Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCorpus Delicti › Sylphes

Corpus Delicti › Sylphes

cd | 12 titres

  • 1 Patient
  • 2 The lake...
  • 3 ...of all desperations
  • 4 Saraband
  • 5 Noxious (the demon's game) (remix)
  • 6 The smile of grace
  • 7 Circle
  • 8 Dusk of hallows
  • 9 Red
  • 10 Private slaughter
  • 11 The awakening
  • 12 Sylphes

enregistrement

Studios Marylin, Cagnes-sur-Mer, France, janvier-mars 1994

line up

Sebastian (chant, synthé), Roma (batterie, percussions, programmation), Jérôme (guitares), Chrys (basse), Laetitia (violon sur 'Dusk of hallows'), Thierry (percussions sur 'Patient'), Ziggy (chant féminin)

chronique

Les musiciens de la première vague gothique puisaient leur inspiration chez des artistes comme David Bowie, Iggy Pop, Velvet Underground ou carrément les Beatles, les Rolling stones et autres classiques de l’histoire du rock. Vint ensuite une seconde génération, dès la fin des 8o’s, principalement inspirés par leurs aînés de cette première volée. Parmi ces nouveaux venus, citons les Niçois de Corpus Delicti ; héritiers spirituels de Bauhaus, Sisters of Mercy, Siouxsie et Bowie, ils ont réussi en trois albums et un maxi à acquérir une renommée internationale, à être signés aux USA et malgré une fin chaotique, à s’affirmer comme l’un des classiques de ce renouveau goth du début des 90’s. Après un premier cd prometteur ,’Twilight’ qui avait soudain braqué tous les regards sur cette étrange nouveauté venue de France, leur second album, ‘Sylphes’ frappe davantage encore par la maturité de ses compositions et la qualité de la production, on sent que Corpus Delicti a bien l’intention de percer et de confirmer les espoirs placés en eux. Les influences sont clairement identifiables mais parfaitement digérées, les Français ont su les intégrer pour jouer une musique personnelle qui ne sonne pas comme un plagiat de tel ou tel. Le jeu de la batteuse, tout en roulements, évoque volontiers les premières formations de la vague post-punk comme Skeletal family, UK Decay, Southern death cult ou Siouxsie and the Banshees. Sebastian se révèle un chanteur doué et passionné, au timbre assez proche de celui de Peter Murphy. Quant à la basse et la guitare, on songe tantôt aux Banshees (‘Red’), tantôt à Bauhaus, le tout assaisonné d’une touche de Sisters of Mercy (‘Noxious’). Ajoutez à cela un titre spectral au piano (‘The Lake’) et un autre envoûtant, presque médiéval (‘Slyphes’) et vous aurez un petit aperçu des capacités de Corpus Delicti. Entre rythmes décadents, sauvagerie désespérée (‘Circle’), l’album s’écoule sans la moindre faiblesse, du grand art !

note       Publiée le lundi 14 juillet 2003

partagez 'Sylphes' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Sylphes"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Sylphes".

ajoutez une note sur : "Sylphes"

Note moyenne :        6 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Sylphes".

ajoutez un commentaire sur : "Sylphes"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Sylphes".

canardo › mardi 9 octobre 2007 - 19:58  message privé !
c'est ca... en attendant: http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewprofile&friendID=183338474
Note donnée au disque :       
juj › mardi 9 octobre 2007 - 19:29  message privé !
chrys se remet au goth ? j'aimerais bien entendre voir
canardo › mardi 9 octobre 2007 - 19:25  message privé !
Pour ceux que ca interesse le bassiste a aussi forme son groupe indus nomme Kom-Intern, et vient de former un autre groupe avec le guitariste de corpus plus dans une veine cold wave nome Press Gang Metropol, qui donnent leurs premiers concert samedi 13 a monaco.
Note donnée au disque :       
Gaylord › mercredi 4 juillet 2007 - 22:01  message privé !
Essai transformé pour ce deuxième album de Corpus Delicti, qui se démarque un peu de ses infnuences (Siouxsie and the Banshees, Sex Gang Children, Christian Death, Bauhaus,...).
Note donnée au disque :       
Solvant › jeudi 17 mai 2007 - 21:54  message privé !
Enfin ! Grande nouvelle car hormis le titre "Saraband" figurant deci-delà dans des compil', rien n'est dispo ! ALERTE ! (faîtes passer !) [edit du 22/12/2007, ça arrive petit à petit les réedés, il y a déjà un bon topo de Corpus qui est sorti avec 'a new saraband of sylphes'.]
Note donnée au disque :