Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesKDavid Krakauer › Klezmer madness !

David Krakauer › Klezmer madness !

  • 1995 - Tzadik, TZ7101 (1 cd)

10 titres - 49:13 min

  • 1/ Africa Bulgar (3:43)
  • 2/ Bogota Bulgar (4:06)
  • 3/ A Few Bowls Terkish (4:37)
  • 4/ At the Rabbit's Table (5:14)
  • 5/ Doina / Death March Suite (10:32)
  • 6/ Funky Dave (5:53)
  • 7/ The Ballad of Chernobyl (5:19)
  • 8/ Gong Doina (2:19)
  • 9/ Living With the H Tune (6:03)
  • 10/ Rachab (1:27)

enregistrement

Baby Monster Studios, New York City, USA, 1994

line up

Anthony Coleman (claviers, samples), David Krakauer (clarinette, clarinette basse), Adam Rogers (guitare), Michael Alpert (accordéon, chant), David Licht (batterie), Guillermo Penate (guiro), Juan Ortega (timables), Oscar Ortega (congas)

chronique

Styles
jazz
world music
folk
Styles personnels
klezmer

J'ai découvert David Krakauer il y a un peu moins de dix ans, lors d'un festival Tzadik de deux jours organisé à l'Ancienne Belgique, à Bruxelles. J'y allais avant tout pour découvrir la vidéo performance "Elegy", et mes copains les Ruins. Mais la plus grosse claque, ce ne sont pas ces hurluberlus qui me l'ont flanquée. Avec un petit collectif de cinq personnes, Krakauer a, je pense, pris aux tripes toutes les personnes qui étaient présentes ce soir-là. Clarinettiste de talent, officiant autrefois au sein des célèbres Klezmatics, c'est pourtant sur le tard qu'il a commencé à s'intéresser sérieusement à cette facette de la musique traditionnelle de ses ancêtres, à la manière de John Zorn qui, lui aussi, y est venu tardivement. Mais chez David Krakauer, on fuit l'intellectualisation à outrance. Tout est question de passion, de dévotion. Je me souviens très bien de cet artiste emporté par son élan, comme si la clarinette le guidait et jouait avec lui comme avec une marionnette, le baladant sur scène, l'obligeant à des contorsions qui amplifiaient tout le côté mélodramatique de la musique klezmer. Krakauer a une technique incroyable, mais ce n'est pas cela qui rend l'expérience impérissable. C'est ce que celle-ci lui permet d'accomplir qui rend tout cela vraiment extraordinaire et passionnant. C'est au plus profond de lui-même qu'il allait chercher les ressources nécessaires pour faire se lamenter son instrument, avec le même sentiment d'urgence qui s'échappait du soprano de Coltrane, rien que ça. Il était donc fort logique qu'au sortir d'une telle expérience, j'allais me mettre en quête d'un des albums de l'artiste. "Klezmer Madness !", premier disque de la série "Radical Jewish Culture" sur le label Tzadik ne délivre hélas pas toutes les promesses entrevues lors du concert. Cela reste un disque à la forte personnalité, mais à mon goût encore trop ancré dans ses traditions, la faute à un chant yiddish parfois plus qu'envahissant. Mais son côté brut et minimal a aussi, c'est certain, ses bons côtés.

note       Publiée le vendredi 24 septembre 2004

partagez 'Klezmer madness !' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Klezmer madness !"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Klezmer madness !".

ajoutez une note sur : "Klezmer madness !"

Note moyenne :        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Klezmer madness !".

ajoutez un commentaire sur : "Klezmer madness !"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Klezmer madness !".

punksportif › lundi 13 juillet 2009 - 11:40  message privé !

Pas forcément le meilleur Krakauer, mais relativement bon tout de même. Le premier disque de la section juive de Tzadik. download possible ici

http://tzadikology.blogspot.com/2009/07/david-krakauer-klezmer-madness.html

Note donnée au disque :       
absinthe_frelatée › jeudi 5 février 2009 - 23:34  message privé !

En concert à la Salle Pleyel le 22 mars. J'ai ma place, je sais pas s'il en reste.

Møjo › jeudi 5 février 2009 - 20:16  message privé !

Je plussoie fortement, l'album avec Socalled a été une de mes grosses découvertes (baffes) de l'an passé. Ils ont d'ailleurs tourné ensemble l'automne dernier avec plusieurs dates en France notamment, malheureusement pas eu la chance d'aller les voir :-(. Je connais pas ce disque sinon, mais Klezmer NY est également très classe.

alovesupreme › jeudi 5 février 2009 - 18:14  message privé !

Sa collaboration avec Socalled sur l'album "Bubbemeises lies my gramma told me" est absolument à écouter. Un mariage très réussi de klezmer et de hip-hop.

Slugbait › vendredi 24 septembre 2004 - 20:42  message privé !
Ah, enfin la frange Radical Jewish Culture de tzadik qui arrive ! Krakauer est un phénomène de la clarinette, son klezmer, entre modernité et tradition, est une pure merveille.