Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAh Cama-Sotz › The way to heresy

Ah Cama-Sotz › The way to heresy

cd • 16 titres

  • 130 siècles de sommeil
  • 2Armitangosh
  • 3Elysium
  • 4Nachtzehrer
  • 5El sueño de la hora mas oscura
  • 6Upon the face of the Earth
  • 7The blood is red
  • 8La messe noire
  • 9Entierro de los muertes
  • 10Your darkest soul
  • 11Sodom and Gomorrha
  • 12Har-Rhem
  • 13While others cry
  • 14From the blood of the Ancient Ones
  • 15Exxtrrrminate (my way to heresy 2005 Ce-mix)
  • 16The last incantation

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Enregistré, produit et mixé par Ah Cama-Sotz au studio Terra Inhibita, Belgique, juin 2004- juillet 2005

line up

Herman Klapholz (tous instruments et voix), Fleur Pierets (voix sur 6 & 11), Kathelijne Jordens (voix sur 13), Miss Kitsch (textes 6, 11 & 13)

remarques

chronique

Styles
electro
indus
techno
Styles personnels
electro etnique, dark ambient

Pour son retour sous le masque horrible de la chauve-souris méphétique, Herman Klapholz n'y va pas par quatre chemins ! Reprenant le principe du génial 'La procesion de la sangre', il alterne plages ambient éthérées et venues des âges les plus reculés des civilisations pré-colombiennes et uppercuts electro-techno-indus. A cela s'ajoute une veine ethnique plus prononcée (percussions et sons exotiques divers) et des voix féminines sensuelles et charmeuses. Ce nouveau grimoire débordant de malédictions millénaires s'ouvre sur un '30 siècles de sommeil' au sample de film/documentaire annonçant le réveil d'entités confinées depuis trop longtemps loin de notre univers. Une différence de taille attend les participants à cette cérémonie impie : des morceaux relativement courts comme pour conjurer le sort du temps et une tonalité moins sombre que les oeuvres précédentes. Des basses et des sons plus 'ronds' et aériens, tant sur les plages dark-ambient ('Elysium', 'The last incantation') que sur les beat toujours entraînants des morceaux plus 'dance-floor' ('Armitangosh', 'Nachtzehrer', 'El sueño...'). Ces même morceaux sont d'ailleurs marqués par une influence des projets parallèles auxquels Herman a participé ces deux dernières années, Pow[d]er Pussy (avec Mika de This Morn' Omina) et Wai Pi Wai (avec Jerôme Soudan de Mimetic, Von Magnet etc.). Une approche plus 'groove' qui n'enlève en rien à l'efficacité de ces salves puissantes comme le vraiment mortel 'The blood is red'. La cosmogonie d'Ah Cama-Sotz n'en perd d'ailleurs pas non plus la notion de ténèbres profondes qui menacent l'espèce humaine et les perles rituelles abondent pour nous le rappeler ('From the blood of the Ancient ones', 'Upon the face of the Earth', 'Sodom and Gomorrah'). Un cocktail qui fait mouche pour ne pas changer, et un Ah Cama-Sotz toujours dans le coup. Et dieu(x) sait que ça fait du bien !

note       Publiée le vendredi 14 octobre 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "The way to heresy".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The way to heresy".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The way to heresy".