Vous êtes ici › Les groupes / artistesCA Certain Ratio › Sextet

A Certain Ratio › Sextet

  • 1982 • Factory Fact 55 • 1 LP 33 tours

cd • 9 titres • 00:00 min

  • 1Lucinda
  • 2Crystal
  • 3Gum
  • 4Knife Slits Water
  • face b
  • 5Skipscada
  • 6Day One
  • 7Rub Down
  • 8Rialto
  • 9Below The Canal

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Connectez-vous pour les écouter.

enregistrement

Enregistré et produit par Phil Ault aux Revolution Studios, Cheadle Hulme, Manchester, au printemps '81 - Masterisé à Strawberry Mastering, London. - produit par ACR

line up

Donald Johnson (batterie), Jeremy Kerr ('Jez') (basse), Martin Moscrop (guitare, trompette), Peter Terell (guitare), Simon Topping (chant, trompette), Martha Tilson (voix)

remarques

Peinture par Denis Ryan - concept pochette par ACR

chronique

Styles
funk
post punk
Styles personnels
chemical submission at the disco

Ils m’ont pris au piège. Ils ont l’air d’avoir faim, de vouloir me mettre en pièces. Je croyais que le deal allait se dérouler comme d’hab, le mot de passe au blackos de l’entrée et je rejoins le gang des Mancuniens en treillis au sous-sol… Mais pas cette fois. Cette fois, j’ai pris un mauvais coup derrière les oreilles et je suis au milieu d’un cercle de zingaros qui me bastonnent à tour de rôle. Ou tous en même temps, j’en sais rien. Les coups viennent en rythme, saccadés, précis, plus sournois que je ne l’ai jamais vu... Je suis foutu. J’entends la voix de Martha qui ondule lascivement au loin. Ils l’ont bourré de Fantasy, défoncée, elle ne sait plus où elle est, elle non plus… Moi je capte quand même entre deux gnons qu’on est dans la réserve d’une boîte, visiblement aménagée en repaire. Je voudrais t’atteindre Martha, mais tu es derrière tous ces types, et tous me rouent de coups à chaque fois que j’essaie de me relever. Quand j’aperçois leur mâchoires au rictus amusé mâchonner du chewing-gum (Gum), je comprends qu’ils étaient de mèche avec la mafia des clubs, qu’ils avaient déjà tirés des enseignements des bas-fonds New Yorkais. Ces contorsions cuivrées piqués au frère Chance, ces ratonnades hip-hop incessantes. Et pendant ce temps, j’en entends rire tout autour de moi, pendant que je me fais salement amocher. Combien sont-ils là dedans ? Ça pue le vice, la drogue trop forte et les artères gonflées… Putain, voilà Martha qui commence à faire des avances au parrain dans la pièce à côté… J’peux même entendre qu’elle dit "bring it home to me" à travers la musique tapageuse qu’ils ont mis pour couvrir le massacre. Attendez, c’est moi ou elle est en train de… C’est… Un cauchemar, oui c’est ça, je vais me réveiller. J’entends maintenant un autre type qui se fait tabasser (Rub Down), alors que les cuivres redoublent. C’est là que j’aperçois un 23 tatoué sur le poing d’un des types… Merde, je comprends tout. C’est un complot. Je ne saurai jamais si elle était de mèche avec eux, je me sens partir doucement tandis que tout se brouille (Rialto). Quand les coups finissent par cesser enfin, progressivement, je réalise qu’on est passé dehors, et qu’on entend le chant des crickets. C’est agonisant que je perçois les dernières images, sanglé sur le capot d’une bagnole qui m’emmène dans un rodéo final dans le tunnel qui passe sous le canal, les klaxons me passant à 10 centimètres des tempes. Et toujours ces salopes de trompettes cubaines qui me narguent, pourquoi je les entends ? Elles sont dans ma tête, c’est elles qui m’ont balancé… Si l’enfer est une boîte, alors rendez-vous sur le dancefloor, tas d’ordures.

note       Publiée le vendredi 6 juillet 2012

Dans le même esprit, dariev stands vous recommande...

  • Cabaret Voltaire › 2x45
    Cabaret Voltaire - 2x45
    Et ça s’entend pour de bon. On entend même déjà des effluves warpiens sur l’avant-gardiste Below the Canal…

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Sextet" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Sextet".

notes

Note moyenne        9 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Sextet".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Sextet".

ProgPsychIndus Envoyez un message privé àProgPsychIndus

je viens de trouver la version 2 CD , les bonus sont cools de bonnes peel session ! je recommande.

Note donnée au disque :       
Dane Envoyez un message privé àDane

La voix de Martha apporte indéniablement quelque chose et c'est vrai que "Knife Slits Water" est un putain de morceau !
Par contre je trouve "Skipscada" moins bon.

Note donnée au disque :       
Hazincourt Envoyez un message privé àHazincourt

Voila 400 Blows est largement sous-estimé !! tout à fait d'accord, "Beat The Devil" je suis resté scotché le jour ou j'ai entendu ce titre !! "Look" oui et j'adore la compilation "Yesterday, Today, Tomorrow, Forever"

Note donnée au disque :       
taliesin Envoyez un message privé àtaliesin

Ce que je préfère chez 23 Skidoo c'est 'The culling is coming' évidemment, avec son côté "ritual" incroyable (et la présence de David Tibet). J'aime encore assez bien 'Seven songs' itou. Maintenant c'est clair que pour moi 400 Blows est largement sous-estimé ! Leur LP 'Look' et la plupart de leurs singles sont des tueries !

Note donnée au disque :       
Hazincourt Envoyez un message privé àHazincourt

buh .. ils me laissent de marbre .. j'ai essayé "Seven Songs" en début de semaine (j'avais déja écouté Urban Gamelan et justement c'est funky et c'est pas mon truc), j'ai trouvé ça plat, et question ésotérisme je ne m'y retrouve pas non plus. Bon c'est bien sûr personnel, mais franchement je trouve leur réputation un peu usurpée et sur évaluée. C'est trop propre, trop gentil, un croisement raté de ACR et des Cabs.

Note donnée au disque :