Vous êtes ici › Les groupes / artistesGGlobe Unity › Improvisations

Globe Unity › Improvisations

4 titres - 46:30 min

  • 1/ Improvisation 1 (10:17)
  • 2/ Improvisation 2 (6:35)
  • 3/ Improvisation 3 (6:24)
  • 4/ Improvisation 4 (23:14)

informations

Tonstudio Bauer, Ludwigsburg, Allemagne, 5-9 septembre 1977

Il s'agit du pressage cartonné japonais à tirage limité

line up

Derek Bailey (guitare), Peter Brötzmann (saxophone alto et ténor, clarinette basse), Albert Mangelsdorff (trombone), Evan Parker (saxophones soprano et ténor), Paul Rutherford (trombone), Kenny Wheeler (trompette), Manfred Schoof (trompette), Günther Christmann (trombone), Gerd Dudek (saxophone soprano et ténor, flûte), Michel Pilz (clarinette basse), Tristan Honsinger (violoncelle), Alexander von Schlippenbach (piano), Peter Kowald (tuba, basse), Buschi Niebergall (basse), Paul Lovens (batterie)

chronique

Il y a une blague récurrente qui court sur la toile et qui dit en substance : "le jazz, c'est quand cinq musiciens jouent ensemble un morceau différent". La sagesse populaire, même quand elle s'exprime avec ironie, ne manque pas de marquer parfois quelques points. Alors, imaginez un peu ce que cela peut donner quand l'on multiplie le nombre de participants par trois... Actif depuis 1966, le Globe Unity Orchestra est d'abord né du besoin du pianiste allemand Alexander von Schlippenbach de se constituer un groupe à même d'interpréter ses pièces improvisées les plus diaboliques et qui en finalité donneront son nom au groupe. Très rapidement, ce groupuscule concentré autour de fortes personnalités telles que Peter Brötzmann, Manfred Schoof et Albert Mangelsdorff va adopter les contours d'un véritable laboratoire universel de la musique jazz d'avant garde, et plus particulièrement du free jazz. Enregistré en 1977, "Improvisations" fait office de rareté au milieu d'une discographie parsemée de coup d'éclats. Publié à l'origine sur le label Japo (pour Jazz by Post), il fallait évidemment attendre que nos amis japonais s'y collent à travers la série Hardcore Jazz pour voir enfin ressurgir du néant ce pavé de musique chaotique parmi onze autres titres triés sur le volet. En dix ans, le Globe Unity a bien changé et arbore à l'aube de cet enregistrement un profil bien plus british, avec la présence notamment de Derek Bailey, Evan Parker, Paul Rutherford, Kenny Wheeler et Paul Lovens. Par conséquent, les pièces improvisées qui se succèdent ici possèdent une interiorité et une retenue beaucoup plus conceptuelle que la débauche d'énergie normalement affiliée aux démonstrations de force prodiguées par l'école allemande. Les cordes se crispent, puis brisent le silence, les peaux se froissent et les cuivres toussent, crachent, hurlent, tout en faisant grimper la tension qui inexorablement nous mène à l'explosion tant attendue et qui se manifeste sur la toute dernière plage, longue de vingt minutes. Toujours aussi brut et indomptable, mais pas nécessairement aussi fougueux qu'on aurait pu le souhaiter.

note       Publiée le jeudi 14 juillet 2005

dernières écoutes

    Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Improvisations" en ce moment.

    tags

    Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Improvisations".

    notes

    Note moyenne        1 vote

    Connectez-vous ajouter une note sur "Improvisations".

    commentaires

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Improvisations".

    saïmone Envoyez un message privé àsaïmone
    avatar
    C'est une invitation à la chronique ça non ? ;o)