Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPorno For Pyros › Porno For Pyros

Porno For Pyros › Porno For Pyros

cd • 11 titres • 39:17 min

  • 1Sadness2:33
  • 2Porno for Pyros3:06
  • 3Meija3:13
  • 4Cursed Female3:24
  • 5Cursed Male3:50
  • 6Pets3:36
  • 7Bad Shit2:58
  • 8Packin'4:08
  • 9Black Girlfriend4:33
  • 10Blood Rag3:29
  • 11Orgasm4:27

enregistrement

Crystal Studios, Los Angeles, Californie, USA, été 1992

line up

Peter Distefano (guitare), Perry Farrell (chant, harmonica), Martyn Lenoble (basse), Stephen Perkins (batterie, percussion)

remarques

chronique

Styles
rock
pop
Styles personnels
alternatif > néo psychédélique

Quand on y songe un instant, mais quelle hécatombe en ce début d'années quatre-vingt dix ! La majorité des groupes alternatifs américains les plus influents tombaient comme des mouches, et nous ne devions notre salut qu'aux parachutes trip hop et grunge qui venaient alors de s'ouvrir. Après le split de Jane's Addiction, beaucoup d'espoir reposait sur la nouvelle formation de Perry Farrell dont on parlait déjà un peu partout. Mais le plus déraisonnable de ce espoirs fût sans doute d'attendre de Porno For Pyros qu'il donne ce qu'il ne pouvait pas faire, à savoir sonner comme Jane's Addiction. A ne pas en douter, beaucoup prirent un véritable coup de massue en se confrontant à leur premier album. Tout ceci était donc à ranger définitivement dans les tiroirs de l'histoire ; plus de pièce rock épique, plus d'intenables poussées d'adrénaline, plus de punk épicé au tabasco. D'accord, mais cela n'enlève absolument rien à ce disque que j'ai longtemps savouré à l'époque et qui, encore aujourd'hui, me satisfait pleinement. Quand j'écoute le premier Porno for Pyros, la première chose qui capte mon attention, c'est la batterie. Depuis Bill Bruford en 1980, je n'avais plus entendu de batteur capable d'adapter son jeu en fonction du contexte. La franche orientation psychédélique assumée ici donne l'occasion à Stephen Perkins de s'essayer à un kit coloré qui, des rototoms aux percussions diverses et variées, est à mon sens pour beaucoup dans la densité et la richesse de l'univers dépeind sur ce disque. C'est presque même le contrepied de Jane's Addiction ; les titres sont plutôt expéditifs et Peter DiStefano, étant tout sauf un guitar hero, a pour lui un jeu bien plus textural que vraiment incendiaire. Que le groupe se produisait alors en concert avec cracheurs de feu, danseuses et autres excentriques me semble la plus logique des choses tant des pièces aussi courtes et intenses que "Meija", "Cursed Female", "Cursed Male", "Blood Rag" ou "Orgasm" font songer à une revue rock'n'roll pour le cirque Barnum. Et "Pets" est une chanson merveilleuse.

note       Publiée le samedi 4 juin 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Porno For Pyros".

notes

Note moyenne        10 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Porno For Pyros".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Porno For Pyros".

Dioneo › samedi 23 février 2013 - 11:52  message privé !
avatar

Je suis le seul à lui trouver une mélancolie de grande fatigue - genre poids des défonces accumulées - derrière les gerbes d'étincelles en wha, à celui-là ? Une douceur touchante, une chaleur qui fuit derrière l'ironie des textes et des mises en scène, aussi ?

(EDIT : Bon, en même temps un disque qui s'ouvre sur "I've got the Devil in me (it's a cloud...)/Sadness (it's a cloud...)"... OK, j'ai pas fait une grande découverte, sur ce coup. Vive l'anlayse pointue, hum...).

Note donnée au disque :       
zugal21 › samedi 23 février 2013 - 11:35  message privé !

Bien cool

Note donnée au disque :       
julius_manes › lundi 3 janvier 2011 - 08:27  message privé !

Un disque très sympathique, où l'on retrouve avec plaisir un Perry FARELL en grande forme. Les compositions sont par contre beaucoup moins fouillées que dans JANES'S ADDICTION, simples mais efficaces. Le second "Good god's urge", sera beaucoup plus abouti et extrêmement trippant...

Note donnée au disque :       
NevrOp4th › lundi 7 décembre 2009 - 18:16  message privé !

Un groupe assez sympa , découvert assez récemment.

Note donnée au disque :       
E. Jumbo › mercredi 4 février 2009 - 22:35  message privé !

Disque très jouissif en effet, qui met de bonne humeur ! Des passages assez psyché, et surtout de très belles chansons : "Pets", mais "Black Girlfriend" a ma préférence. Excellent !

Note donnée au disque :