Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAbscess › Urine junkies

Abscess › Urine junkies

cd | 18 titres

  • 1 Aching meat
  • 2 Urine junkies
  • 3 Crawled up from the sewer
  • 4 29th lobotomy
  • 5 Horny hag
  • 6 Depopulation
  • 7 Zombification
  • 8 Blacktooth beast
  • 9 The scent of shit
  • 10 Altar toy
  • 11 Suicide fuck
  • 12 Raw sewage
  • 13 Die pig die
  • 14 Inbred abomination
  • 15 Unquenchable thirst
  • 16 Abscess
  • 17 Bloodsucker
  • 18 Anally impaled

enregistrement

Titres 1 à 7 enregistrés au Spectrum du 21 au 23 janvier 1995. Titres 8 à 12 enregistrés au Spectrum le 27 août 1994. Titres 13 à 18 enregistrés au Bigfoot le 23 juillet 1994

line up

Chris Reifert (chant, batterie), Clint Bower (guitares, chant), Freeway (basse, chant, batterie), Danny Coralles (guitares, chant, basse)

chronique

Styles
metal extrême
death metal
grindcore
Styles personnels
grind/heavy/death metal crade

Abscess... Voilà un groupe plein de poésie. Il s'agit d'un projet de Chris Reifert et de Danny Coralles d'Autopsy. Ce "Urine junkies" (hum...) n'est pas le premier album d'Abscess, il s'agit de la réédition CD de leurs 3 premières démos au travers des fameuses Underground Series de Relapse ! On peut tout d'abord noter la pochette absoluement grotesque et de très mauvais goût (en voilà une qui se place dans le peloton de tête des pochettes les plus hideuses jamais créées !). Musicalement, je ne vous surprendrai pas en vous disant que c'est du death metal bien gras basique et "in-your-face" proche... d'Autopsy ! Le son est bien necro (démo oblige) et cru, la recherche n'est pas à l'ordre du jour, bref, c'est crade, crade, crade (comme la pochette !). Là où cela devient véritablement intéressant, c'est quand le groupe nous balance du mid-tempo de folie comme sur "Urine junkies" où on ressent une influence heavy, bien trempée (!) tout en gardant cette saleté propre (!) au quatuor. Ce qui est étonnant par contre sur ce CD, c'est d'avoir des riffs, voir même des ambiances, 70's (Black Sabbath en tête) et pourtant, ça sonne très actuel (enfin, ça date de 1994-1995), très death metal de brute répugnant. Parce que là aussi, dans les morceaux rentre dedans, limite grind/punk, l'inspiration est là avec de l'énergie à revendre ! Bon, ça perd un peu en intensité vers la fin (normal, c'est la première démo...), mais ça reste bon. Aussi, je vous parlais de Black Sabbath, et bien, les p'tits gars nous offrent avec "Raw sewage" un morceau très inspiré (et le mot est faible...) par le légendaire "Black Sabbath" des anglais. Du primaire, du gras, du puant, mais avec du feeling et de l'énergie ! Du bon !

note       Publiée le samedi 7 mai 2005

partagez 'Urine junkies' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Urine junkies"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Urine junkies".

ajoutez une note sur : "Urine junkies"

Note moyenne :        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Urine junkies".

ajoutez un commentaire sur : "Urine junkies"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Urine junkies".

Dead26 › jeudi 8 novembre 2018 - 15:48  message privé !

Juste pour la demo "Raw, Sick And Brutal Noize". L'hymne Suicide Fuck et le truc bien Sabbatien Raw Sewage. Bonne compile même si incomplet.

Ce qu'ils ont fait de meilleur à mon goût après un premier album moyen. Reifert la référence !

Note donnée au disque :       
god › dimanche 2 septembre 2012 - 03:22  message privé !

La musique de ce 'urine junkie' est à l'image de sa pochette... C'est-à-dire bien crade et immonde....

Pariah › mercredi 21 janvier 2009 - 13:11  message privé !

Immonde, fétide, purulent, crasseux, dégoulinant, bref ; génial ! Un shoot d'urine ? Quelle merveilleuse idée !

Note donnée au disque :       
vargounet › jeudi 5 juin 2008 - 12:07  message privé !
PUS & ROCK
Note donnée au disque :       
Nightstalker › vendredi 12 août 2005 - 16:30  message privé !
Et abscess c'est mortel!