Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPercy Howard's Meridiem › Full catastrophe

Percy Howard's Meridiem › Full catastrophe

10 titres - 54:41 min

  • 1/ 187 [studio] (3:38)
  • 2/ Shaft in Oslo [studio] (3:18)
  • 3/ Sheol (8:56)
  • 4/ Lapis (5:32)
  • 5/ Gehenna (7:32)
  • 6/ Shaft in Oslo (3:56)
  • 7/ Release [Aria] (4:36)
  • 8/ Shimmy (7:24)
  • 9/ Poison Tear [studio] (6:41)
  • 10/ Release [Again] (3:08)

enregistrement

USA, février 1999

remarques

Percy Howard (chant), Trey Gunn (Warr guitar), Charles Hayward (batterie), Vernon Reid (guitare)

chronique

Styles
rock

A bien des égards, le parcours de Percy Howard s'est révélé très difficile à suivre. Je ne remet pas en question ses choix artistiques, non. Réapparu comme par magie sur un label italien confidentiel en 1999, il ressurgit dans l'indifférence générale avec une nouvelle publication dans le cadre de son projet Meridiem chez Outer Music, sans doute encore bien plus obscur. Autant dire que pour suivre l'actualité du bonhomme, faut s'accrocher, faut le vouloir... Enfin, aujourd'hui, avec le développement d'internet et un site officiel où tout y est regroupé, tout ceci ne devrait plus poser trop de problèmes. Et, au bout de cette quête éperdue, il y a "Full Catastrophe". J'aimerais, tant que possible, éviter le jeu de mot foireux, rapprochement facile, entre le signifiant et le signifié de ce disque. Mais c'est au-delà de mes forces. L'attente, cette traîtresse, est souvent à l'origine de bien des déceptions. Ce dix titres est en réalité un témoignage en concert, agrémenté de trois titres studio ("187", le funky "Shaft in Oslo" et "Poison Tear"). Particularité de la chose, la formation s'est recentrée autour de l'admirable Charles Hayward, Vernon Reid et Trey Gunn. Autant dire que ça groove dru et que l'ensemble n'est pas avare en parties improvisées. Mis à part "Lapis", repris ici, tous les autres titres sont de véritables inédits, mais ressemblent, à bien des égards, à des bases écrites pas encore tout-à-fait arrivées à mâturité et qui subissent, pour la première fois, leur test grandeur nature sur scène. Les deux parties de "Release" sonnent très rock, avec une touche parfois même noise/destroy, et si c'est bien distrayant, on ne peut s'empêcher de penser que là, Percy Howard, n'est plus vraiment dans son élément. "Full Catastrophe" propose donc de découvrir encore un autre aspect de l'artiste, que je qualifierais platement de décousu ; libre à nous, ensuite, d'estimer si ce fût là un choix judicieux...

note       Publiée le mardi 14 septembre 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Full catastrophe".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Full catastrophe".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Full catastrophe".

sinziana › vendredi 30 novembre 2007 - 15:51  message privé !
laswell n'est pas parmi les musiciens?