Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTTearful Moon › In the dark morning

Tearful Moon › In the dark morning

cd | 10 titres

  • 1 The stoning
  • 2 The stars have fallen and died
  • 3 Glowing
  • 4 Anxiety
  • 5 Twin flames
  • 6 Rain of sorrow
  • 7 Ya viene el caballo blanco
  • 8 Be reborn
  • 9 Lust spell
  • 10 Soul call of a siren

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Sky Lesco (chant), Manuel Lozano (claviers, programmation)

remarques

https://tearfulmoon.bandcamp.com/

chronique

C’est presque un cas d’école, la minimal wave, non ? Limite une contradiction quand on voit le paquet de formations oeuvrant dans ce ‘style’ (mais en est-il réellement un ?)…Comment renouveler à l’infini un genre aussi limité dans sa propre définition ? Voilà bien une partie du problème: beaucoup d’appelés, peu d’élus. Tearful Moon font clairement partie des seconds. Pourquoi ? Le schéma classique (appelant forcément une ou deux exceptions) minimal se compose des éléments suivants: une boîte sèche volontiers binaire (fleurant bon l’utra début des 80’s), des sons synthétiques assumés comme tels et une voix volontairement monocorde, parfois même récitée, avec pose dandy désenchanté en filigrane. Economie de moyens et de personnel, la formule du duo est prisée. Tearful Moon ne fait pas exception. Un homme aux machines, une femme au micro. Là où les Texans marquent leur différence, outre la qualité des sonorités choisies et la manière d’agencer les mélodies (pas mal de tubes sur ce premier essai), c’est dans le chant. Le timbre de Sky Lesco peut sonner grave, menaçant parfois (‘Lust spell’, ‘Be reborn’…), on le sent blessé, émotionnel, fort comme pour masquer des cicatrices fraîches. Le léger halo de réverb’ qui le nappe renforce la touche sombre, quelque peu fantomatique parfois. C’est là l’autre qualité du duo, cette approche noire plus que grise, ces ambiances gothiques plus qu’une pose désenchantée. Si Manuel Lozano use volontiers de rythme secs, il n’hésite pas non plus à développer les percussions avec des sonorités plus organiques (‘Soul call of a siren’, ‘Ya vient el cabale blanco’); ses quelques apports vocaux sur une ou deux chansons complètent la donne de manière très efficace. Dark wave plus que minimal wave, la musique de Tearful Moon évoque la lune en pleurs de leur nom, voilée de trainées obscures; un beau clair obscur émotionnel en mouvement perpétuel, argenté plus que glacé, séduisant comme une danse de Salomé avant la mort de Jean-Baptiste…4,5/6

note       Publiée le lundi 22 octobre 2018

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

partagez 'In the dark morning' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "In the dark morning"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "In the dark morning".

ajoutez une note sur : "In the dark morning"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "In the dark morning".

ajoutez un commentaire sur : "In the dark morning"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "In the dark morning".

Twilight › lundi 22 octobre 2018 - 11:38  message privé !
avatar

En concert à la Chaux-de-Fonds (unique date en Suisse) avec Vague Scare en 1ère partie le samedi 3 novembre !

Note donnée au disque :