Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesGGlobe Unity › 67 / 70

Globe Unity › 67 / 70

2 titres - 52:15 min

  • 1/ 67
  • 2/ 70

enregistrement

recorded live at the "Donaueschingen Tage fur Neue Musik",1967 and "Berlin Jazz Festival" ,1970.

line up

Derek Bailey (guitare), Han Bennink (batterie, percussions), Willem Breuker (saxophone baryton, clarinette), Peter Brötzmann (Saxophone ténor, Saxophone baryton, Saxophone alto), Malcolm Griffiths (trombone), Jaki Liebezeit (batterie, percussions), Albert Mangelsdorff (trombone), Evan Parker (saxophones soprano et ténor), Paul Rutherford (trombone, cor ténor), Bernard Vitet (trompette), Kenny Wheeler (trompette, flugelhorn), GLOBE UNITY ORCHESTRA 67:, Gunter HAMPEL Flûte, Clarinette basse, Kris WANDERS Saxophone alto, Clarinette basse, Gerd DUDEK Saxophone ténor, Saxophone soprano, Clarinette, Willem BREUKER Saxophone baryton, Clarinette, Heinz SAUER Saxophone ténor, Saxophone soprano, Peter BRÖTZMANN Saxophone alto, Manfred SCHOOF Cornet, Trompette, Jürg GRAU Trompette, Claude DERON Trompette, Jiggs WIGHAM Trombone, Albert MANGELSDORFF Trombone, Willy LIETZMANN Tuba, Alexander VON SCHLIPPENBACH Piano, Percussion, Karl BERGER Vibraphone, J.B. NIEBERGALL Contrebasse, Peter KOWALD Contrebasse, Mani NEUMEIER Drums, Sven-Ake JOHANSSON Drums, GLOBE UNITY ORCHESTRA 1970 : Gerd DUDEK Saxophone ténor, Saxophone soprano, Flûte, Michel PILZ Saxophone soprano, Clarinette basse, Flûte, Heinz SAUER Saxophone baryton, Saxophone ténor, Saxophone alto, Peter BRÖTZMANN Saxophone ténor, Saxophone baryton, Manfred SCHOOF Trompette, Flugelhorn, Tomasz STANKO Trompette, Bernard VITET Trompette, Albert MANGELSDORFF Trombone, Buschi NIEBERGALL Contrebasse, Bass trombone, Peter KOWALD Contrebasse, Tuba, Arjen GORTER Contrebasse, Guitare basse, Alexander VON SCHLIPPENBAH Piano, Percussion, Han BENNINK Drums, Percussion, Paul LOVENS Drums, Percussion.

remarques

chronique

Styles
jazz
avant garde
free jazz
Styles personnels
free chaos

Pour parler d'un tel disque, soit la chroniques fait 4 pages et manque son but, soit elle va à l'essentiel et se résume en une dizaine de lignes. Je vais donc être bref mais efficace: ce "67 & 70" est tout simplement l'album le plus chaotique et intense qu'il m'ai été donné d'écouter en free jazz. Cet album est bourrin, extrêmement bourrin, violent, brutal, hystérique, anormalement touffu et complètement malade. Pensez donc, une vingtaine de musiciens par morceaux ! Et pas des moindres: Peter Brotzmann (souffleur ahurissant de virtuosité et de vélocité), Derek Bailey (que je ne présente plus), Alexander von Schlippenbach (piano à l'accoudoir), Albert Mangelsdorff (trombone des abysses),... Des pointures, ce que l'on fait de mieux dans le free jazz européen. Réunissez les pour que chacun improvise, la plupart du temps tous en même temps, mais suivant un "ordre" d'importance assez régulier qui vaut au disque d'échapper à la consternation bordélique qui suit l'écoute d'album comme "Cobra" de Zorn, basé sur la même idée. Ce disque donc, où, durant 52 min, nous assistons à une débauche de notes dans tout les sens, des instruments qui s'entremêlent et s'accouplent sans aucune pudeur, des dialogues entre musiciens qui n'en finissent pas, des duels, parfois même des guerres à la Braveheart (il y a même quelques hurlements humains ici et là)... Une orgie, oui, une orgie. Une masse sonique tellement imposante qu'elle en est difficilement digérable. Tout se croise et s'entrechoque, dans un maelström musical inégalé et peut être bien inégalable. L'album free jazz ultime, la réunion condensée des expériences d'Ornette Coleman, Albert Ayler et John Coltrane, tout ça en même temps, balayant l'extrême richesse du style d'un multiple revers de main, comme si on écoutait plusieurs disques des maîtres simultanément, dans une cohérence chaotique qui frise l'insulte. Amateurs de sensations fortes, attachez vos ceintures.

note       Publiée le vendredi 26 août 2005

Dans le même esprit, saïmone vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "67 / 70".

notes

Note moyenne        6 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "67 / 70".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "67 / 70".

Jacques Capelovici › dimanche 22 mars 2009 - 21:26  message privé !

"Cette chronique fut diffusé sur le site suivant : http://www.gutsofdarkness.com"

Genre c'est moi qui l'avais écrite. Il en tient une couche le zav... putain d'mytho !

saïmone › samedi 14 février 2009 - 23:49  message privé !
avatar

oh putain le con, encore meilleur que wikipedia

Note donnée au disque :       
Wotzenknecht › samedi 14 février 2009 - 23:23  message privé !
avatar

hahaha Zavowned, m'en vais voir s'il en a pris d'autres

Jacques Capelovici › samedi 14 février 2009 - 23:17  message privé !

http://zav.musicblog.fr/668903/Globe-Unity-Orchestra-67-70/ Pour parler d'un tel disque, soit la chroniques fait 4 pages et manque son but, soit elle va à l'essentiel et se résume en une dizaine de lignes. Tiens, déjà lu quelque part...

Coltranophile › vendredi 16 novembre 2007 - 13:17  message privé !
Sorti imminente chez Intakt records d'un live fêtant le 40éme anniversaire du Globe Unity. Avec entre autres George Lewis, Kenny Wheeler, Gerd Dudek, Jeb Bishop (du Vandermark 5) et une des dernières apparitions du tromboniste Paul Rutherford (R.I.P).
Note donnée au disque :