Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMr. Hyde › Chronicles Of The Beast Man

Mr. Hyde › Chronicles Of The Beast Man

cd • 14 titres • 37:01 min

  • 1Severed Skintro
  • 2Corpse Trail Of The Beastman
  • 3Braaains
  • 4Shoot To Kill
  • 5Schizophrenic Nonsence
  • 6Killer Collage
  • 7Demonic Harmonix (Remix)
  • 8Animal Intermission
  • 9Bloody Murder
  • 10Street Veteran Part 3
  • 11Medieval
  • 12They Won't Stay Dead
  • 13Lord Of The Slaughter
  • 14Shoutro

line up

Mr. Hyde (MC, production)

Musiciens additionnels : Ill Bill (MC), Necro (MC, production), Q-Unique, Slaine, Exlib, N.G.P. (MC's) DJ Eclipse (scratches)

remarques

chronique

Styles
hip-hop
Styles personnels
underground > horrorcore

Mr. Hyde est (était) aussi mon MC préféré de cette clique de lourdauds qu'est PsychoLogical, avec le leader Necro, pour la simple raison qu'il rappe comme un gros boucher en baggy, et ça, comme diraient 95% des nanas devant un petit chaton roulant des yeux débiles en se vautrant sur un canapé propre : "c'est chou !". Logiquement, l'esprit d'un skeud comme Chronicles of the Beast Man est de sodomiser des chatons avec une tronçonneuse avant de les passer au brasero jusqu'à ce qu'ils aient la couleur et l'apparence d'un boudin créole : c'est un pur produit horrorcore. C'est attendu. C'est très laid, autant que ces gros culs des protagonistes. Binaire et basique. Il y a le remplissage d'interludes à base d'extraits de séries B copié-collés sans traitement dont le seul intérêt à supposer encore qu'on soit un minimum cinéphile est de jouer au "tiens, de quel putain de film c'est tiré, mmmgrblbmmm..." C'est le genre de conneries sympathiques qu'on attend de ce genre d'album. C'est leur limite. Mais à la différence de Barn of The Naked Dead, qui bénéficiait de choix d'instrus ultra-basiques et efficaces, tous les beats ne sont pas signés par Necro cette fois-ci, et c'est bien là que l'album se plombe l'aile d'entrée : déjà que ceux de Braunstein jr. sont pas du grand art, ceux qui ne sont pas de sa griffe sont globalement très faibles, même si "Shoot To Kill" fait son petit effet, tout comme "Killer Collage" qui est sauvé par le verse agressif de Q-Unique... Et je sais pas si c'est juste mon impression, mais Mr Hyde est pas franchement assassin sur le flow comme il pouvait l'être sur le précédent ; c'est pas le flow-uppercut, plutôt le flow-screugneugneu, les syllabes claquent moins, ça piaffe, et les featurings éclipsent un peu le premier rôle (sur "They Won't Stay Dead" y a une copie discount d'Eminem pas trop mal, Tonton Necro est toujours un charisme sûr d'ailleurs "Braaains" est pour moi la meilleure). Alors cet album, j'avoue je l'ai quand même acheté ; c'est d'ailleurs en le ressortant de mes piles que je me suis dit "pourquoi pas le réécouter un coup et le chro"... au moins il a l'avantage d'être court. J'avais aussi oublié qu'il y a un dvd fourni avec, du coup je l'ai matté pour la première fois... Après, je me suis avachi devant un épisode de Pimp my Ride en croquant des chips. J'ai eu l'impression de passer à une activité culturelle.

note       Publiée le jeudi 1 août 2013

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Chronicles Of The Beast Man".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Chronicles Of The Beast Man".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Chronicles Of The Beast Man".