Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCClandestine Blaze › Night of the unholy flames

Clandestine Blaze › Night of the unholy flames

8 titres - 44'32 min

  • 1.Intro
  • 2.Chambers
  • 3.Cross Of Black Steel
  • 4.Night Of The Unholy Flames
  • 5.Invisible Death
  • 6.There's Nothing...
  • 7.Aikakausi On Lyhyt
  • 8.Future Lies In Hands Of The Strong

line up

Mikko Aspa

remarques

Version lp numérotée à 300 exemplaires. Réédité en cd en 2005

chronique

Styles
metal extrême
black metal
Styles personnels
black metal

Successeur d'un "Fire burns in our hearts" en guise de bon premier essai, ce "Night of the unholy flames" emmène l'ensemble beaucoup plus loin. Tout d'abord, il est la preuve qu'on peut sonner plus sale en ayant une meilleure production. Ce second album bénéficie d'une meilleur production que "Fire burns in our hearts", pourtant, il sonne plus crade et plus vicieux encore. Les vocaux ont un traitement bien supérieur à ceux que l'on pouvait entendre sur le premier album, ils sortent des tripes du braillard et sonnent globalement plus graves et envoutants. "Chambers", le premier morceau du disque, devrait vous convaincre d'emblée des progrès réalisés par le groupe, aussi bien au niveau de la production qui est parfaite pour ce type de musique, que de la composition globalement plus efficace. "Cross of the black steel" présente un riff qui pourrait bien être tiré d'un album de funeral doom (voir Stabat Mater, dont Mikko Aspa est le seul maître à bord), un morceau lent dans lequel l'auditeur s'embourbe sans échappatoire possible. Le titre éponyme est tout simplement dantesque, à l'image de "Chambers", deux titres qui font bloc et imposent un Clandestine Blaze qui se complait dans la fange, la haine de l'humanité et la pulsion de mort. Le batteur ne fait pas preuve de beaucoup de variété dans son jeu, c'est probablement voulu afin de conférer une impression de monotonie et de stagnation à l'ensemble. Paradoxalement, "There's nothing..." présente un Clandestine Blaze plus vivant et varié au niveau des tempos quoique toujours aussi basique dans les riffs. "Future lies in hands of the strong" clôt l'album sur une note toujours aussi obscure avec quelques cris de mourant. Clandestine Blaze accouche dans la douleur d'une ode à la négativité, la noirceur, la colère, la frustration et la haine. Une excellente pièce belliqueuse, extrême et jusqu'au-boutiste.

note       Publiée le mercredi 5 juillet 2006

partagez 'Night of the unholy flames' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Night of the unholy flames"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Night of the unholy flames".

ajoutez une note sur : "Night of the unholy flames"

Note moyenne :        10 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Night of the unholy flames".

ajoutez un commentaire sur : "Night of the unholy flames"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Night of the unholy flames".

Demonaz Vikernes › mardi 15 novembre 2016 - 16:15  message privé !

Toutes mes expériences passées avec CB (1er album, splits avec DSO et SW, On The Mission, Below the surface, ... ça commence à faire !) ayant rimés avec déception, c'est avec une certaine résignation que je me suis attaqué à ce "Night of the unholy flames". Et bien m'en a pris ! Si les premières écoutes m'ont laissé de marbre, je finissais toujours pas y revenir et à y prendre gout. Un album basique et simpliste, mais qui fait mouche. Future Lies In Hands Of The Strong en parfaite conclusion. Un bon album !

Note donnée au disque :       
cantusbestiae › lundi 12 avril 2010 - 10:42  message privé !

Un album qui oscille entre le moyen et le mauvais. "Chambers", le premier morceau, est plutôt bon, compact, crade, sans concession, bref, du pur CB. Il s'agit malheureusement de la meilleure chanson de l'album, le reste me plonge dans une ennui profond, heureusement que Aspa s'est repris par la suite pour nous offrir quelque chose de nettement plus substantiel.

Note donnée au disque :       
Iormungand Thrazar › samedi 8 juillet 2006 - 13:21  message privé !
patience
Note donnée au disque :       
cantusbestiae › samedi 8 juillet 2006 - 12:26  message privé !
Pareil que blood, j'espère qu'on aura le droit aux chroniques de suivants, enfin surtout d'un certain "Fist of the Northern Destroyer"...
Note donnée au disque :       
blood › vendredi 7 juillet 2006 - 20:06  message privé !
S'il te plaît, Iormundgand, dis-moi que tu vas faire les suivants ! :-p