Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesVVajra › Live 2007

Vajra › Live 2007

  • 2008 • P.S.F. PSFD-176 • 1 CD

cd • 7 titres • 77:37 min

  • 1虹ー印5:44
  • 2葉書ー故郷9:25
  • 3栃の木4:19
  • 4窓、たくさんの10:55
  • 5時計8:10
  • 6海ーかけらー某月某日ー戦士の休息ー未だ27:48
  • 7五百子先生と山羊4:16

enregistrement

Enregistré le 2 octobre à Shinjuku (Tokyo).

line up

Keiji Haino (guitare, voix), Toshiaki Ishizuka (batterie), Kan Mikami (voix, guitare)

remarques

Les titres, ainsi que la quasi-totalité des crédits hormis les noms des musiciens et de leurs instruments, sont reportés en japonais, non-traduits.
Pochette en carton fort imitant un fourreau de LP vinyle. Tirage limité à 1000 exemplaires.

chronique

Styles
folk
jazz
avant garde
free jazz
noise
rock
psychédélique
Styles personnels
playing loaded - for musashi

Adoncques… L’exactitude des assauts ne devait rien – ou si peu – aux ruses du studio ; à ses subtilités ; à ses duplications et ses pistes multiples. On n’en doutait guère, voilà : en ce lieu dont on ne saura rien, à cet instant de l’année deux mille sept, Vajra décoche, suture et tranche, exécute chaque geste avec la précision guerrière et thaumaturge qui fait sa manière, multiple et non-pareille. Ce sens inouï des vélocités, de leurs syncopes et glissements, cette foudroyante cohésion dans les frappes d’ensemble. On croit reconnaître, ça et là, des fragments entendus ailleurs, joués par les mêmes en d’autres espaces : mélodies, gammes ou modes, figures imprimées sur les peaux. L’instant d’après, leurs fantômes nous cernent. L’œil ne s’est pas dépris de leurs contours incandescents que déjà, d’autres azimuts, s’élancent d’autres pointes et ploient d’autres défenses. Haino, Mikami, Ishizuka, jouent en stratèges de techniques, de cellules, de mouvements en nombre forcément comptés, qu’ils nouent en faisceaux, dispersent en éclats, en éclairs, en nuages. Tactiques en nuées mouvantes et presque infinies : encerclements, esquives, débordements ou bien percées frontales. Et puisque le terrain l’exige, la courbure des heures écoulées, la charge du sol et des corps en présence, le ballet de transe se boucle parfois, en cercles qui labourent, secousses qui disloquent. Groove est le nom de l’Invoqué ; lourde et profonde la saillie. Se révèle en ce concert -particulièrement dans cette longue plage qui ne conclut pas encore (presque vingt-huit minutes sans pause, quand même…)-, au revers des embardées, un caractère d’insatiable improvisation, plus évident encore qu’ailleurs ; comme si le trio - trou noir trilobique - aspirait, absorbait, extirpait aux murs attenants les traces, l’énergie jusqu'alors éteinte, gelée, de toutes les musiques ayant vibré la place ; et puis en suintait, en rayonnait, en irradiait alentours la substance et les corps d’éthers ; en sublimait l’emprise ; en précipitait l'empreinte pondérée. Mais nous saisissent aussi -et l’on s’y loge comme la pierre à la fronde- des rythmes plus longtemps tenus : charges martiales ou complexe échappée, aérienne, presque be-bop dans sa grâce chiffrée ; valse de cuivre et d'acier martelés... C’est qu’ici -oui !- l’on danse ; une sarabande aux os de plomb, aux tendons de cuir souple, aux muscles agiles et gainés. Ballet de Dakinis furieuses, exaltées, incendiaires. Alors bien sur il manque l’immersion, le plein-fouet, le de-visu de ces visionnaires, leur présence explicite à l'enceinte où l'on ouïe. Et le son n’est pas parfait ; la voix de Mikami, moins timbrée, moins définie qu'à l'habitude, tarde un peu plus à nous emporter ; les haut-parleurs, par moments, ne peuvent contenir l'irréfragable saturation. Ceci admis, on est encore happé, culbuté, talons par dessus fontanelle... En nous s’infusent, lors qu'à son cœur il nous phagocyte, les merveilles et méandres du Méditant Chaos.

note       Publiée le mercredi 23 septembre 2009

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Live 2007".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Live 2007".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Live 2007".

Dioneo › mercredi 23 septembre 2009 - 04:55  message privé !
avatar

Euh, ben merci ! Je l'ai, hein, la pochette. Mais, comment dire... Je lis pas le japonais !

C'est dommage d'ailleurs. J'en ai quelques unes comme ça, d'indéchiffrées.

Du coup.

Note donnée au disque :       
absinthe_frelatée › mercredi 23 septembre 2009 - 04:50  message privé !

Le 2 octobre à Shinjuku d'après la pochette ^^

(celle-ci : http://www.psfrecords.com/covers/176.jpg)