Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAin Soph Aur › Horsmen ov mentalis apocalypse

Ain Soph Aur › Horsmen ov mentalis apocalypse

cd • 9 titres

  • 1Raptus
  • 2Slowflwsh
  • 3Darkhop
  • 4Order ov thelema
  • 5Visage tranquille
  • 6Liber oz
  • 7Lentum invocat
  • 8Ae panti nam (live)
  • 9Que restera-t-il (live)

enregistrement

Giovanni (basse), Antoine (guitare), Philippe (chant)

remarques

La réédition est accompagnée d'une carte postale et de deux magnets

chronique

Styles
gothique
rock
Styles personnels
death rock

AinSophAur, groupe né sur les cendres de Requiem, orchestre dans un registre rock gothique assez lourd. Un chant incantatoire en français souvent avec de la réverb nous guide au travers de la musique froide du trio. Point de batterie, mais une boite à rythme en guise de métronome, on retrouve aussi quelques sons électroniques, assez rares et utilisés de façon judicieuse, ils ajoutent un plus aux ambiances. Quant aux guitares, elles grattent dans un registre death rock assez puissant, mélodies décadentes et rythmiques cycliques serait une bonne définition de leur rôle. Le morceau Slowflesh se trouve être très inspiré, lent et glauque à souhait, la meilleure piste de l'album. Si les quatre premiers morceaux sont très bon, il est regrettable de constater que la suite est nettement moins bonne. En effet, on passe de chansons rythmées aux arrangements travaillés à des morceaux fades et ennuyeux, quant au live présent en fin d'album, il laisse penser que le groupe ne doit pas être très impressionnant sur scène. Une fin de disque qui laisse sur sa faim. Avec cet album, AinSophAur révèle un potentiel, espérons que celui-ci soit plus exploité par la suite.

note       Publiée le jeudi 14 avril 2005

chronique

Il est un projet de la scène parisienne qui commence à se faire un nom, Ain Soph Aur ("la lumière sans limite" dans la Kabbale). Intrigué par divers sujets sur des forums, j'ai franchi le pas moi aussi et me suis procuré leur CD (en réalité un repressage de leur première démo débarrassé de deux titres live), chose que j'aurais dû faire bien plus tôt. À l'instar de formations comme October 27th ou Siglo XX, les Parisiens savent user de l'économie de moyens et de structures (voix, guitare, basse, programmation) pour tisser des atmosphères sombres, efficaces et prenantes. Un mixage intelligent et des effets savamment distillés mettent la voix grave en évidence tout en lui conférant une touche lointaine ; la guitare évolue au fur et à mesure des pièces, glissante comme un serpent sur Visage tranquille, plus torturée sur Darkhop ou Order ov Thelema, ou mordante sur les riffs de Lentum invocat... Parfait concentré de gothic rock, d'une touche de cold wave avec un zeste de metal dans les attaques les plus agressives (Lentum invocat), Ain Soph Aur puise également ses racines dans l'ésotérisme, Crawley et la Kabbale notamment, ce qui confère à leurs compositions une touche que je qualifierais de dramatique. L'ensemble est très cohérent, maîtrisé dans ses climats et l'intensité qu'il dégage (le chant y est aussi pour quelque chose) ; voilà donc un disque que je recommande volontiers.

note       Publiée le samedi 8 mars 2008

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Horsmen ov mentalis apocalypse".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Horsmen ov mentalis apocalypse".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Horsmen ov mentalis apocalypse".

kualgretfa › samedi 16 avril 2005 - 09:26  message privé !
Je me ferai mon opinion quand ils joueront au Glazart.
flat › jeudi 14 avril 2005 - 16:09  message privé !
flat_advice : écouter les 7 premières songs d'un bloc. les lives ont valeur de documents, appréciable avec l'habitude...play loud !
Note donnée au disque :