Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDark Angel › Time does not heal

Dark Angel › Time does not heal

cd • 9 titres

  • 1Time does not heal
  • 2Pain's invention, madness
  • 3Act of contrition
  • 4The new priesthood
  • 5Psychosexuality
  • 6An ancient inherited shame
  • 7Trauma and catharsis
  • 8Sensory deprivation
  • 9A subtle induction

enregistrement

Front page recorders, Costa Mesa, CA, septembre - octobre 1990

line up

Gene Hoglan (batterie, guitare), Ron Rinehart (chant), Eric Meyer (guitare), Mike Gonzalez (basse), Brett Eriksen (guitare)

remarques

chronique

"Trop bon, trop c*n", voilà comment résumer cet album et le destin du groupe après celui-ci. Paradoxalement en effet, cet album - dont on pourrait dire qu’il est plein de sagesse - coûta la vie à DARK ANGEL qui splitta par la suite. Il faut reconnaître en effet que, par rapport à "Darkness descent" et "Leave Scars", Gene Hoglan et sa bande ont considérablement levé le pied (NDLA : un comble pour un batteur. Oui, promis : je sors, mais après la chronique). En effet, les chansons de "Time.. " sont plus ou moins mid tempo ("Time does not heal") voire lentes ("Act of contrition"), ce qui n’empêche pas Gene Hoglan de nous gratifier de quelques beaux roulements de futs. Seule la dernière, "A subtle induction", est vraiment rapide. Ces chansons sont plus axées sur les sentiments communiqués : les trauma de l’enfance. Le titre et la pochette sont d’ailleurs très parlant et répondent à "Leave scars". Dans cette optique, la voix de Ron Rinehart donne ici toute sa dimension. Il lui donne parfois un timbre désespéré comme sur "Pain’s invention : madness".Un album qui marquera le summum du talent de DARK ANGEL. "Time does not heal" a pu décevoir les fans de la première heure, comme le précédent, mais il a aussi ouvert la musique du groupe à d’autres fans. Il est même plutôt sage qu’il ait splitté sur un tel album, plutôt que sur un album médiocre, comme beaucoup l’ont fait, hélas. Maintenant, comme promis, je sors => [ ]

note       Publiée le samedi 29 mai 2010

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Time does not heal".

notes

Note moyenne        9 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Time does not heal".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Time does not heal".

born to gulo › dimanche 24 octobre 2010 - 12:09  message privé !

plus monotone, ça existe ?

Note donnée au disque :       
torquemada › mardi 22 juin 2010 - 21:15  message privé !

Tuerie thrash !

Note donnée au disque :       
Darkstar Seven › lundi 7 juin 2010 - 23:11  message privé !
avatar

Tout a fait d'accord avec toi. Avis perso : cette album est bien plus "power" que toute la disco de Pantera.

"Stefan" › lundi 7 juin 2010 - 22:19  message privé !

Ca m'a fait tout bizarre de voir des années et des années plus tard un soit disant nouveau style appelé "Power Metal" etre à la mode alors que tout est là... Cet album c'est le power metal, avec 10 ans d'avance... A part ca, c'est peut etre le dernier album de thrash que j'ai apprecié... Excellent !

Note donnée au disque :       
Potters field › lundi 31 mai 2010 - 15:43  message privé !

disons qu'il a un peu le cul entre 2 chaises. ni assez rentre-dedans, ni assez progressif. bon apres moi j'adore...