Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTTool › Ænima

Tool › Ænima

cd • 15 titres • 77:18 min

  • 1Stinkfist5:11
  • 2Eulogy8:29
  • 3H.6:07
  • 4Useful Idiot0:39
  • 5Forty Six & 26:04
  • 6Message to Harry Manback1:53
  • 7Hooker With a Penis4:34
  • 8Intermission0:56
  • 9Jimmy5:24
  • 10Die Eier von Satan2:17
  • 11Pushit9:56
  • 12Cesaro Summability1:26
  • 13Ænima6:40
  • 14(-) Ions4:00
  • 15Third Eye13:47

enregistrement

Ocean way, Hollywood et Hook, North Hollywood, Californie

line up

Danny Carey (batterie), Justin Chancellor (basse), Adam Jones (guitare), Maynard James Keenan (chant)

remarques

chronique

Ce troisième album de Tool est parfait. Tout y est maîtrisé de bout en bout. Les compositions sont extrêmement tortueuses, mais jamais ennuyeuses, et font que le disque est assez difficile à cerner de prime abord. Mais une fois que l'on a passé ce premier barrage, la musique de Tool semble couler de source, elle devient limpide et carrément géniale. Car Ænima est monstrueusement bon. Les breaks sont toujours percutants et bien sentis, les vocaux, mixés légèrement en retrait des autres instruments se révèlent prodigieux, le batteur est impeccable, et la basse extraordinaire. La richesse des morceaux fait que même après de très nombreuses écoutes, on arrive toujours à découvrir un petit "truc" qui nous avait échappé jusque là. Dommage que les imbroglios judiciaires du groupe avec sa maison de disque aient empêché celui ci de nous offrir plus rapidement un autre album. Un conseil : ne passez surtout pas à côté de ce magistral chef-d'œuvre qui figure à mon avis parmi les dix meilleurs albums de tous les temps.

note       Publiée le vendredi 4 août 2000

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Ænima".

notes

Note moyenne        130 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Ænima".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Ænima".

Raven › samedi 25 juillet 2020 - 12:11  message privé !
avatar

C'est pas faux !

Note donnée au disque :       
born to gulo › samedi 25 juillet 2020 - 09:23  message privé !

Au bout du compte c'est qu'un Undertow qui vient d'emprunter un bouquin sur le tantrisme à la médiathèque, et a décidé de plus baiser, si des fois ça lui faisait voir des trucs.

Note donnée au disque :       
The Gloth › mardi 14 juillet 2020 - 15:17  message privé !

Sur le premier album de Life of Agony (en 1993), les intermèdes sont des messages sur répondeur, qui amènent au suicide du récipiendaire.

Rastignac › mardi 14 juillet 2020 - 14:48  message privé !
avatar

i sold my soul to make a record, and you bought ooooone ! (et juste pour savoir : le coup des insultes enregistrées sur répondeur : ça n'avait pas déjà été fait avant ?)

Note donnée au disque :       
Raven › mardi 14 juillet 2020 - 14:07  message privé !
avatar

J'ai pas l'impression qu'il y aie plus de skits que sur Lattelexus en fait, mais certes, c'est plus une intro. Du coup ça laisse "useful idiot" et "Cesaro summability" comme skits superflus (les œufs de Satan c'est une chanson, ouais).

Note donnée au disque :