Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAlice ColtraneJourney in Satchidananda › Vos commentaires

Alice Coltrane › Journey in Satchidananda

vos commentaires

résultats 1 à 13 sur un total de 13

Alice Coltrane - Journey in Satchidananda
Reflebe › lundi 15 janvier 2018 - 13:04  message privé !

J'ai plus de sensibilité pour cet album que pour les albums de Pharoah Sanders (trop marqué par l'influence de John Coltrane, mais il me faudra me pencher à nouveau sur sa discographie). Cela dit l'approche plus mélodique du saxophoniste sur cet album est parfaite. La pulse lente de "Journey in Satchidananda" (le morceau) vaut toute les séances de relaxation.

Note donnée au disque :       
Alice Coltrane - Journey in Satchidananda
Dioneo › vendredi 29 septembre 2017 - 16:10  message privé !
avatar

Eh eh... Précisons : quand je dis "planant", ça a facilement une connotation "senteur patchouli/merguez" hippie ou post-hippie, voire, pour moi... Ce qui d'ailleurs n'est pas forcément négatif - y'a ça dans une partie du kraut et conséquences et du rock psyché versant que j'aime bien ou plus, plus largement, c'est pas douteux... Mais là je sens pas ça. (Je trouve ça plus fin et moins "sur un seul mood contemplatif", aussi, que nombre des trucs en question, quoi, surtout). (Et bon, je vais pas te contredire sur les Coltrane John dernière période, vu l'effet intense qu'ils me font).

Note donnée au disque :       
Alice Coltrane - Journey in Satchidananda
Rastignac › vendredi 29 septembre 2017 - 16:06  message privé !
avatar

J'aime beaucoup cet album mais il ne m'a jamais fait autant "spirituer" que Pharoah Sanders (sans les voix de tyrolien de Leon Thomas qui me font un peu crisser des dents) ou le mari Coltrane, seulement bassement planer... mais ça reste du planage de haute qualité.

Note donnée au disque :       
Alice Coltrane - Journey in Satchidananda
Dioneo › vendredi 29 septembre 2017 - 15:49  message privé !
avatar

Ça vole bien haut, ce truc - plutôt que de juste "planer" tel une vague occurrence de jazz-hippie-orientalisant... Enfin, soyons clair : il y a beaucoup de disques de cette veine - "spiritual jazz" oui, comme on disait je crois déjà sur le coup - qui font mieux qu'un "exotisme agréable", à commencer par un paquet de Pharoah Sanders, oui, sans doute (de ces années là en tout cas, plus tard ça n'a pas été aussi... constant), et sans doute une grosse partie de ceux de ladite Alice. D'autres choses un peu plus "convenues" même sans doute sur le coup (même si c'est dur à dire avec le recul qu'on a maintenant, ça), qui vu d'ici sonnent, je dirais, un peu raides, très "écrites" et moins "fluides" - certains trucs de Charles Loyd pour ce que je m'en souviens, les débuts de ce qui deviendra la touche ECM (ECM core ?), les Indo Jazz Fusion de Joe Harriott/John Mayer quelques années avant (Harriott est d'ailleurs bien meilleur, sa musique plus vivace et belle dans un contexte pas "indianisant")... Et bref, je trouve que celui-là, parmi tout ça, reste un de ceux qui percent et persistent. Rien de flou dans la "fusion" - parce que justement ça ne sonne comme une fusion d'éléments mais comme un truc singulier, entier même si nettement "ouvert", pas collage ni soudage, quoi -, un niveau de jeu élevé mais personne qui cherche à briller au détriment des autres ou "devant", c'est vraiment une musique d'ensemble mais avec ce côté "soli simultanés", parallèles mais tenus, apparentés, liés par le morceau, le mode (au sens strict d'ensemble de notes articulées selon des règles précises et/mais aussi au sens "mode d'expression" pour chaque plage). Ils ont tous des sonorités magnifiques, en passant, sur leurs instruments (ces contrebasses...). Et Alice est une pianiste dont on mésestime ou méconnaît sans doute parfois le jeu (encore cette histoire de "succession", sûrement, aussi, vu qu'elle avait remplacé McCoy Tyner sur les derniers disques avec son mari) et c'est dommage... Parce qu'il est très beau aussi, son jeu - très "net", ferme, articulé mais en même temps très coulant, fluide, avec un "sens chromatique" (dans l'acception "jeu des couleurs") assez exceptionnel.

Note donnée au disque :       
Alice Coltrane - Journey in Satchidananda
nicola › jeudi 25 mai 2017 - 19:47  message privé !

Exact et pour le peu que j’en ai écouté, j’ai cru entendre Nico chantant dans un ashram.

Alice Coltrane - Journey in Satchidananda
Moonloop › jeudi 25 mai 2017 - 16:42  message privé !

D'ailleurs, il y a un disque "dédié" à Alice Coltrane qui vient tout juste de paraître... Une sorte de compilation d'enregistrements des années 80 et 90, si j'ai bien compris, jamais publiés jusqu'à aujourd'hui - sinon de manière confidentielle - ... https://youtu.be/utKj0qXWm1o

Note donnée au disque :       
Alice Coltrane - Journey in Satchidananda
Procrastin › jeudi 25 mai 2017 - 15:58  message privé !

C'est excellent! Je suis très peu connaisseur en jazz mais ça me parle. Le suivant aussi d'ailleurs, plus dans le registre indicible nuée cosmique protéenne.

Alice Coltrane - Journey in Satchidananda
CeluiDuDehors › mardi 27 septembre 2016 - 14:32  message privé !

Tout a fait, comme a peu pres tout ce que touchait Pharoah Sanders a l'epoque d'ailleurs!

Note donnée au disque :       
Alice Coltrane - Journey in Satchidananda
saïmone › lundi 26 septembre 2016 - 19:45  message privé !
avatar

Magique, oui

Note donnée au disque :       
Alice Coltrane - Journey in Satchidananda
taliesin › dimanche 11 décembre 2011 - 22:42  message privé !

Tout simplement magique...

Note donnée au disque :       
Alice Coltrane - Journey in Satchidananda
juanchti › samedi 10 décembre 2011 - 18:57  message privé !

pour moi son meilleur

Alice Coltrane - Journey in Satchidananda
torquemada › mardi 16 janvier 2007 - 19:16  message privé !
RIP
Note donnée au disque :