Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAm'ganesha'n › Beyond the soul

Am'ganesha'n › Beyond the soul

cd • 15 titres

  • 1Dogma
  • 2Ganesha
  • 3Road to ishnar
  • 4Stroke of fate
  • 5Ashes’ dance
  • 6Tibetan dream
  • 7Hymonia
  • 8Fiery pilgrimage
  • 9Arthesia
  • 10Uriel
  • 11Isabella
  • 12Majal’song
  • 13Khatag
  • 14Illyria
  • 15Sanctus

enregistrement

Mixé et arrangé par Alain Grandière.

line up

Gérard Chambelland (Yang T’chin, santoor, rythmes et voix) ; Karin Merat (voix) ; Carla Picchiantano (voix) ; Alain Grandière (Guitares, basse, claviers, timpani, caisse claire, chœurs) ; Amélie Duranteau (Yang T’chin sur 7, Small Bell) / La cour des miracles : Dominique Pfinder (mandoline, Banjo sur 6,10,11,14) ; Chantal Lebecq (flûte traversière, hautbois sur 8,10,11,14) ; Jean Cousso de Biscarotte (violon sur 14)

remarques

chronique

Une véritable réussite… et pourtant, Am Ganesha’n, all star band heavenly/gothic français avait tout pour susciter la méfiance. La rencontre de «Les secrets de Morphée» le gothic ésotérique, du synthétique «Speaking silence» et de l’ex Rajna Gérard Chambelland semblait trop prometteuse pour tenir la distance. Seulement voilà : Santoor, percussions orientales et synthétiques, violon, hautbois, textures électroniques, basse, guitare, Yang T’chin, cloches, flûtes et madolines, reverb’ astrales et nocturnes, et les multiples voix mêlées de Karin, Carla et Gérard, étonnamment libres et créatives et dont les divers plans et distances fabriquent des espaces sonores saisissants… oui, tout cela s’imbrique, s’épouse, se rencontre et fusionne durant 15 pièces fascinantes, souvent sombres et étranges. Entre l’acoustique orientale de Chambelland et les finesses synthétiques de Grandière la magie est totale, la cohérence absolue, les deux registres féminins brillent par leurs différences et la richesse qu’ils en tirent : elles sont mystiques, incantatoires, fantomatiques, indiennes, monastiques, sorcières… et leurs chassés croisés semblent couler de source. En arrière, Chambelland fait sonner sa voix grave et posée, aux lignes étranges, spectrales, sombres ou dérangées. Entre la qualité des compositions et le remarquable travail d’arrangements de Grandière, «Beyond the soul» est une magnifique pièce mélodique, rythmique et sonore, très riche, plurielle mais aussi foncièrement cohérente… de la dentelle multicolore. Bruits d’eau, mélodies indiennes, ciel étoilé, transes… un univers complexe, changeant, secret et inattendu, onirique et mystique, et un extraordinaire lieu d’expression pour deux chanteuses hors norme et qui se laissent ici aller à leurs envies les plus libres. Qu’elle dure 2 ou 6 minutes, chaque pièce dessine son lieu, dresse son temple, pose ses personnages et joue de ses lueurs : clair obscur, clarté céleste, ombres chinoises… la richesse exceptionnelle du vocabulaire et de son utilisation nous promène d’un endroit à un autre, d’une langue à celle de son ennemi, d’un rythme lourd à la danse, du jour levant au plus creux de la nuit. Entre heavenly, gothic, musique orientale, chants sacrés et ambient texturée, Am Ganesha’n a trouvé une voie improbable, et s’y est engagé. Magnifique.

note       Publiée le lundi 17 mars 2003

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Beyond the soul".

notes

Note moyenne        6 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Beyond the soul".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Beyond the soul".

Arwenn › jeudi 17 février 2005 - 11:51  message privé !
Ce mysticisme orientale est sublime. Tous les morceaux de cet album sont excellents.
Note donnée au disque :       
marine-mia › mardi 16 novembre 2004 - 14:53  message privé !
Aaaah que c'est bon de voyager.
Note donnée au disque :       
madpig › dimanche 18 janvier 2004 - 20:05  message privé !
je ne suis qu'un novice pour ce ki est de l'heavenly malgré les conseils de marco en la matiere (merci a lui!) et je ne m'etais tjs pas jeté a l'eau, a savoir l'achat d'un cd et l'occasion des soldes a la fnac m'a permis de faire le saut sans prendre trop de risques (5€ héhéhé). Au final, je suis plus k'enchanté de ce disk et ce, de par sa beauté, son originalité, sa sonorité, ces influences. les voix sont enchateresses, les melodies superbes, les ambiances envoutantes bref, un vrai petit bijou ki vient mettre un peu de douceur dans ma disco, resolument brutale.... un 6/6 peut-etre genereux mais c tellement bô !!!!
Note donnée au disque :       
aetaraxis › mardi 8 avril 2003 - 22:51  message privé !
Ah... 3/6 pour moi. j'ai été assez déçu par ce "all star band". Après plusieurs écoutes où l'on découvre avec plaisir les nouvelles ambiances de chaque piste, je deviens vite blasé par l'album entier. chaque track est centré sur l'idée sonore de base et ne va jamais plus loin dans la construction du morceau...En clair le thème commence, ça plait et on souris, on attend de la diversification et... on attend jusqu'à la fin. 15 fois. (enfin 14 avec cette pauvre manie de foutre son morceau caché soigneusement dans la trompe du ganesh) certains parleron d'ambient, moi je serais presque tenté de dire "flemme" Enfin, je trouve aussi que les voix de Carla (speaking) et Karin (Morphée) ne se "marient" pas superbement. Concl: je préfère amplement Chuchotements-twilight world-heady wine of praise à ganesham... un 2e album est prévu fin d'année (avec deja un échantillon sur la compil annuelle d'Holy records qui montre pas de gros changements)
Note donnée au disque :