Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesGG.G.F.H. › Eclipse

G.G.F.H. › Eclipse

cd • 14 titres

  • 1Fiending Korpse 3:52
  • 2Forgiven 3:56
  • 3Enter The Shadow 5:43
  • 4Dead Inside 3:11
  • 5Eclipse 3:14
  • 6Sister Cathleen 3:27
  • 7Forever Is Forever 2:24
  • 8Scapegoat 5:28
  • 9Secret Friend 3:20
  • 10In My Room 7:31
  • 11Skalpel 3:53
  • 12Nothing Left Inside 4:10
  • 13Cookie Monster 2:49
  • 14One Color Red 3:34

line up

Brian J Walls, Ghost

remarques

chronique

Styles
electro
indus
Styles personnels
horror industrial

Avant que ne surgisse 'Disease', Global Genocide Forget Heaven avait déjà frappé bien fort avec cet album venu de nulle part dont les vagues influences, Skinny Puppy en tête, n'empêchent en rien au groupe de se forger un statut à part dans la scène musicale de l'époque, grandement aidé par leur humour sordide, leur refus de toute esthétique dark, depuis l'artwork vomitif jusqu'à la production misérable. Contrairement à Velvet Acid Christ, aucun pathos ni aucune mélancolie ne viennent perturber le grumeau musical de cette orgie nécropédosatanique assumée et parfaitement inhumaine. Guitares samplées et mixées n'importe comment ('Forgiven'), sampling outrageusement complaisant (“Please, I'll be a good girl...”) jusqu'aux thématiques allant du zombie nécrophile ('Dead Inside') à quelque chose de plus profond et dérangeant lorsqu'ils s'agit de remettre toute question morale en doute (les paroles d''Enter the Shadow' : “Uncover your children's eyes / Let them be what they want to be / Uncover your children's eyes / darkness will set them free...”). Plus étonnant, les constructions des morceaux, qui donnent plus envie de ramper par terre que de danser tête baissée, l'extrême étant atteint sur l'éponyme 'Eclipse' sur fond de rituel tibétain puis sur la lancinante reprise de 'Nothing Left Inside' des Black Flag dans une version digne des vieux In Slaughter Natives (comparaison que l'on peut refaire pour 'One Color Red'). Les choix des sons, des effets analogiques aux voix dégueulées, ainsi que les rythmiques complexes et jamais répétitives ne laisse aucun doute sur les buts avoués du groupe : pousser à bout la complaisance dans le sordide jusqu'à ce qu'écouter le disque vous procure le même plaisir que celui de vomir en voiture. Stiff and blue is how they like you...

note       Publiée le mercredi 2 septembre 2009

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Eclipse".

notes

Note moyenne        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Eclipse".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Eclipse".

Dead26 › vendredi 8 mai 2015 - 19:41  message privé !

Un truc à l’époque que j’avais acheté juste par curiosité en cassette pour 1 ou 2 malheureux francs et qui traînait dans une liste papier de distro au milieu du thrash et du death metal. J’ai jamais rien compris à leur muzak ce qui m’a valu pendant longtemps la mise à l’écart de cet incompréhensible G.G.F.H, je l’ai ressorti presque 2 décennies plus tard juste pour voir, ça passait un peu mieux mais c’était toujours pas ça.... Du coup je l’ai ré-enterré dans mon bordel de merde et le ressortirais quand le cœur m’en dira, sait-on jamais !

Note donnée au disque :       
Wotzenknecht › mercredi 30 septembre 2009 - 11:07  message privé !
avatar

et encore, t'as pas écouté Serrated Smile

Note donnée au disque :       
born to gulo › dimanche 13 septembre 2009 - 02:03  message privé !

chiant comme la pluie

Note donnée au disque :       
Rendez-Moi › samedi 12 septembre 2009 - 22:16  message privé !

Crétins sadiques.

Wotzenknecht › vendredi 4 septembre 2009 - 07:40  message privé !
avatar

Oui

Note donnée au disque :