Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAbscess › Dawn of inhumanity

Abscess › Dawn of inhumanity

cd | 10 titres | 52:25 min

  • 1 Goddess of filth and plague [04:14]
  • 2 Torn from tomorrow [04:16]
  • 3 Never sane again [06:21]
  • 4 Dawn of inhumanity [05:32]
  • 5 The rotting land [04:27]
  • 6 Dead haze [05:32]
  • 7 What have we done to ourselves? [05:21]
  • 8 Dark side of a broken knife [04:27]
  • 9 Divine architect of disaster [05:27]
  • 10 Black winds of oblivion [06:48]

enregistrement

Enregistré en octobre 2009 aux Fantasy Studios de Berkeley

line up

Chris Reifert (chant, batterie), Clint Bower (guitares, chant), Danny Coralles (guitares), Joe Allen (basse)

chronique

Styles
metal
heavy metal
metal extrême
death metal
thrash metal
Styles personnels
crade et purulent

Abscess, c'est le genre de groupes pas fin du tout, le truc bien purulent, qui tâche et quand on écoute un album, honnêtement, on se dit "Sérieux, comment un groupe aussi bas du front musicalement peut réussir à sortir plus de deux albums sans faire de la redite ?". Et à chaque fois on se fait avoir ! Franchement, j'ai découvert avec "Damned and mummified" et j'ai juste trouvé ça incroyable. Abscess, c'est pas un groupe commun à la base. Ils sont issu d'Autopsy et leurs premiers albums faisaient tellement peu sérieux que j'ai toujours trouvé en découvrant ces premiers méfaits que c'était un groupe un peu "farce", sans véritable avenir et pourtant, en 2010, ils sont toujours là (bon ok, ils splitteront cette même année !) et ils ont réussi à se renouveler tout en gardant leur style de base. Voilà, Abscess, c'est à la base un groupe de death metal alliant le thrash dans une ambiance gore à la Necrophagia avec des morceaux courts sans trop de recherche. Et avec le temps, ils y ont ajouté un côté doom, lourd et crasseux à souhait qui donne toute son originalité à la formation. Je parlais de Black Sabbath sous LSD (un euphémisme ?) dans une précédente chronique, c'était exactement ça. Il y a un côté heavy avec des riffs juste parfaits avec un super feeling 70's, le tout avec un côté poisseux, glauque, crade, trash très moderne et actuel. Et voilà, la cuvée 2010 du groupe est encore une grande réussite. J'avais peur que le groupe tourne en rond avec des morceaux qui deviendraient clichés avec une partie lente qui enchaînerait bêtement avec du up-tempo thrashisant. Mais en fait, non, c'est plus travaillé et recherché que cela. En plus, avec ce "Dawn of inhumanity", ils jouent encore plus sur les contrastes avec la multiplication de passages en guitare son clair, et de parties calmes et torturées. Les morceaux sont prenants avec une énorme production qui permet un rendu final poisseux et dérangeant. Ça suinte de partout, ça grésille, ça larsen et hop, ça enchaîne sur du gros doom metal tout crade avec un chant extrême. Rien à voir avec le heavy/doom metal actuel, l'ambiance n'est pas la même, mais Abscess utilise une partie des ingrédients du style. Il les assemble avec leur thrash metal, leur death metal, leurs ambiances sombres et pesantes et ça donne un excellent album et original en plus ! C'est pas plus dur que cela. Abscess a peut-être toujours été un groupe de seconde zone, pourtant, ils proposent une musique unique, personnelle et inspirée. Ils terminent leur carrière sur ce qui est certainement leur meilleur album.

note       Publiée le samedi 6 avril 2013

partagez 'Dawn of inhumanity' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Dawn of inhumanity"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Dawn of inhumanity".

ajoutez une note sur : "Dawn of inhumanity"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Dawn of inhumanity".

ajoutez un commentaire sur : "Dawn of inhumanity"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Dawn of inhumanity".

Klarinetthor › dimanche 7 avril 2013 - 18:43  message privé !

yeah

Note donnée au disque :