Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesGGescom › MiniDisc

Gescom › MiniDisc

  • 1998 - OR, ONLY 3 (1 cd)
  • 2006 - OR, ONLY 3 CD (1 cd digipack)

minidisc | 88 titres

  • 1 Cut Begin [0:14]
  • 2 Cut Begin [0:10]
  • 3 Cut Begin [0:13]
  • 4 Cut Begin [0:07]
  • 5 Cut Begin [0:12]
  • 6 Cut Begin [0:15]
  • 7 Cut Begin [0:19]
  • 8 Amendment 84 [1:05]
  • 9 Helix Shatterproof [1:06]
  • 10 A Newer Beginning [0:06]
  • 11 A Newer Beginning [1:08]
  • 12 Polarized Beam Splitter [0:37]
  • 13 Polarized Beam Splitter [0:08]
  • 14 Polarized Beam Splitter [0:43]
  • 15 Polarized Beam Splitter [1:19]
  • 16 Polarized Beam Splitter [0:22]
  • 17 Inter [2:41]
  • 18 R M I Corporate ID 1 [0:08]
  • 19 Pricks [0:23]
  • 20 Pricks [3:55]
  • 21 Pricks [0:23]
  • 22 Pricks [0:05]
  • 23 Devil [0:29]
  • 24 Is We [3:08]
  • 25 Is We [0:51]
  • 26 Dan Dan Dan [0:27]
  • 27 Dan Dan Dan [0:14]
  • 28 Dan Dan Dan [0:14]
  • 29 Dan Dan Dan [0:15]
  • 30 Le Shark [0:04]
  • 31 Le Shark [0:04]
  • 32 Le Shark [0:05]
  • 33 Le Shark [0:06]
  • 34 Le Shark [0:09]
  • 35 Le Shark [0:18]
  • 36 Le Shark [0:15]
  • 37 1D Shapethrower [2:12]
  • 38 Shoegazer [4:14]
  • 39 Vermin [0:13]
  • 40 Vermin [0:47]
  • 41 Vermin [0:13]
  • 42 Hemiplegia 1 [1:04]
  • 43 Mcdcc [1:01]
  • 44 Gortex [0:23]
  • 45 Alf Sprey [0:13]
  • 46 Interchangeable World [0:09]
  • 47 Interchangeable World [0:32]
  • 48 Interchangeable World [1:17]
  • 49 Cranusberg [0:48]
  • 50 Cranusberg [4:14]
  • 51 Cranusberg [2:55]
  • 52 Raindance [0:37]
  • 53 Horse [0:04]
  • 54 New Contact Lense [1:29]
  • 55 Of Our Time [1:47]
  • 56 Crepe [0:04]
  • 57 Crepe [0:27]
  • 58 Crepe [0:04]
  • 59 Crepe [0:22]
  • 60 Wab Wat [0:49]
  • 61 MC [0:13]
  • 62 Peel [1:02]
  • 63 I G E [0:08]
  • 64 Knutsford Services [0:57]
  • 65 Fully [2:24]
  • 66 Fully [1:45]
  • 67 Squashed To Pureness [0:08]
  • 68 Squashed To Pureness [0:15]
  • 69 Squashed To Pureness [0:10]
  • 70 Squashed To Pureness [0:48]
  • 71 Yo! DMX Crew [2:47]
  • 72 Go On [1:36]
  • 73 Stroyer 2 [0:20]
  • 74 _ [1:05]
  • 75 _ [0:09]
  • 76 Shep [1:07]
  • 77 Langue [0:08]
  • 78 Poke [0:09]
  • 79 Poke [0:15]
  • 80 Poke [0:30]
  • 81 Poke [0:13]
  • 82 Hemiplegia 2 [0:16]
  • 83 Territory Of Usage [0:17]
  • 84 Territory Of Usage [0:36]
  • 85 Tomo [0:15]
  • 86 Tomo [0:16]
  • 87 R M I Corporate ID 2 [0:07]
  • 88 PT/AE [0:06]

line up

Rob Brown, Sean Booth, Russell Haswell

remarques

La première date (1998) est bien la date de sortie en MiniDisc, mais il n'y a pas ce type de support dans la base de données.
Réédition en CD digipack en 2006 avec une photo présentant le MiniDisc original.

chronique

Qui se souvient du MiniDisc ? Ce format super cool, sorte de DAT portatif à la vitesse de traitement fulgurante, s'est retrouvé coincé entre le CD et les premiers lecteurs mp3, peinant à sortir de ses possibilités bien précices (particulièrement efficace pour l'enregistrement direct) et ne trouvant finalement jamais vraiment son public. En 1998, il y avait encore moyen d'y croire et plusieurs artistes électroniques ont sorti leurs disques dans ce format ; un exemple frappant étant les débuts du label N5MD (aka ”No Fives, MiniDisc!”) dans les années 2000. Gescom est le premier groupe à n'avoir sorti son album uniquement dans ce format et précisément pour ledit, l'idée étant de jouer les pistes en mode aléatoire sans le temps de latence de l'une à l'autre. Très vite, cependant, le soufflé retombe ; d'une parce que le format va vite devenir obsolète et que les lecteurs mp3 sont maintenant tout autant capables d'enchaîner les pistes sans interruption, de deux parce que l'album ressortira en 2006 en CD (sous forme de documentation, certes, mais c'est bien le même contenu) et finalement pour une raison bien plus pragmatique : l'album est inécoutable. Il n'y a là que grésillements digitaux, demi-séquences, nappes vides, enregistrements téléphoniques, et autres bip-cric-prhhhschhhtt. 88 pistes de pets digitaux encore plus déprimants qu'une bibliothèque d'effets sonores libres de droit, c'est éprouvant, qu'ils soient joués dans l'ordre ou non. Faut-il blâmer Russell Haswell, dont la patte est ici évidente ? Assurément non, puisque tous trois ce sont certainement bien amusés à monter cet artefact bizarroïde, dont le seul intérêt réside dans les anecdotes qui l'entourent. Mais tout de même, ils auraient pu au moins l'écouter une fois avant de le sortir.

note       Publiée le vendredi 9 octobre 2015

partagez 'MiniDisc' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "MiniDisc"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "MiniDisc".

ajoutez une note sur : "MiniDisc"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "MiniDisc".

ajoutez un commentaire sur : "MiniDisc"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "MiniDisc".