Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesKKoЯn › Life Is Peachy

KoЯn › Life Is Peachy

cd • 14 titres • 48:14 min

  • 1Twist
  • 2Chi
  • 3Lost
  • 4Swallow
  • 5Porno creep
  • 6Good god
  • 7Mr. Rogers
  • 8K@#Ø%!
  • 9No place to hide
  • 10Wicked
  • 11A.d.i.d.a.s.
  • 12Lowrider
  • 13Ass itch
  • 14Kill you

enregistrement

Indigo ranch studios, Malibu, CA

line up

Jon. Davis (chant), Head (guitare), Fieldy (basse), Munky (guitare), David (batterie)

Musiciens additionnels : Chino Moreno (chant sur "Wicked")

remarques

chronique

Styles
neo metal
rock
metal alternatif
Styles personnels
neo metal sombre...

Pas facile pour moi, de juger cet album objectivement. Effectivement, non content d'être un album de qualité, il s'agit là d'un des disques qui m'aura initié à l'univers metallique ! Pour le coup, rien que la vue de cette jaquette, la lecture du nom des titres, du booklet, çà me flanque un sérieux coup de nostalgie dans le bide (aahhh... "No place to hide", "A.D.I.D.A.S.", "Mr Rogers"...). Bref, en dehors de ces petites aventures qui me regardent, "Life is peachy", c'est un peu le deuxième et dernier enfant de Korn. La parfaite continuité de l'album éponyme, qui offre ici une musique plus mature, aux riffs et break plus variés, aux compos moins linéaires, tout en gardant les éléments principaux nécessaires à une atmosphère très sombre : la voix torturée de Jon, le style Fieldy/Silviera, les riffs lourds, froids et efficaces de Munky et Head, et surtout cette ambiance, si obscure, si oppressante... Plusieurs choses sont à mentionner plus particulièrement. D'abord, l'intro, impossible à décrire, des cris et des grognements poussés à tout va, sur lesquels se greffent guitares et percussions, vraiment, unique en son genre. Puis les compos plus à part, ces véritables océans de noirceurs qu'écrivent "Mr Rogers" et "A.d.i.d.a.s.", qui constituent sans nul doute les hymnes du groupe. Enfin, le duo avec Chino Moreno ("Wicked"), qui bien que décalé, sera le premier pas vers le rapcore pour les américains... Trèves de bavardages, bien qu'inférieur à son illustre prédécesseur, ce deuxième opus restera comme l'un des piliers du groupe, qui changera par la suite complètement son style.

note       Publiée le mardi 2 avril 2002

chronique

Styles
metal alternatif
ovni inclassable
Styles personnels
kornythorinque

Sur ce nuancier des crottes de nez qu'est le neo-metal roots, Life Is Peachy se situe dans la partie la plus terne, sans une once de fluorescence aguicheuse : celle de la morve qu'on a plus envie de rouler en boule entre l'index et le pouce et de coller sous la table pendant le cours de biologie, que celle qu'on boulotera discretos après checkage en bonne et due forme des regards voisins. Life is Peachy est un de ces miasmes, qui quand un beau jour on retourne la table révèlent leur multitude desséchée. Life is Peachy est cela, une version desséchée et biscornue du premier Korn. Un truc qui sert à rien de plus que rendre Korn encore plus bizarre, alternatif (les contrastes "passage violent / accalmie" sont plus que jamais accentués), malade, crasseux, insalubre... Et agaçant. Vain. Plus funky-freaky-foufou, éjaculateur précoce de la dissonance, et surtout RELOU. Le premier était porteur de ce malaise grunge-Primus, celui-ci veut surjouer la kornitude première, et tourne sur lui-même en zigzag. En faisant tout pour gagner le concours de grimaces : on commence par du Scatman Joeystarr et on finit pareil... Entre les deux, à part "Good God" (celle qui m'a marqué à la toute première écoute, est restée collée) et éventuellement "Swallow" ou "Mr. Rogers", y a vraiment pas grand chose à ronger. J'ai beau y chercher matière à mâcher : tout dans Life is Peachy me renvoie au premier. Y a des passages crapoteux et glauques en veux-tu en-voilà, OK, mais le Korn de 94 les faisait bien mieux ; ils sont ici obsolètes. Même Follow the Leader a plus à offrir au final, sous son son synthético-allégé et ses fringues flashy ! On est bien loin des hybrides mélodiques qu'ils déploieront en 1999 et 2002. On est juste dans le cagibi, avec un salmigondis onomatopéteux qui gesticule du mal-être. Avec un album chétif, mesquin, rabougri sur sa laideur singulière, d'un intérêt purement bidulesque. Reste cette pochette aussi malsaine que du Freud (Durst ?), ce titre délicieux, et... Peu de choses au final. Des reliques, des haillons, des quenottes, des exuvies. Life if Peachy incarne à mon sens ce que koRn ont fait de plus cabotin et pénible. Il me donnerait même, durant ses moments les plus "wagnagnagnaGNA PRRRRT" à la Taz-core, envie de réévaluer Watcha ou Pleymo, pour tout vous dire.

note       Publiée le jeudi 25 mars 2021

Dans le même esprit, Raven vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Life Is Peachy".

notes

Note moyenne        77 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Life Is Peachy".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Life Is Peachy".

Kissthecatconcept › lundi 29 mars 2021 - 14:38  message privé !

Watcha, c'est vraiment neo metal ? Pour ce que j'en connais, i.e. le premier album, ça me sonne plutôt comme un mix de pantera et incubus. La prod, par contre, est too much neo metal. Dommage d'ailleurs. Je me souviens avoir entendu à l'époque une demo du titre "concrete lies", plus rapide, plus sale, moins lisse, ça le faisait bien.

Note donnée au disque :       
torquemada › vendredi 26 mars 2021 - 22:17  message privé !

Je viens de réécouter "Goog God", ça faisait un bail... je vous laisse Watcha et Pleymo, amusez-vous bien...

Note donnée au disque :       
nowyouknow › vendredi 26 mars 2021 - 11:06  message privé !

Good God est un de ces titres qui me font dire que Korn pouvait être aussi inspiré qu'original, même si c'est surtout une machine à hymnes (ADIDAS !). Mon problème avec ce groupe c'est que sur un album bah non, y'a trop de titres à formule balancés comme ça..

Note donnée au disque :       
Fabb74 › vendredi 26 mars 2021 - 10:49  message privé !

album bien chiant et sans relief, Korn s'autoparodie

Note donnée au disque :       
Kissthecatconcept › vendredi 26 mars 2021 - 10:29  message privé !

Oh qu'il est dur ! Je trouve au contraire qu'ils affinent la formule du premier album en la rendant plus concise, plus sombre, un son plus massif, maîtrisant mieux la mélodie. Ca commence à sentir le placement de tube MTV, mais ça se tient encore foutrement bien. Sur l'album suivant, par contre...

Note donnée au disque :