Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAuroch › From Forgotten Worlds

Auroch › From Forgotten Worlds

cd • 8 titres • 35:10 min

  • 1From Forgotten Worlds04:38
  • 2Fleshless Ascension (Paths of Dawn)04:45
  • 3Slaves to a Flame Undying05:16
  • 4Dregs of Sanity03:25
  • 5Pathogenic Talisman (For Total Temporal Collapse)04:37
  • 6Terra Akeldama03:59
  • 7Bloodborne Conspiracy05:21
  • 8Tundra Moon03:09

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Enregistré entre "la nuit de Walpurgis et la Saint Jean" ; mixé par Brendan Beilman. Masterisé par Ryan Williams. Batterie enregistrée par Stuart McKillop, masterisée par Bart Williams. Produit par Auroch.

line up

Sebastian Montesi (guitare, voix, basse), Paul Ouzounov (guitare, voix), Zack Chandler (batterie)

Musiciens additionnels : Shawn Hache (voix [5])

remarques

Sortie CD par Hellthrasher Productions en 2012. Réédité en casseete en 2014 par Tridroid Records, en vinyle par 20 Buck Spin en 2016. Réédition cassette et en fichiers numériques (bandcamp) en 2017 par Krucyator Productions
Illustration originale par Danille Gauvin. Illustration de la réédition par Cold Poison.

chronique

Que peuvent bien faire des mecs jouant dans Mitochondrion quand ils veulent un peu plus se rapprocher de l'espèce humaine ? Eh bien ils font du death metal, étonnant hein... mais du death metal beaucoup moins épais, gazeux, beaucoup plus "clair" (insérer le nombre de milliers de guillemets, comme d'hab.). Bon, ça reste du death metal qui adore les œuvres de Lovecraft et autres abominations qui dévoilent la puissance inimaginable de l'esprit humain pour construire des entités qui ne rentrent dans aucune catégorie que ces mêmes être humains ont créé. Pris au piège, être humain ! Tu fais moins le malin, maintenant ! Ici, il s'agit de leur premier album, du canadien metal déjà sorti en 2012, et réédité dans tous les formats possibles jusqu'en 2017. Et quid ? Ben c'est très death metal qui tricote, il y a des belles guitares vraiment, ça s'écoute comme une jolie cavalcade virtuose, un peu comme quand on écoute du Death (avec D majuscule), du Morbid Angel, enfin du death metal classique, plein de mouvements, avec plein de gros riffs dans tous les sens. Ça n'en reste pas moins de la bonne bourrinade, mais véloce, vachement mélodieuse, bien agencée et équilibrée, qui accroche direct, et n'ennuie pas une minute. Premier album donc, d'un groupe fondé sur les cendres d'un précédent méga pas connu Tusk (aucun lien), enchainant des albums assez bien foutus en terme de death un poil ésotérique, un tantinet technique (dans le sens "ça branle le manche", pas dans le sens "technico-commercial", n'est-ce pas ?), toujours bien brutal mais ciselé idem, dont l'usage pourrait s'installer dans la durée à la maison !

note       Publiée le jeudi 12 octobre 2017

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "From Forgotten Worlds".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "From Forgotten Worlds".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "From Forgotten Worlds".

TWB › jeudi 12 octobre 2017 - 17:20  message privé !

J'recherchais un truc pas trop chelou à ce mettre sous la dent, et ça passe franchement bien. On y retrouve ces moments plus posés à la Death (et ces solos, putain!), beaucoup de brutal (faut pas déconner non plus), et ça reste suffisamment catchy pour suivre la majorité des riffs sans risquer la fracture neuronale. J'y trouverais limite une touche de Kronos.