Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMordant › Momento mori

Mordant › Momento mori

8 titres - 32:55 min

  • 1/ Momento Mori
  • 2/ Right hand of lucifer
  • 3/ Mordant
  • 4/ Necrophiliacs from darkness of hell
  • 5/ Sabbatical warfare
  • 6/ Satanic demolition
  • 7/ Message to devastate
  • 8/ Evil

informations

Enregistré au Et Loi Pan Studio, du 3 au 6 avril 2004. Produit par Mordant et David Gustafsson.

line up

Bitchfire (unholy howling vocals); Necrophiliac (six string holocaust); Leather daemon (guitar destructor); Carnage (sodomatic bass inferno); Hell (bone crushing drum disaster)

chronique

  • (very) old black/thrash metal

Culte! Ce truc est tout simplement culte... Mordant est old school jusqu'au bout des ongles; de sa musique primaire à la date de péremption dépassée de 20 ans jusqu'aux photos hilarantes par lesquelles on découvre 5 gaillards qui serrent les poings, montrant fièrement leur brassière en plastique clouté et faisant les gros yeux sous un corpse paint minimaliste sans doute fait au bouchon noirci (peut-être aiment-ils à jouer à la vache qui tâche entre deux repet'...). Cet hallucinant anachronisme posé, que propose Mordant? Du black/thrash vieux, entièrement basé sur des riffs d'école et réhaussé de leads simples et maléfiques en clôture des refrains. Mélodies satanisantes à la Venom, double gratte respectable et jeu de dynamique primaire : on passe du mid tempo au pilonnage (enfin, pilonnage 80's ), du pilonnage au lourd et lent, du lourd et lent au mid tempo et ainsi de suite. [mode totale objectivité on] : les riffs fonctionnent malgré un manque d'aura certain, ils sont noirs et pesants, rythmiquement réussis, les leads apparaissent exactement là où on les attend, convenables et porteurs d'ambiances sombres, et Bitchfire a beau ressembler à un hypothétique n-ième frangin Wahlberg, sa gorge grave et hargneuse, une fois admis le kitsch de l'ensemble, possède un charme incontestable. Un peu hasardeux sur les parties les plus furieuses, le batteur place ses coups avec pertinence et fait parfaitement ressortir des riffs leur pouvoir headbanguant. Entre les vieux Overkill, la suie de Venom et le penchant habituellement allemand pour le metal caricatural, Mordant offre avec Momento Mori un recueil de proto-black agréable, respectable, et totalement inutile. On ne pourra certainement pas leur reprocher de ne pas savoir où se situer tant ce disque est connoté, à se demander s'ils composent avec le cœur et l'oreille ou plutôt l'unique soucis de s'inscrire dans un style particulièrement défini, et par ailleurs totalement abandonné depuis plus de quinze ans. [mode totale objectivité off]. Toutes les réactions sont possibles face à Mordant; on peut apprécier ce voyage en arrière et cette musique plutôt convenable dans l'absolu, premier degré indispensable, tout autant qu'une paradoxale capacité à écouter certains passages avec un sourire comme on écoute les bonnes poilades de Finntroll (le refrain de Right Hand of Lucifer par exemple), tout comme on peut être profondément navré et rester incrédule face à ce qui se révèle finalement une sorte d'ovni. Mais même dans le premier cas, on ne peut qualifier cet album autrement que "pas mal". Dans old school, il y a school. Et dans toutes les écoles, il y a les maîtres, et leurs élèves. Mordant a pris ses cours au CelticVenom College. Il y a obtenu son diplôme... mention passable.

note       Publiée le samedi 3 septembre 2005

dernières écoutes

    Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Momento mori" en ce moment.

    tags

    Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Momento mori".

    notes

    Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

    Connectez-vous ajouter une note sur "Momento mori".

    commentaires

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Momento mori".

    Dun23 Envoyez un message privé àDun23

    J'aime la pochette!

    Raven Envoyez un message privé àRaven  Raven est en ligne !
    avatar

    tiens, je met un petit marque-page là, quel nom génial; une chro de tigrou passée complètement inaperçue, ça fait plaisir on en découvre tous les jours - c'est ptetre de la soupe mais c'est intriguant tout ça

    Nightstalker Envoyez un message privé àNightstalker
    Excellentissime