Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAArp › In light

Arp › In light

cd • 7 titres

  • 1St Tropez
  • 2Potentialities
  • 3The Rising sun
  • 4Fireflies on the Water
  • 5Premonition of the Sculptor Steiner
  • 6Odyssey (For Bas Jan Ader)
  • 7Potentialities II

enregistrement

composé, enregistré et mixé par Alexis Georgopoulos - Masterisé par Joshua Kit Clayton

line up

Alexis Georgopoulos (tous instruments, artwork), Kathryn Anne Davis (conseiller spirituel)

remarques

Artwork par Tauba Auerback, Timothy Petersen & Nathan Berlinguette -5 de ces morceaux ont été initiallement présentés lors de "FIVE HABITATS", une collaboration avec l'architecte Kyu Che au New Langton Center à San Francisco, en Juillet 2006

chronique

Un disque garanti 100% synthés modulaires (c’est à dire analogiques), de ceux qu’apprécient tant Stereolab et qui sont revenus furieusement à la mode ces dernières années, au dépit des synthés numériques ; difficile de trouver plus Européen, continental même. Les gens de Arp semblent avec ce très reposant et hypnotique In Light vouloir tracer une ligne imaginaire et idéaliste entre Oslo (base du truculent label Smalltown Supersound) et St Tropez (épicentre du planant depuis que David Gilmour s’est fait héberger par Bardot… hum) en passant bien sur par l’Allemagne, qu’ils ne manquent pas de rappeler, puisqu’ils se revendiquent directement de l’héritage Kraut, tout en proposant une alternative à l’école de Berlin. On invoque Cluster, voire Harmonia. Pas le moindre rythme ici, tout l’album n’est basé que sur 3 séquences analogiques programmées sur d’antiques machines. Autant dire que ça a beau s’appeler "St Tropez", c’est pas trop ce qu’ils écoutent au Caves du Roy. Minimaliste, oui, un poil trop. Mais tout dépend de l’usage… Si vous êtes du genre stressé, ce genre de skeud peut vite se révéler providentiel. European connection, donc. Sauf que Arp vient de San Francisco ! Etrange ? Pas si l’on fait quelques recherches : Arp, c’est aussi la société US arp instruments inc. (du nom de son fondateur, ancien de la NASA, Alan Robert Pearlman), à l’origine de quelques engins cultes tels que le Arp 2600 (rien à voir avec l’Atari, là on parle du truc qui a servi à créer la voix de R2D2, excusez du peu) ou l’Odyssey. Encore une fois, rien à voir avec la console, bien que sorti la même année, c’était le concurrent du minimoog ! De toutes façon s’il y a bien un lieu-clé d’où sortaient toutes ces machines qui allaient faire le bonheur des Européens (alors que les ricains allaient, eux, inventer la techno avec des machines japonaises), c’est le SFTMC, pour San Francisco Tape Music Center. Un bel hommage, donc, ainsi qu’un disque méditatif très osé dans la forme et intéressant.

note       Publiée le vendredi 18 juillet 2008

Dans le même esprit, dariev stands vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "In light".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "In light".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "In light".

merci pour le fusil... › jeudi 12 mai 2011 - 13:11  message privé !

Agréable en tapis sonore matinal mais rien de transcendant.

mangetout › vendredi 18 juillet 2008 - 17:27  message privé !
Je viens d'écouter quelques morceaux sur leur myspace, c'est bien sympathique et ne dépaysera pas les admirateurs, j'en suis, d'HARMONIA, ASH RA TEMPEL (deuxième époque), du NEU! calme et électronique, CLUSTER et ses diverses collaborations avec Brian ENO ou LA DUSSELDORF, ils sont parfaitement dans cet ordre d'esprit et de composition, jusque dans la pochette qui rappelle celle du deuxième album d'Harmonia !
empreznor › vendredi 18 juillet 2008 - 16:59  message privé !
j'y suis pas allé directement, mais je connais des gens qui y ont résidé. Height Ashbury existe toujours, ya toujours quelque hippies, m'enfin ça plus ce que c'etait evidemment.
dariev stands › vendredi 18 juillet 2008 - 16:57  message privé !
avatar
c'est vrai ? j'y suis jamais allé mais j'aimerais bien.
empreznor › vendredi 18 juillet 2008 - 16:43  message privé !
De toute façon SF c'est la plus europeenne des villes americaines