Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesNNegative Ritual › Spectrum of the past

Negative Ritual › Spectrum of the past

cd • 5 titres

  • 1Two messiahs
  • 2Spectrum of the past
  • 3The blood eagle
  • 4Darvulia
  • 5No more effigies

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Andam Records, France, janvier 2015

line up

John Sarkasm (chant, programmation de la batterie), Requiem (guitare, basse, clavier, choeurs)

Musiciens additionnels : Damien (paroles)

remarques

http://negative-ritual.wix.com/negative-ritual
Pochette carton

chronique

Rituel ? Une image présentant une silhouette en robe monacale sombre ? L’occulte, le mystique, la symbolique, occupent assurément une place importante dans la créativité de ce groupe nouvellement fondé mais déjà bien actif (un EP, un clip, un livre pour le parolier). Musicalement, il propose un grand écart entre gothic rock et doom (Paradise Lost style), exercice pas évident mais plutôt bien mené à en juger par les titres proposés. La musique est sombre, hypnotique, mais évite toute lourdeur malvenue démontrant que le duo a déjà une vue affirmée de ce qu’il veut. Mené par le chant plaintif de John Sarkasm, également responsable de la programmation de la batterie (son expérience derrière les peaux s’avère précieuse), les morceaux s’articulent autour de sons froids, mélancoliques, notamment au niveau des guitares même si ces dernières se laissent aller parfois à quelques riffs plus acérés. S’ajoutent une basse omniprésente (que j’aurais pour ma part légèrement alourdie) et des claviers évoquant volontiers des échos d’une certaine forme de cold wave 80’s pour renforcer le côté triste des ambiances. Si le cadre est aisé à définir, les musiciens s’offrent une certaine liberté d’action à l’intérieur, ainsi le chant plus grave de ‘No more effigies’ (on songe presque à Moonspell), le climat carrément hivernal de ‘Darvulia’, et, hélas moins réussi et totalement inutile à mon sens, la présence de quelques growls sur ‘The Blood eagle’ et ‘Darvulia’. J’estime qu’ils gâchent plus qu’ils n’apportent (le goth parle, je sais, mais les groupes métal s’inspirant du gothic rock sont nombreux, je préfère la démarche inverse, question de goût). C’est l’une des rares faiblesses à reprocher à cet EP que l’on sent professionnel (même si la production manque légèrement de force) car pour le reste, c’est du solide. Le groupe fait preuve d’un bon sens de la mélodie, travaille ses arrangements, dégage une vraie émotion (le chant en est un élément essentiel) en accord avec les thèmes proposées dans les paroles. A noter que Negative Ritual fait également partie de ces combos qui prennent la peine de soigner leur visuel en live afin de prolonger leur univers et mieux le partager avec le public. Souhaitons que les forces, obscures ou non, les mènent vers le succès !

note       Publiée le mardi 1 mars 2016

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Spectrum of the past".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Spectrum of the past".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Spectrum of the past".