Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesUUlver › Nattens madrigal - Aatte hymne til ulven i manden

Ulver › Nattens madrigal - Aatte hymne til ulven i manden

cd | 8 titres | 43:58 min

  • 1 I [6:16]
  • 2 II [6:21]
  • 3 III [4:47]
  • 4 IV [5:21]
  • 5 V [5:14]
  • 6 VI [5:48]
  • 7 VII [5:32]
  • 8 VIII [4:38]

line up

Håvard Jørgensen ([Haavard]), Kristoffer Rygg (aka Garm), Skoll, Aiwarikiar, Aismal

remarques

Artwork : Tania "Nacht" Stene

chronique

Styles
metal extrême
black metal
Styles personnels
true black metal

Ulver termine sa trilogie avec un chef d'oeuvre ! Vraiment là, on tient avec Ulver un groupe à part, changeant de style radicalement à chaque nouvel offrande ! Après un premier CD de black folklorique atmosphérique et un deuxième acoustique folklorique, voici qu'avec ce "Nattens madrigal", le Loup s'attaque au true black metal ! Et pour moi, le True Black Metal, c'est ça ! Un son crade (oui, mais totalement audible ET maitrisé ! On entend distinctement tous les instruments), des guitares au premier plan ultra-aggressives, stridentes et aiguës, du blast sans arrêt ou presque, des breaks minimalistes, mais présents, une intensité qui ne baisse jamais d'un cran, des riffs destructeurs et un chant... putain quel chant ! Difficile de croire qu'il s'agit du même Garm que celui qui chantait si magistralement en style clair sur les premiers, tellement ici ses vocaux sont écorchés vifs et haineux. La haine, oui, le mot est lâché. Tout l'album baigne continuellement dans une atmosphère de haine destructrice. Et ce ne sont pas les très rares passages à la guitare sèche ou les interludes entre les morceaux qui vont y changer quoi que ce soit. 8 titres-8 hymnes. Et en plus, les compos sont bonnes, inspirées et variées ! Voilà, la trilogie peut se refermer sans regret, ce dernier chapitre, le meilleur, aura achevé toute la concurrence !

note       Publiée le lundi 20 septembre 2004

partagez 'Nattens madrigal - Aatte hymne til ulven i manden' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Nattens madrigal - Aatte hymne til ulven i manden"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Nattens madrigal - Aatte hymne til ulven i manden".

ajoutez une note sur : "Nattens madrigal - Aatte hymne til ulven i manden"

Note moyenne :        92 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Nattens madrigal - Aatte hymne til ulven i manden".

ajoutez un commentaire sur : "Nattens madrigal - Aatte hymne til ulven i manden"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Nattens madrigal - Aatte hymne til ulven i manden".

brianm › vendredi 18 août 2017 - 11:33  message privé !

Eh bah! Je me baladais dans un vinyl shop à Saint-Pétersbourg, et là grosse surprise : ce Nattens Madrigal en vinyl... et remasterisé ! Certains diront que l'album perd de son ame si on a pas les oreilles qui saignent en l'écoutant, mais pour ma part c'est un gros, gros oui. Je dirais même qu'avec le son qu'il mérite, il est devenu mon album black préféré. Pour ceux que ça intéresse : https://youtu.be/u0p9P4yyFNM.

dimegoat › mercredi 2 août 2017 - 09:46  message privé !

Une récente interview pour les 20 ans du disque. En résumé, démontage de mythe et, pour les fans de "gear", comme on dit, la recette du son pourri: Metal Zone + JCM. Tiens, ça me rappelle mon propre matos d'ado.

http://www.invisibleoranges.com/of-...

Note donnée au disque :       
yog sothoth › mardi 13 décembre 2016 - 10:27  message privé !
avatar

J'ai envie de pondérer un peu en disant qu'Ulver a "souvent" fait de la musique de qualité !

Dead26 › lundi 12 décembre 2016 - 21:41  message privé !

T'es dur là. Non y'a pas à chier Ulver a toujours fait de la musique de qualité, et ce dans tous les genres que le groupe a abordé. Ma dernière claque est le dvd "The Norwegian National Opera" sorti en 2011, un chef d’œuvre en live à lui seul, rien à voir avec cette période bm révolue.

Note donnée au disque :       
Demonaz Vikernes › lundi 12 décembre 2016 - 20:59  message privé !

Des godes surtout. A part cet album là, le reste peut aller à la benne par palette.

Note donnée au disque :