Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesNNegative Ritual › Resurrection

Negative Ritual › Resurrection

cd | 5 titres

  • 1 Social vampire
  • 2 Demon pact
  • 3 Resurrection
  • 4 Prophecy of evil
  • 5 Black mass of winter

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Total Recording Studio, France, avril-septembre 2017.

line up

John Sarkasm (chant, programmation de la batterie), Requiem (guitare, basse, clavier, choeurs)

chronique

ÀA une époque où monter son mini studio n’a jamais été si facile, les obstacles à la survie d’un groupe demeurent paradoxalement nombreux : manque de moyens financiers, de temps, difficulté à trouver des musiciens avec qui travailler, problèmes pour jouer (les salles ferment les unes après les autres). Il est loin le temps où les ados rêvaient de percer dans la musique ou de devenir rock star; le rock dans tous ses dérivés est devenue une musique adulte et de niche. Aucune amertume (le nombre de disques qui sortent est des plus réjouissants ainsi que leur accès), c’est un constat. Comme à l’époque, après la découverte d’un single excitant, je craignais qu’il ne soit suivi pour x raisons d’un suivant, il m’arrive de m’inquiéter (surtout dans un style aussi peu reconnu en francophonie que le gothic rock) quand je croche sur un projet DIY. Negative Ritual en fait partie mais je suis rassuré, ils ont donné un successeur à leur prometteur premier mini et quel successeur ! Tout d’abord, le combo me semble mieux dans ses bottes car il a précisé son axe de composition en se concentrant uniquement sur l’aspect gothic rock de sa musique. Les musiciens n’ont jamais fait secret de leur goût pour le metal mais ils l’ont intégré de manière mieux maîtrisée et discrète dans leurs morceaux. Plus de growls cette fois-ci, le chant développe pleinement son potentiel sombre et légèrement plaintif et pour ma part, c’est un net apport en qualité. Dans un pays qui semble ne jurer que par la cold wave, jouer un rock gothique aux accents pêchu paraît courageux. Une chose est certaine, le duo est parfaitement outillé pour se frotter au défi. Ils ont pour atouts un bon sens de la mélodie et des arrangements, savent écrire des lignes musclées mais sans excès caricatural, sont capables de développer des atmosphères et n’ont pas peur d’assumer l’imagerie gothique. Si j’avais été séduit sur le premier opus, on monte ici d’un cran, les cinq chansons sont de véritables tubes en puissance qui raviront les fans de gothic rock. Qui plus est, les influences metal des deux compères leur permettent d’affiner les ambiances sans singer les classiques du genre, ainsi ‘Black mass of winter’ qui doit davantage à Tiamat qu’aux Sisters of Mercy. ’Resurrection’ ? J’espère en tout cas que cette deuxième livraison permettra au groupe d’être mis en lumière car il est bourré de potentiel, l’expérience musicale des deux protagonistes n’y étant sans doute pas étrangère. À moins qu’il ne s’agisse d’un pacte avec le démon ?

note       Publiée le mardi 29 mai 2018

partagez 'Resurrection' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Resurrection"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Resurrection".

ajoutez une note sur : "Resurrection"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Resurrection".

ajoutez un commentaire sur : "Resurrection"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Resurrection".