Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesBThe Black League › Man's ruin revisited

The Black League › Man's ruin revisited

cd • 12 titres

  • 1Old-World Monkey
  • 2Alive & Dead
  • 3Cold Women and Warm Beer
  • 4Hot Wheels
  • 5Black Water Fever
  • 6Lost in the Shadows
  • 7Ain't No Friend O' Mine
  • 8The Healer
  • 9Crooked Mile
  • 10Mad Ol' Country
  • 11Man's Ruin Revisited
  • 12Better Angels

enregistrement

pas d'info

line up

Jarva (vocaux), Ranta (guitares), Valanne (guitares), Laurila (basse), Luttinen (batterie)

remarques

chronique

Styles
rock

"Man's Ruin Revisited" est sensé être l'apologie du triptique américain de la ruine d'une vie, à savoir : les filles faciles, l'alcool et les paris (gambling dans le texte). Donc tout y passe depuis le poker, les dés pipés, les galons de wiskey, les filles en bas résilles aussi chaudes que la bière est tiède... J'en passe. Et quoi de mieux pour festoyer musicalement dans cette joyeuse ambiance qu'une sorte de rock'n'roll gras à la Motörhead ? C'est en effet la référence qui vient le plus rapidement à l'esprit à l'écoute de ce que délivre les finlandais de la ligue noire. Le single "Cold Women and Warm Beer" est assez représentatif de l'album, de bonne tenue musicale et aggressive sauf lorsqu'ils s'essaient sans grande conviction à des ballades assez insipides... J'ai l'air un peu méchant là mais en fait je ne comprends pas du tout pourquoi les groupes de r'n'roll rapide et gras se sentent obligés de s'improviser Bon Jovi ! Ils ne sont pas là pour passer disque de platine et enflammer les esprit des jeunes teenageuses tout aussi platines que je sache... "Hot Wheels" est autrement plus convaincant avec ses racines ultra reconnaissable de heavy-metal des années 80 que "Lost in the Shadows" ou l'obscure dernier morceau qui a pour mérite de me facher juste avant que le disque ne se finisse ! Dans l'ensemble c'est assez cohérent et la production (faîte a priori pour pousser le volume sonore au maximum, bien dans l'esprit du trio gamble/booze/girl voire dans le sex/drug/r&roll tant qu'on y est. Ah oui et aussi le chanteur n'est pas vraiment génial surtout lorsqu'il essaye de se prendre pour Glenn Danzig... Mais c'est peut-être une affaire de goût... Sympathique si tant est qu'on connaisse son Motorhead par coeur, sinon il y a du boulot avant !

note       Publiée le jeudi 29 avril 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Man's ruin revisited".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Man's ruin revisited".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Man's ruin revisited".

Dun23 › vendredi 12 octobre 2012 - 08:44  message privé !

Album sympathique mais je suis très loin d'écouter ça tous les jours!

Ånthraxx 666 › mercredi 10 janvier 2007 - 16:00  message privé !
moi je le trouve très bon cet album, et le chanteur n'est pas mauvais [T. Jarva de Sentenced !] mais son successeur est meilleur je pense [A Place Called Bad]
Note donnée au disque :