Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDirection Survet › ABC Nippon

Direction Survet › ABC Nippon

lp vinyle | 6 titres | 00:00 min

  • 1 Abc Nippon
  • 2 The Force
  • 3 Astronef
  • 4 Stevie
  • 5 Brouillard Vert
  • 6 Poursuite Carpenter

enregistrement

Enregistré et mixé par Antoine Nouel en avril 2015 à Décines - Masterisé par Djan à Larsen Studio

line up

Lucas Spirli ( Wurlitzer, MS 20, Casiotone), Sébastien Finck (Batterie), Gandalf Goudard (Sub Phatty, Micro Sampler), Stéphane Cézard (Guitare-mandoline électrique, Voix)

remarques

Pochette dessinée par Florent Lemen

chronique

Styles
ovni inclassable
progressif
psychédélique
electro
Styles personnels
direction survet

C’était évident à l’écoute du déjà inclassable Kairos 84 : Direction Survet – nom atypique mais très loin d’être gratuit - était un bidule sorti de nulle part, ne ressemblant strictement à personne, prêt à défier toute tentative d’étiquetage avec autant d’opiniâtreté qu’une noix de coco à l’écorce recouverte de dreadlocks en bois. Non, ne partez pas. Je suis très sérieux : qui peut me dire quel genre de musique font ces types ? Tout ce qu’on peut s’accorder à dire, c’est qu’il y a des bouts de prog là-dedans. Mais leur présence est aussi incongrue que celle d’un space invader en mosaïque plâtré sur le tronc d’un arbre à caoutchouc au milieu de la jungle équatoriale. J’utilise la même métaphore que pour la chro de Kairos 84 car elle est très juste : des mélodies et des sonorités très « jeux vidéo » perdus au milieu d’une jungle grouillante, avec tous les rythmes endiablés qu’une jungle peut convoquer. Il y a même, à vrai dire, un petit côté Chrono Trigger dans les mélodies de synthé lead, et ce n’est pas qu’un détail, car les mélodies d’un jeu vidéo (a fortiori d’un magnum opus comme Chrono Trigger) se doivent de tenir la longueur – 60 heures au bas mot – sans lasser, d’être composées au cordeau. Et c’est le cas ici : comme pour Kairos 84, c’est lorsqu’on croit avoir parfaitement assimilé l’album qu’il vous révèle tout son potentiel tubesque, avec ces mélodies simples mais d’une robustesse incroyable, costaudes comme on fait dans l’Ain, c’est fait pour tenir au ventre (enfin, au cortrex) avec l’option jarret s’il vous plaît. Jarret ? Oui, car ABC Nippon, c’est aussi de la musique de marathonien, du niveau préparation pour les J.O. sans problème. La batterie de Seb Finck galope, galope, reste tellement piétonne que ça en désamorce pas mal le côté prog ou jazzy pour se concentrer sur le côté afro et dansant. Oui, dansant. Presque tout ABC Nippon est constitué de tubes dancefloor, et si le tout semble moins usine à tube que Kairos 84 (moins diversifié surtout), il y a ici quelques moments d’éblouissement garanti, surtout en début d’album. Disons-le : « ABC Nippon » et « The Force », c’est du génie, point barre. Ce génie que frôlait constamment Kairos 84, pratiquement toute la face A l’atteint… « The Force », seul titre chanté, balance un genre de smurf tout en cassures façon R2D2 tandis que s’entrechoquent les sabres laser en rythme. « Astronef » vire carrément House, à se demander si les gens de la nouvelle scène house-electro de la ville (CLFT, Brothers from different mothers, etc…) n’aurait pas intérêt à l’intégrer dans leurs sets, tant la basse made in Roland envoyée ici propulse le tout sur des terres « space » et « cosmic disco », termes à la mode qui sont pour le coup vraiment justifiés ici… On parle aussi beaucoup du son « Balearic Beat », eh bien tenez, v’là du carribean beat – car ici, on a glissé des influences soukouss vers un genre de zouk ou plus précisément de Compas – le genre musical hein ! De l’électro joué avec un attirail prog ? Définition possible de ce ABC Nippon, car après tout chaque face de vinyle se termine sur de la pure house de plein air, conséquence heureuse d’un album qui mise cette fois bien plus sur les claviers que la guitare. J’en viens finalement à « ABC Nippon », la chanson. On a un petit peu trop glosé autour de la soi-disant capacité de la France à pondre des tubes dancefloor avec une touche unique – French Touch über alles entends-je partout - pour le coup en un voilà un qui n’est pas prêt d’être imité. Montée progressive toute en crêtes et cassures, sur ligne de basse absolument CLASSIQUE, hors des brumes matinales, vers les pics enneigés de midi où le soleil se déploie en rayons éblouissants, et là Satori !! Révélation, eureka, etc… Là vous pouvez le dire : un titre pareil est à compter dans les grands achèvements nationaux, avec le Boléro de Ravel, la Tour Eiffel, le saucisson, les fables de Lafontaine, Rayman 2 et Around The World de Daft Punk. D’ailleurs Daft Punk, parlons-en. De tribute-band du disco, devenu tribute-band de Chic (mais un tribute-band, même excellent, reste un tribute-band), les deux robots viennent récemment de passer à la soupe néo-r&b (c’est pourtant dans les vieux pot qu’on fait la meilleure sousoupe). Quoi, moi, insinuer que les artistes français adorent se gargariser et ronfler sur leur gloire d’antan ? Meuuh non. Et pendant ce temps, que font les DJ’s du monde entier à ne pas passer « ABC Nippon » ? Ils consultent facebook, probablement. Bref, foin de radotage, vous aurez compris que quand ce titre sortira en maxi (j’y crois), ce sera un 6/6 à l’aise, et qu’il est de ces perles qui à elles seules justifieraient une telle note pour un album. Mais j’ai assez fait le tour du skeud pour me confirmer que la face B est quand même un petit peu en dessous, et oui, ils peuvent encore faire mieux sur la longueur. En tout cas, s’il y a un groupe qui défriche dans le fun le plus total sur cette planète, c’est bien eux… Un dernier compliment : ils pourraient aussi bien être japonais, que ça ne m’étonnerait pas.

