Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAn Albatross › Blessphemy (of the Peace-Beast Feastgiver and the Bear-Warp Kumite)

An Albatross › Blessphemy (of the Peace-Beast Feastgiver and the Bear-Warp Kumite)

cd • 17 titres

  • 1In the Court of the Bear King
  • 2Lysergically Yours, My Psychedelic Bride
  • 3Dimensional Gymnastics
  • 4Trust the Sun, the Symphonic Sunrise
  • 5Divine Birthrite (Maiden Voyage of the Grape Ape) Behold the Light
  • 6Profane Illumination
  • 7The Illumination of the Nation
  • 8Tussin and Turnin' All Night
  • 9Hairobics
  • 10The Ballad of the Electric Coyote
  • 11I Will Swim Into the Lazer Eye
  • 12Feastgiver
  • 13Cosmic Gypsy
  • 14Sacred Geometry
  • 15Death Rides a Brown Horse
  • 16Stormbringer
  • 17The Eyes of the Jaguar

line up

Jaekob Lisowski (guitar, vocals), Eddie B. Gielda III (vocals, percussion), Jason Hudok (bass guitar, sound devices), Edward Klinger (drums, percussion, steel drums), Phillip Reynolds Price (farfisa and hHammond organs, korg synthesizers, percussion), Carl Golembeski (programming and electronics), Jason Price (trumpet), James Hirschfeld (trombone)

remarques

chronique

Styles
hardcore
screamo
Styles personnels
rock'n'roll yoga flame

Appuyez sur pause, histoire de vous rouler un joint. On ne met pas de musique, car quand on est un puriste, on joue à Street Fighter en écoutant la musique et les bruitages du jeux. Voilà, on peut reprendre la partie. J’ai de la corne sur le pouce, et j’ai mis le jeu en super turbo (j’ai rentré le code durant la présentation de "capcom"). Tout va très vite, trop vite pour mes yeux ! Ca tabasse sec, et cet enfoiré à prit Bison et n’arrête pas de faire la torche ! La parade, c’est de prendre Honda, pour lui blaster la gueule à coup de paume dans sa race. Le dernier An Albatross, c’est un peu Chun-Li qui vous botte les oreilles avec ses coups de pieds : ça latte sec. Pour ce premier vrai album – après 2 EP destructeur – les rois du screamogrind à synthé troquent leurs perruques de glamouze contre des perruques de glamouze encore plus pourries. A la fois plus carré, plus barré et plus débile que ses enfants, "Blessphemy" et son hommage indirect au metal (regardez moi ce logo, et ces pandas black metalleux dans le livret Boredomsien) risque de devenir le maitre étalon – la bite à la main - du nintendocore kaléidoscopique chemise ouverte, dépassant de loin les trop gentils Horse The Band et les désormais mou The Locust. TOUT, dans cet album, concourt à être plus fun que n’importe quel groupe japonais dégénéré. Des mélodies de synthés irrésistibles pour fans de Sonic et Duke Nukem, des riffs rock’n’rollesque complètement surpuissant aux blasts de batterie (dont le jeu n’est pas sans rappeler celui de Melt Banana) et aux hurlements de ce chanteur ignoble – un psychopathe téléporté des 70’s avec un chat, un vrai, dans la gorge - tout n’est que fun et LSD. Et si je vous dis que deux petits nouveau viennent se greffer à l’orgie, trompette et trombone pour un résultat qui frôle le Naked City sur certains titres, dévalant des pentes psychédéliques sur la roue arrière, un joint à la bouche, une manette Super Nintendo dans la main et un T-Shirt Ryu vs Sagat, vous répondez quoi ?

note       Publiée le samedi 19 août 2006

Dans le même esprit, saïmone vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Blessphemy (of the Peace-Beast Feastgiver and the Bear-Warp Kumite)".

notes

Note moyenne        11 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Blessphemy (of the Peace-Beast Feastgiver and the Bear-Warp Kumite)".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Blessphemy (of the Peace-Beast Feastgiver and the Bear-Warp Kumite)".

Rastignac › jeudi 5 mai 2016 - 13:49  message privé !
avatar

bon dieu, le souvenir de concert qui remonte de la mémoire, je savais pas que le groupe était chroniqué ici. Quel ovni. Bien tripé à l'époque.

Note donnée au disque :       
Cinabre › jeudi 5 mai 2016 - 12:50  message privé !

Tuerie... Cross-up okizeme into Rekka dans ta gueule. Check(, )mate.

Mountain of Judgement › mardi 1 décembre 2009 - 03:39  message privé !

Ah bin c'est çui-là qu'y m'faudrait après! Dans la tête de liste des investissements à faire d'ailleurs.

Note donnée au disque :       
Cockrellus Wumbus › samedi 13 juin 2009 - 01:38  message privé !

Vraiment spécial et psychédélique !!! J'ai l'impression de voyager dans différente télévisions multicolore de jeux vidéo en écoutant ça haha !!! un bon album délirant !!!

Note donnée au disque :       
dariev stands › mercredi 5 novembre 2008 - 17:36  message privé !
avatar

bon, est ce qu'il y a des gens de gout qui vont voir ce merveilleux groupe en concert le 8 novembre au moulin de Brainans, et surtout, qui serait prêts à me covoiturer de Dijon à la bas (c'est à 80 km de dijon à priori) ?? voire de n'importe quelle gare à la bas, tant que je peux revenir en train... je participe aux frais d'essence évidemment...