Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAvant-garde › Il buio su Roma-Live at Metamorfosi

Avant-garde › Il buio su Roma-Live at Metamorfosi

cd | 13 titres

  • 1 Dove solo tu vorrai
  • 2 Disincanto
  • 3 Fra i ruderi
  • 4 Il buio su Roma
  • 5 D'inverno
  • 6 Livido livore
  • 7 Inerme e lontano
  • 8 Nubi altrove
  • 9 Grigio
  • 10 Epoque
  • 11 Prisma di plexiglass
  • 12 Senza di te
  • 13 Onirica paura

enregistrement

Enregistré live le 13 octobre 2013 au Metamorfosi Zoo Bar, Rome, Italie

line up

Alessio Schiavi (chant, guitare), Alessandro Conte (basse), Viviana Bellanza (synthé), Gianmarco Bellumori (batterie)

chronique

Hé bien, oui, on peut être un groupe alternatif et produire un très bon live ! ‘L'obscurité sur Rome’, tout un film, le noir et blanc cher aux Véristes, la classe à l’Italienne et une set list de treize chansons imparables. Le label Swiss Dark Nights avait déjà livré quelques belles prestations dans sa série des bootlegs mais là, en compagnie des Français de Manic Depression, il monte d’un cran encore. Pas question de série à part, Avant-Garde a souhaité faire de cette prestation capturée le 11 octobre 2013 à Rome son live officiel. Superbe idée. Le son est excellent, l’ambiance totalement cohérente du début à la fin, dans un registre cold wave tirant parfois vers un rock gothique post punk. Quelques paroles avec le public, une production hivernale, dépouillée, un mix rigoureux, un jeu impeccable, qu’on imagine volontiers un peu figé, tendu vers l’émotion, dans lequel les musiciens s’oublient légèrement pour servir le but ultime, la chanson. Globalement, la part belle est faite aux albums ‘Flesh in iron’ et ‘Antitesi’, avec en plus une composition de ‘Cyanure’ (‘Grigio’) et le bon ‘Onirica paura’ extrait du premier mini du groupe. Curieusement, il est aisé de s’imaginer le concert se dérouler en noir et blanc tant l’atmosphère sombre et classieuse colle au titre et au visuel de la pochette. Parmi les instants forts, on retiendra le titre éponyme, absolument parfait avec son clavier génial et ses guitares tendues, un ‘D’inverno’ hivernal avec sa rythmique impeccable et la guitare enneigée, sans omettre ‘Nubli altrove’ qui ravira les fans de And also the trees, un ‘Livido livore’ pareil à une valse automnale et le final ‘Onirica paura’, tout en puissance et en élégance. L'obscurité sur Rome, un cliché volé au temps, un excellent témoignage live et un disque qui s’insère sans rougir dans la discographie de Avant-Garde.

note       Publiée le mercredi 16 septembre 2015

partagez 'Il buio su Roma-Live at Metamorfosi' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Il buio su Roma-Live at Metamorfosi"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Il buio su Roma-Live at Metamorfosi".

ajoutez une note sur : "Il buio su Roma-Live at Metamorfosi"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Il buio su Roma-Live at Metamorfosi".

ajoutez un commentaire sur : "Il buio su Roma-Live at Metamorfosi"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Il buio su Roma-Live at Metamorfosi".