Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesRRaksha Mancham › Ghazels

Raksha Mancham › Ghazels

cd • 12 titres

  • 1Bedun
  • 2Abd Er Rahman
  • 3Reguibat Illa Tinduf
  • 4Konya Dans
  • 5Ouled-Nail
  • 6Danakil
  • 7Dakné
  • 8Fiddayyin
  • 9Qabaïl Zawaj
  • 10Peshmerga
  • 11Tubu Ghzali Illa Bardaï
  • 12Arabiya Fahrana

enregistrement

Etage Ion Studio, janvier-mars 1994

line up

Astarté, Djö Ph'rwa, Dta-Wa-E, Loban, Mig mTin, Naldjorpa, sNon-po Lha-dre, Etage Ion (chant, guitares, basse, synthés, claviers, flûtes, clochettes, percussions, harpe africaine, piano, viole égyptienne, djembe, congas, claves, cymbales, tambourins, tambours marocains et tunisiens, samples, mandoline, violon, etc

remarques

Existe en édition limitée

chronique

Styles
rock
world music
Styles personnels
rock ethnique / ethnique contestataire

Avec 'Ghazels', Raksha Mancham nous entraîne dans un véritable voyage initiatique à la rencontre des diverses cultures du désert. Le mot lui-même n'a aucun lien avec l'animal mais désigne des femmes magnifiques ou des poèmes d'amour. Musicalement, le groupe s'éloigne de plus en plus de ses débuts industriels pour se concentrer sur une interprétation plus proche des racines ethniques. Rien d'étonnant à ce que les structures des morceaux s'appuient sur des constructions authentiques, d'inspirations arabiques et orientales dont les percussions forment généralement le cœur. Pour le reste, comme à leur habitude, les musiciens utilisent nombre d'instruments, traditionnels (tambourins, flûtes, viole, clochettes...) ou non (guitare, synthés...). La démarche se veut spirituelle, introspective même, c'est pourquoi les orchestrations sont assez épurées et donnent aux chansons une atmosphère presque intime. Certaines pièces sont instrumentales, d'autres interprétées par les membres du groupes, ou utilisent des bandes originales ramenées des pays visités. Le résultat est plutôt convaincant, la principale qualité de Raksha Mancham est de ne pas chercher à singer les cultures évoquées mais bien de composer en s'en inspirant ; ils ne cachent pas leur statut de musiciens occidentaux cherchant à restituer leur compréhension des thèmes abordés, ce qui se traduit par un feeling un brin torturé, voir révolté ('Fiddayyin') qui leur est propre. Si les structures en boucles des morceaux évoquent vaguement certains travaux de Muslimgauze, la démarche reste très personnelle et plutôt originale.

note       Publiée le lundi 12 avril 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Ghazels".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Ghazels".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Ghazels".