Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDark Angel › Darkness descends

Dark Angel › Darkness descends

  • 1999 • Combat 1749-2 • 1 CD

7 titres - 35:18 min

  • 1/ Darkness descends
  • 2/ The burning of sodom
  • 3/ Hunger of the undead
  • 4/ Merciless death
  • 5/ Death is certain (life is not)
  • 6/ Black prophecies
  • 7/ Perish in flames

enregistrement

Recorded at Music Grinder Studios and Mad Dog Studios

line up

Gene Hoglan (batterie), Don Doty (chant), Jim Durkin (guitare), Eric Meyer (guitare), Mike Gonzalez (bass)

remarques

Edition remasterisée.

chronique

Styles
metal extrême
thrash metal
Styles personnels
thrash

Attention album culte !!! Dark Angel, groupe qui n'aura jamais eu la reconnaissance qu'il aurait méritée, sans doute étouffé entre Slayer et Metallica, qui sortent par ailleurs la même année les fameux "Reign in blood" et "Master of puppets". Et pourtant, en 1986, il signe ici certainement un des albums de thrash les plus sombres de l'histoire. Dès la première chanson, on se retrouve plongé dans les ténèbres avec une intro d'une noirceur à faire frémir, même les plus aguerris d'entre vous n'y résisteraient pas. Des riffs terriblement efficaces se succèdent les uns après les autres, toujours très cadencés, incisifs, et dont certains mériteraient leur place au panthéon du metal. Derrière les fûts, on retrouve Gene Hoglan, qui a pour habitude de jouer dans des groupes cultes (Testament, Death, SYL…). Une fois de plus, il nous émerveille par sa vitesse et sa puissance, mais également par un feeling assez énorme. Martelant cette pauvre batterie avec vigueur tout au long des sept titres qui composent ce disque, il nous offre une de ces toutes grandes performances. À la voix, Don Doty nous fait une prestation typique au thrash de l'époque, à savoir une voix pas forcément très mélodieuse avec des piques dans les aigus. L'album a été mixé de telle sorte qu'aucun instrument ne ressorte plus qu'un autre, et la musique forme un tout : basse, batterie et guitare, chacun se complétant parfaitement. Un album qui constitue selon moi, l'un des plus grands albums de thrash de tous les temps, et normalement qui devrait se trouver dans chaque foyer.

note       Publiée le vendredi 13 février 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Darkness descends".

notes

Note moyenne        26 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Darkness descends".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Darkness descends".

Rastignac › vendredi 21 septembre 2018 - 14:17  message privé !
avatar

"batterie de folie" : c'est pas faux. QU'est-ce que ça bourrine. Et pour un fois, un chanteur de thrash qui fait le minimum sans casser trop les burnes (et les siennes aussi, coincées quelque part). Dense.

DesignToKill › jeudi 17 mars 2016 - 21:38  message privé !

C'est vrai que dans le genre, il est parfait cet album ! La batterie est tellement bien rendu !

Note donnée au disque :       
Dead26 › samedi 1 août 2015 - 18:38  message privé !

Quelle évolution, on se demanderait presque si c’est le même groupe qui a sorti We Have Arrived. Cet album il fait bien mal au cul et on le sent bien passer là ou il faut, on croirait presque entendre du vieux Slayer, Sodom ou Kreator en plus violent et ce dans un esprit black metal des débuts. En tout cas Dark Angel a rien a envier à ses comparses du thrash. Juste jouissif !

Note donnée au disque :       
Jean Pierre Moko › lundi 15 décembre 2014 - 15:09  message privé !

excellent, cet albums- Les mecs balancent une sacrée purée de derrière les fagots. Big up

Note donnée au disque :       
torquemada › samedi 10 août 2013 - 16:05  message privé !

Reformation ! Avec ce line-up (aux 4/5e). Je rêve d'une date parisienne.

Note donnée au disque :