs de Satan c'est une chanson, ouais).

Note donnée au disque :       
Tool - Ænima
born to gulo Envoyez un message privé à born to gulo...

Manquez pas trop de respect à Undertow steuplé les gars.

Note donnée au disque :       
Tool - Ænima
(N°6) Envoyez un message privé à (N°6)...
avatar

Intermission est cool, mais c'est pas un skit, c'est une sorte d'intro (moi aussi j'y entends du Kyuss parfois chez eux). Mais toi t'aime bien les skits parce que t'es trop hip-hop dans l'âme vazy ! Bah Hooker il me "saoule" un peu... Ouais, Sober, certe, mais Sober c'est hors-concours. Mais enfin je me retape du Tool (c'est tellement l'été du pélerinage) et c'est plutôt agréable comme sensation.

Note donnée au disque :       
Tool - Ænima
Raven Envoyez un message privé à Raven...
avatar

"ça passe au next level par rapport à tout ce qui a précédé" : non, rien que pour l'immense "Sober", "Crawl away", ou "Swamp Song" (tiens d'ailleurs je me demande si c'est pas un subtil clin d'œil à Led Zep, ce titre). Et non boudiou, au risque de passer pour un fétichiste - ça va bien avec Tool de toute façon - les skits sont pas tous inutiles : les insultes sur boîte vocale par l'italien véner avec la mélodie de piano soap opera en fond ajoutent une touche de tragi-comique étrange, pas anodin (assez Bill Hicks justement, voire Andy Kaufman dans l'esprit, ce côté "c'est du sérieux mais tu sais pas trop"), cette connerie m'a longtemps hanté. Ou l'enchaînement "Intermission" - "Jimmy", avec cette mélodie d'orgue de barbarie grotesque qui ensuite devient un riff mégalithique (du pur Kyuss). Tu oublies "Hooker with a penis" et le titre presque éponyme au rang des grands morceaux.

Note donnée au disque :       
Tool - Ænima
(N°6) Envoyez un message privé à (N°6)...
avatar

Un peu comme un album de hip-hop : des tueries et des skits inutiles qui cassent le flot de l'ensemble. Bon, "Stinkfist", "Eulogy" "H.", "Forty Six & 2", "Jimmy" et "Third Eye" ça passe au next level par rapport à tout ce qui a précédé. Le côté King CrimsRush me frappe plus qu'avant, forcément, sans que ça enlève quoi que se soit à leur singularité ni à leur modernité (bien de son époque).

Note donnée au disque :       
Tool - Ænima
boumbastik Envoyez un message privé à boumbastik...

Certains morceaux ont un petit air de famille avec ceux de Quicksand. Stinkfish / Dine Alone, par exemple.

Note donnée au disque :       
Tool - Ænima
Klarinetthor Envoyez un message privé à Klarinetthor...

ce qui est bien avec ces vieilleries, c'est que le soufflé a eu le temps de retomber depuis leur dernière salve rapprochée d'albums! Et on apprécie aujourd'hui à leur juste valeur les contenus de leurs albums (découvert undertow récemment, et j'ai bien accroché; en revanche 10,000 me saoule un peu et me fait plus l'effet madeleine de proust (généralement tournant autour de moi dans ma chambre pourrie sur mon ordi pourri)

Tool - Ænima
Fryer Envoyez un message privé à Fryer...

Perso c'est Salival qui me fait saliver (o/). La version de Pushit et de Third Eye sont exceptionnelles.

Note donnée au disque :       
Tool - Ænima
Wotzenknecht Envoyez un message privé à Wotzenknecht...
avatar

Les goûts et les couleurs... j'ai toujours été un Lateralus boy, que je trouve parfait de bout en bout, alors que je zappe bien 1/3 de ce Aenima à chaque écoute. Mais rien que pour 46 & 2 et Third Eye, waouh.

Note donnée au disque :       
Tool - Ænima
Procrastin Envoyez un message privé à Procrastin...

J'ai jamais vraiment compris la donferie sur la suite autrement que par une fascination pour la production.

Note donnée au disque :       
Tool - Ænima
Damodafoca Envoyez un message privé à Damodafoca...

Marrant que tu fasses le parrallèle Neuro/Tool, ça me semblait aussi logique quand j'ai découvert les seconds. Néanmoins, Neurosis, même si j'aime beaucoup, n'a rien écrit qui arrive à la cheville de third eye ni même d'Aenima. Quant à Lateralus, tu es dur...

Tool - Ænima
Seijitsu Envoyez un message privé à Seijitsu...

Tool, ou le groupe que tu as trop envie de saquer juste pour la forme à cause des réactions dithyrambiques qu'ils engendrent. Je trouve qu'il y a beaucoup à redire sur le 1er et 3eme album, mais pour ce qui est d'Ænima... Je rejoins la cohorte de fans.

Ce disque est un bloc fascinant. On trouve souvent des longueurs sur les albums qui l'entourent, mais celui-ci, il n'y a vraiment pas grand chose à redire. Production, compos, mélodies, inspiration... Tout est au top. Les gonzes ont sorti le OK Computer du metal, même si cela semble accidentel de leur part tant le reste de leur disco ne se situe pas au même plan (bon je n'ai pas écouté 10.000 Days certes, mais je doute qu'il se rapproche de cet album).

Il va de soi que les interludes sont indispensables (contrairement à ceux de Lateralus), notamment "Message to Harry Manback" et surtout "Die eier von Satan". Quand à "Third Eye", c'est le sommet du disque et du groupe: aussi intense et apocalyptique que du Neurosis.

Note donnée au disque :       
Tool - Ænima
Demonaz Vikernes Envoyez un message privé à Demonaz Vikernes...

On a des infos sur une future tournée européenne ? Je veux revivre ça...

Note donnée au disque :       
Tool - Ænima
DieMunch. Segreg Envoyez un message privé à DieMunch. Segreg...

Bill Hicks, Another Dead Hero

Tool - Ænima
Phaedream Envoyez un message privé à Phaedream...
avatar

Mouais...Toute une explosion que ce Ænima! Moi qui venait juste de découvrir le solide Undertow. Très bien si mes souvenirs ne me trhaissent pas, mais aujourd'hui avec mes oreilles trempées dans la ouate, ça passe un peu plus difficilement...mais ça passe encore.

Note donnée au disque :       
Tool - Ænima
H2O Envoyez un message privé à H2O...

Je le réécoute aujourd'hui même et je l'aime toujours autan.

La marque des grands.