Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesZJohn Zorn › Bar Kokhba

John Zorn › Bar Kokhba

  • 1996 - Tzadik, TZ 7108 (2 cd)

cd1 | 13 titres

  • 1 Gevurah
  • 2 Nazikin
  • 3 Mahshav
  • 4 Rokhev
  • 5 Abidan
  • 6 Sheloshim
  • 7 Hath-Arob
  • 8 Paran
  • 9 Mahlah
  • 10 Socoh
  • 11 Yechida
  • 12 Bikkurim
  • 13 Idalah-Abal

cd2 | 12 titres

  • 1 Tannaim
  • 2 Nefesh
  • 3 Abidan
  • 4 Mo'ed
  • 5 Maskil
  • 6 Mishpatim
  • 7 Sansanah
  • 8 Shear-Jashub
  • 9 Mahshav
  • 10 Sheloshim
  • 11 Machin
  • 12 Karaim

enregistrement

Enregistré Aout 1994, Décembre 1995 et Mars 1996 à Baby Monster Studios, NYC. Produit par John Zorn.

line up

Greg Cohen (basse), Anthony Coleman (piano), Dave Douglas (trompette), Mark Dresser (basse), Mark Feldman (violon), Erik Friedlander (violoncelle), David Krakauer (clarinette), John Medeski (organ, piano), Marc Ribot (guitare), Chris Speed (clarinette), Kenny Wollesen (batterie)

chronique

Styles
jazz
Styles personnels
klezmer

John Zorn est un juif, ça on commence à le savoir. John Zorn aime les juifs, ça aussi on commence à le savoir. Mais surtout, John Zorn aime Masada. A tel point qu'il commence sérieusement à nous les casser avec son Masada. Alors, il y a Masada Guitar, Masada string trio, Electric Masada, sans oublier les 10th of Masada, etc… "Bar Kokhba", c'est le Masada Chamber Ensembles. Et voyez plutôt les lurons: Marc Ribot, Mark Feldman, Greg Cohen (déjà présent dans le Masada d'origine), David Krakauer (l'autre dieu du Klezmer), Dave Douglas (présent lui aussi chez le Masada premier du nom), etc… Bref, on ne fait pas dans l'amateur. Et ce qui aurait pu donner le Masada ultime (nan mais quand même, tout ces musiciens !!!) ne donne final qu'un ersatz Masadien de klezmer pour jeunes branchés. Je m'explique: tout les excellents musiciens là, et bah nan, ils ne jouent pas tous ensemble ! Ils ne jouent que par duo / trio, voir quatuor (mais cela n'arrive que deux fois sur vingt-cinq). Ce qui nous donne des pièces de toutes beautés, d'un jazz klezmer mélancolique, surtout les duos piano / clarinette qui sont vraiment magnifiques (ai-je déjà précisé que Krakauer était un tueur ? Oui ? Ah ok…), de même que les trios violons / batterie / basse, où règnent parfois des ambiances feutrées qui donnerait envie de se faire pousser des roufflaquettes. Seulement, et même si j'aime beaucoup le klezmer, et encore plus Masada, je suis bien obligé d'admettre que l'album reste d'une linéarité trop inhabituelle dans les travaux Masadien. Trop minimaliste, pas assez intense (surtout comparé aux lives de Masada, ou à l'intenable Electric Masada). "Bar Kokhba" s'affiche donc comme le plus ambiancé des produits dérivés estampillés Masada, alors qu'il jouit d'un des plus gros potentiels furieux de tout les projets (je me répète, je sais, mais putain, ce line-up !!). Un bon disque de klezmer qui aurait gagné à laisser plus de liberté à ses musiciens. On se rattrapera avec Electric Masada ! Sans rancune, mais un peu dommage.

note       Publiée le vendredi 4 février 2005

partagez 'Bar Kokhba' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Bar Kokhba"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Bar Kokhba".

ajoutez une note sur : "Bar Kokhba"

Note moyenne :        8 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Bar Kokhba".

ajoutez un commentaire sur : "Bar Kokhba"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Bar Kokhba".

(N°6) › mardi 5 mai 2015 - 21:31  message privé !
avatar

Loin de l'intensité du quartet, mais ce n'est pas le propos. C'est tout simplement sublime, et la découverte des différentes associations au cours de ces deux heures est délicieuse. Difficile de faire un choix entre les duos piano/clarinette (Chris Speed est aussi bon que Krakauer), les orgues mystérieux de Medeski, la guitare rare mais magique de Ribot, et avant tout la première apparition (si je ne m'abuse) de l'extraordinaire Masada String Trio, Friedlander/Feldman/Cohen, dont chaque interprétation est sidérante (Abidan tout en pizzicati, ça marche !). C'est d'autant plus agréable si on connait déjà le répertoire de Masada (les quelques morceaux repris entre les 2 CD par des formations différentes permettent déjà de goûter au plaisir des variations). Plutôt minimaliste à quelques irruptions de dissonances prêt, faut savoir se poser pour apprécier la mélancolie des compo de Zorn.

Note donnée au disque :       
prypiat › lundi 1 décembre 2008 - 18:09  message privé !

Excellent album de klezmer zornien... Très bon un peu de calme chez Masada des fois quand même non ? Intéressant à écouter, très plaisant en voiture (sisisi, essayez vous verrez^^)...

Note donnée au disque :       
Nicouscous › dimanche 8 octobre 2006 - 11:45  message privé !
Je connais pas celui-là, mais le triple album de Bar Kohkba soti pour l'anniversaire est très bon! c'est du Electric Masada en acoustique... le mëme esprit, mais en calme!
Chris › vendredi 6 octobre 2006 - 21:46  message privé !
avatar
Oui franchement moyen ce Bar Kokhba...
Note donnée au disque :