Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSystem Of A Down › Steal this album !

System Of A Down › Steal this album !

16 titres - 43:31 min

  • 1/ Chic 'n' stu - 2/ Innervision - 3/ Bubbles - 4/ Boom ! - 5/ Nüguns - 6/ A.D.D. - 7/ Mr. Jack - 8/ I-E-A-I-A-I-O - 9/ 36 - 10/ Pictures - 11/ Highway song - 12/ F*** the system - 13/ Ego brain - 14/ Thetawaves - 15/ Roulette - 16/ Streamline

line up

John Dolmayan (batterie), Daron Malakian (guitares, chœurs), Shavo Odadjian (basse), Serj Tankian (chant, claviers, samples)

remarques

chronique

Styles
metal
Styles personnels
néo-metal original

Après 2 albums bien originaux qui ont permis aux Arméniens de connaitre le succès, surtout auprès des plus jeunes, System Of A Down, SOAD pour les intimes, fait fructifier son nouveau statut de leader avec ce CD sorti juste avant Noël, un an après "Toxicity". Parce que ne nous voilons pas la face, ce "Steal this album !", au nom si approprié, est un pur produit marketing. Il ne s'agit pas d'un nouvel album, mais d'une compilation d'inédits de toutes les périodes du quatuor, de 1995 à 2002. De plus, il n'y a pas de livret (mattez-moi aussi cette pochette tout bonnement exceptionnelle ! Putain, on dirait du Derek Riggs dans ses meilleurs jours... hu hu...), quasiment aucune info (on a du bol d'avoir la liste des titres quand même !) et pour avoir accès aux crédits, paroles et autres renseignements sur le CD, il faut se connecter sur le site Internet du groupe ! Le genre de truc que j'adore bien sûr... Bon, après ça, il ne reste plus qu'à espérer que musicalement parlant, ça fait remonter le niveau parce que jusqu'au présent, c'est pas trop ça avec cette galette... Bon, ben là, côté musique, y'a pas grand chose à dire, ça va être rapide... SOAD est un groupe à part, y'a plus de doute. Les morceaux sont quasiment tous excellents, déjà très originaux, que ce soit au niveau des riffs que des structures ou bien même des instruments utilisés (ainsi que des rythmes vraiment pas évidents à première vue). Le groupe réussit à intégrer à merveille des atmosphères et des parties typiques de leur pays d'origine. Le chant est très bon, les rythmes sont bien syncopés, mais le tout reste suffisamment fluide pour garder de l'efficacité. Le groupe sait être bien brutal quand il le faut et enchainer avec des parties plus cool avec un chant profond à tous les niveaux. On peut tout de même reprocher un manque d'unité au sein des morceaux (relativement courts d'ailleurs). On sent bien le côté fourre-tout de la chose... Mais bon, comme ces titres-là sont bons, voir excellents, c'est moins problématique et ça passe beaucoup mieux. Dans un CD, la musique est ce qu'il y a de plus important et heureusement qu'ici c'est du tout bon, parce qu'il n'y a vraiment rien d'autre à retenir ici. On aurait quand même aimé un peu moins de foutage de gueule au niveau de l'artwork...

note       Publiée le jeudi 12 août 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Steal this album !".

notes

Note moyenne        38 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Steal this album !".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Steal this album !".

nicliot › mardi 9 juillet 2013 - 22:36  message privé !

bastik

Cera › mardi 9 juillet 2013 - 22:21  message privé !

Même après tout ce temps, j'aime encore tous les titres (ok, sauf peut être "boom!").

No background › mercredi 20 juillet 2011 - 11:11  message privé !

Album inégal, mais il passe mieux que Toxicity finalement, car plus varié (les ballades sont très bien effectivement). Je l'écoute avec plus de plaisir que ce dernier (peut-être trop entendu aussi).

Note donnée au disque :       
Kronh › samedi 28 août 2010 - 17:37  message privé !

Ma première galette de metal... Faisait de l'effet à l'époque! j'y trouve tout ce qu'il me faut: un très bon assemblage, bonne maitrise, pas du tout linéaire

merci pour le fusil... › mercredi 30 janvier 2008 - 16:34  message privé !
les balades sont les meilleurs moceaux , pourtant elles sont téléphonées as fuck mais je sais je me laisse bercées.
Note donnée au disque :