Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDeinonychus › The silence of december

Deinonychus › The silence of december

10 titres - 59:55 min

  • 1/ Intro / Black sun
  • 2/ I, ruler of the paradise
  • 3/ The silence of december
  • 4/ The final affliction of Xafan
  • 5/ A shining blaze over darkland
  • 6/ Under the autumn tree
  • 7/ Here lies my kingdom
  • 8/ My travels through the midnight sky
  • 9/ Red is my blood... Cold is my heart
  • 10/ Outro / Bizarre landscape

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

enregistré en 93-94.

line up

Odin (tout)

chronique

Styles
metal extrême
black metal
dark metal
Styles personnels
dark black metal

Pfiouuu y a pas à dire, la période black de Deinonychus, on est bien heureux qu'elle n'ait pas duré trop longtemps.. Ca dans le genre affreux, "The silence of december" est pas mal ! Passé une très kitsch intro genre "boouhhh je joue de l'orgue", débarque "I, ruler of paradise in black" et là... c'est le drame. Un son à rendre le premier Satyricon pour une prod Abyss, des guitares au son tranchants (dans le mauvais sens du terme), une batterie qui enchaine les pains (ahha ces blasts), et un chant bien éloigné du Marco Kehren que l'on connait actuellement. En termes d'ambiance, on peut dire qu'on est loin du trip suicidaire qui fit sa gloire. Ici, c'est plus de black metal cliché et assez loupé dont il est question. Alors ok, un morceau comme "The silence of december" ou l'excellente "The final affliction of Xafan" (quel chant ! Là on reconnait le bonhomme, ca chiale pour de bon..) montrent la volonté de l'italien d'apporter une ambiance particulière à l'ensemble, en utilisant notamment des tempos lents et des claviers en nappes... Mais franchement, exceptés sur les titres suscités, l'ensemble sonne si kitsch et artisanal (genre le gros fermier avec sa paille) qu'on ne peut s'enchainer de rire quand on entend ces ricanements ridicules ou ces sonorités directement issues d'un mauvais film de zombie des années 50... On pense à un mauvais Burzum ou un vieux Satyricon sous Lexomil, rempli de longueurs (arghh "Under the autumn tree") et de pains ("Here lies my kingdom", "My travel through the midnight sky" et leurs blasts ridicules)... Bref, un disque qui ne propose au final qu'un point d'orgue : "The final affliction of Xafan" présentant le futur de Deinonychus, une voie que le sieur Kehren aura l'intelligence de suivre, pour le malheur de sa gorge, mais le bonheur de nos oreilles...

note       Publiée le mercredi 14 septembre 2005

partagez 'The silence of december' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "The silence of december"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "The silence of december".

ajoutez une note sur : "The silence of december"

Note moyenne :        8 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The silence of december".

ajoutez un commentaire sur : "The silence of december"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The silence of december".

romano666 › vendredi 7 novembre 2008 - 22:09  message privé !

...LOL...

Christliar › samedi 6 mai 2006 - 00:38  message privé !
Ah, bah j'ai bien fait de ne pas l'acheter, celui-là. Je suis quand même assez curieux de l'écouter, juste pour ne pas mourir idiot.
SILENIUS › mercredi 30 novembre 2005 - 14:25  message privé !
IL est certain que le néophyte voulant découvrir les oeuvres de Marco Kehren doit s'échapper la langue pendante de cet album qui ne renferme vraiment que des petites graines de ce que deviendra ensuite le groupe.Certes il y a parfois de furtifs passages pas vilains mais le son est véritablement saoulant ce qui ne fait que rajouter de la confusion à la digestion de l'oeuvre.Fatigant à écouter ce disque.L'Ep limité avant est encore plus vilain c'est de la bouillie sonore d'un niveau affligant qui terrorise le batiment lorsque les enceintes crachent la chose;). Par contre le grand tournant viendra ensuite avec trois oeuvres splendides dont un de mes albums de chevet à savoir "Ark Of Thought".Donc oui il faut oublier ceci mais surtout ne pas passer à côté des trois albums à venir!
Note donnée au disque :       
°°Black'°'mind°° › mercredi 30 novembre 2005 - 12:56  message privé !
dommage les trois premiers titres m'avaient plus ou moins convaincu que la suite aller s'amelioré , mais alors la , niveau vocaux ridicule on tient presque la palme d'or ^^.
Note donnée au disque :       
Nightstalker › mercredi 14 septembre 2005 - 20:30  message privé !
Ah j'avais oublié que Marko se faisait surnommer Odin à ses débuts ahahah.