Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesRMohammad Reza Shajarian › Renden-e Mast

Mohammad Reza Shajarian › Renden-e Mast

mp3 • 9 titres

  • 1Ghetye Didar
  • 2Zang e Shotor
  • 3Saz Awaz
  • 4Tasnif Chashm e Yari
  • 5edameye saz awaz
  • 6Tasnif Baad e saba
  • 74mezrab bidad
  • 8Saz Awaz
  • 9Tasnif Rendan e Mast

remarques

Attention, les fichiers du disque provenant du site officiel sont mal taggé.

chronique

Styles
world music
Styles personnels
nouvelle musique traditionnelle

Les mélomanes et leurs problèmes de riches en sont pour leurs frais. Je vous faisais part sur ma dernière chronique de l'incroyable difficulté à laquelle il fallait faire face pour posséder « en main propre » un disque estampillé musique trad' de l'Iran. Je me rappelle encore cet échange de mails avec l'onctueux Hosein Alishapour, qui, voyant que j'étais le seul perdu à parler de lui dans la langue de Molière, s'était mis en tête de m'envoyer des promos – même si le terme n'a pas de sens ici, disons ses disques « en durs » - et qui, au bout du troisième colis, s'est amusé à prendre une photo du machin avec tout les timbres et les tampons de reconduite à la frontière (!). Je comprends mieux pourquoi je n'ai jamais rien reçu. Imaginez alors ce qu'il en est pour Shajarian, ouvertement hostile à la politique de son pays, tricard jusqu'au bout des ongles, si jamais il nous venait cette idée incongrue de vouloir le « posséder ». Vous connaissez tous mes positions sur la dématérialisation. L'occasion m'est donné ici d'en rajouter une couche et d'en mettre une petite à tout ces tenants de la « pureté » de l'objet, de la retranscription parfaite et du contrôle qualité. Ce disque n'existe pas en dur, bien sûr, à moins de vous rendre à l'un des rares concerts du Maître. En revanche vous pouvez vous le procurer, sur le site internet dudit Maître, en numérique. Quelques euros. Putain, et même pas du flac ou du 320, l'enfoiré, du 256, à l'ancienne ! On se moque de qui ? Et oui, faut croire que le flac est pas encore parvenu jusque là bas... c'est dommage mais c'est de résistance dont il s'agit, c'est presque de l'utilité publique à ce niveau là, surtout quand ça concerne le premier disque du Shahnaz Ensemble, celui responsable du resplendissant Morghe Kosh Khan. La note sera donc sensiblement la même, puisque on y retrouve le divin Majid Derakhshani en chef d'orchestre, et toute la panoplie de ces nouveaux instruments fabriqués par le Maître. Le truc à rendre fou notre ami Jean During, bien emmerdé pour classer ou définir quoi que ce soit. Traditionnel et nouveau, Authentique et novateur, Mystique et Politique. On ne sait plus où donner de la tête. Les compositions, pour se caler sur les particularités de ces instruments à forte tonalité « frottée » (autrement dit, des dérivés du kamanche, violoncelle et compagnie, si votre curiosité vous en dit y'a des petits vidéos solo de chaque instrument sur le site du monsieur), font dans le langoureux, le lancinant, le tragique, dans la mélancolie épique, dans la tristesse avec espoir. La voix de Shajarian est plaintive comme jamais, usée, fatiguée, et toujours prête au combat. Le santur basse (?) est quant à lui une véritable merveille. Les différents avaz sont à tomber, le niveau technique est juste pas croyable, et ce feeling qui vous fait monter tellement haut que la musique même ne parvient plus à vos oreilles, juste une infime vibration qui entre en résonance avec votre âme esseulée, oui, esseulée, car c'est un voyage trop puissant pour être fait à deux, c'est un voyage au fin fond de l'intimité, le voyage le plus profond qu'une existence puisse éprouver. Je disais sur Morghe Kosh Khan que Shajarian était peut être bien l’ultime gardien de la tradition musicale. Avec le décès récent de Lotfi, et celui de tout les autres à quelques mois d'intervalles, je ne pensais pas si bien dire. Profitez-en pendant qu'il en est encore temps.

note       Publiée le jeudi 10 juillet 2014

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Renden-e Mast".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Renden-e Mast".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Renden-e Mast".

CeluiDuDehors › lundi 8 août 2016 - 14:17  message privé !

Decouvert aujourd'hui grace a cette chronique, j'y connais rien dans ce genre mais les parties chantees sont fantastiques, c'est d'une grande finesse! Je suis moins fan des longues parties instrumentales mais faut que je me fasse l'oreille...merci Saimone.

saïmone › jeudi 23 octobre 2014 - 10:31  message privé !
avatar

Ce soir !! Votre chance de rencontrer le dernier gardien encore vivant de ce patrimoine immatériel qu'est la première musique savante de l'humanité

Note donnée au disque :