Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesFFrustration › Relax

Frustration › Relax

cd | 11 titres

  • 1 We have some...
  • 2 Relax
  • 3 Shake me
  • 4 As they say
  • 5 Shades from the past
  • 6 No trouble
  • 7 Too many questions
  • 8 Brothers
  • 9 Waiting for the bad things
  • 10 She's so tired
  • 11 Faster

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

chronique

Que Frustration officient dans le post punk n'a rien d'un scoop, leurs deux premiers minis avaient annoncé la couleur (sombre forcément), mais j'avoue que je ne m'attendais pas à ce qu'ils se rangent du côté de Devo. Pour qui est familier des premiers travaux, 'We have some' est un petit choc: boîte sèche, orchestrations minimal synthétiques...Où sont passées les ambiances punk gothiques ? Le groupe clarifie le point dès 'Relax', son angle d'attaque s'est fait plus froid, toujours aussi punk dans le fond mais de manière plus épileptique, dans une veine proche des Talking Heads, de Devo, Wire ('Brothers', Relax'). Le propos demeure contestataire mais glisse vers une ironie musicale en l'ajout de synthés taquins et obsédants parfois comme sur 'Shake me' et sa construction audacieuse où la véhémence du début s'arrête tandis qu'une arpège poursuit inlassablement avant que le reste des instruments ne s'installent à nouveau pour un final bien punky. On retrouvera constamment ce jeu de cache-cache entre noirceur organique (jouant beaucoup sur la violence retenue) et ces petites expérimentations synthétiques (l'excellent 'As they say'), permettant aux Français d'élargir leur style sans changer le fusil d'épaule. La musique en devient plus hypnotique grâce à une rythmique impeccable sur laquelle guitares tordues et électronique se jaugent, fusionnent, s'affrontent (le clavier ivre du superbe 'Too many questions' qui cherchent à nous intoxiquer). Quant au chant, il reste aussi efficace, puissant, évoquant les grandes heures de Warsaw ou du Death in June des débuts. Et sans crier gare, on termine par un morceau frisant l'indus, flirtant volontiers avec certains essais de Throbbing Gristle dans sa saturation et l'agressivité vocale. Une bonne grosse baffe qui nous laisse tremblant et indécis avant de rejouer le disque une nouvelle fois.

note       Publiée le lundi 30 septembre 2013

partagez 'Relax' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Relax"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Relax".

ajoutez une note sur : "Relax"

Note moyenne :        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Relax".

ajoutez un commentaire sur : "Relax"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Relax".

mangetout › mercredi 21 mars 2018 - 20:12  message privé !

J'ai jamais été emballé par ce groupe, déjà le chant me rebute sévèrement (c'est moi où le chanteur prononce l'anglais aussi bien que Johnny Hallyday), la production est souvent bâclée, les compos (super)bof... mis à part "Too many questions" qui jure un peu au milieu de leurs autres morceaux, par contre celui-là je l'aime beaucoup (il a un petit coté New Order en plus catchy des plus agréables).

Kagoul › mercredi 13 janvier 2016 - 00:55  message privé !

pas mal le nouvel EP "autour de toi" avec des titres en français ! ce relax est toujours aussi jouissif ! 8 ans déjà ... pfff ça file

No background › jeudi 22 mai 2014 - 16:08  message privé !

Une grande énergie se dégage de ce disque, et rappelle effectivement les plus belles heures du post-punk. "You and me against the entire world" "Yes sir, yes sir, yes sir, yes sir, yes sir, yes sir !"

Note donnée au disque :       
Rocky Turquoise › mercredi 16 octobre 2013 - 21:56  message privé !

Je sais pas qui a eu l'idée d'inviter Jello Biafra à chanter sur cet album de reprises de Joy Div, mais ça se fait vraiment pas de récupérer la corde du pendu pour la séance de hula hoop.

Note donnée au disque :       
Cathedrale › jeudi 10 octobre 2013 - 19:15  message privé !

Wow, énorme découverte. merci!