note       Publiée le mardi 11 octobre 2016

Dans le même esprit, dariev stands vous recommande...

partagez 'ABC Nippon' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "ABC Nippon"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "ABC Nippon".

ajoutez une note sur : "ABC Nippon"

Note moyenne :        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "ABC Nippon".

ajoutez un commentaire sur : "ABC Nippon"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "ABC Nippon".

Klarinetthor › jeudi 4 octobre 2018 - 14:15  message privé !

Ils viennent jouer au Cirque Electrique mercredi prochain, profitons-en. J'ai remis ABC Nippon en boucle sur ma platine

Note donnée au disque :       
dariev stands › vendredi 18 novembre 2016 - 18:09  message privé !
avatar

et j'avais oublié de le dire, mais en concert au Périscope il y a peu c'était génial. Les nouvelles compos ont l'air encore plus space, et les impros sont magiques, accentuant encore le côté ovniesque de ce groupe.

Note donnée au disque :       
Rikkit › jeudi 20 octobre 2016 - 19:57  message privé !

Mort Garson ? Roubaix ? Yes ? National Health ? Un peu de tout ça, et Direction Survet joue du prog à sa manière. Super rafraichissant, plus varié que son grand frère, meme si je prefere l'aspec prod brut/punk de Kairos.

Note donnée au disque :       
Klarinetthor › mercredi 12 octobre 2016 - 00:51  message privé !

J'ai arreté a la fin de la face A de King crimson's Red apres avoir vu ta chro pour remettre ce skeud, ca passe bien meme apres le meilleur album (de prog) du monde. Le debut de poursuite Carpenter est d'ailleurs tres crimsonien. Tout est bon a part Stevie qui est moins inspirée; 4/6, 5/6, whatever. Je veux voir ces gens sur une scene sans avoir a bouger mon cul dans la region de laurent wauquiez. PS: et on parlait de (manque de) concision dans les comm danny, eux savent faire.

Note donnée au disque :