Vous êtes ici › Les groupes / artistesWWeltenbrand › Das Rabenland

Weltenbrand › Das Rabenland

cd • 11 titres

  • 1Das Rabenland
  • 2Dark desires
  • 3Weltenbrand
  • 4Her poisoned mind
  • 5Night of the blade
  • 6Malleus Maleficarum
  • 7Wizard of the lost kingdom
  • 8The ghost of the dead son
  • 9Sorrow fog
  • 10Her poisoned mind (dark version)
  • 11Abstrakt

cd-rom • 1 titre

  • 1Her poisoned mind (clip)

extraits vidéo

informations

Inclut un cd-rom avec le clip de 'Her poisoned mind'

line up

Corina B., Simone S. (chant féminin), Ritchie W. (chant masculin), Oliver F. (synthés), Daniel H., Rino V. (claviers)

chronique

Avant de m’y rendre, j’imaginais Vaduz comme une sorte de royaume hors du temps, préservé d’une certaine modernité à la Galtedoc (‘Balade au bout du monde’ pour les BDphiles), certainement pas ce sale petit bled sans charme dont l’unique curiosité, le château sur sa colline, sert de foyer à la famille princière et est donc invisitable. De même, ma tendresse pour l’unique projet gothique de ce royaume fantoche se révéla exagérée; certaines formations doivent rester celles d’un unique album. ‘Das Rabenland’ ne passe pas. Certes l’époque était aux rêveries d’un autre temps, aux inspirations mediévalo-fantasy, aux échappées magiques hors du temps; magie noire et désenchantement urbain ayant provisoirement fait leur temps, beaucoup de groupes se rêvaient en costumes de princes et princesses à évoquer des ritournelles d’un autre âges à coups de samplers. Bien sûr les musiciens de Weltenbrand savaient jouer et chanter en 1995 déjà mais cela ne suffisait pas à faire un bon disque. La musique tout d’abord, froide, dépourvue de charme à coups de loops synthétiques usant certes d’une bibliothèque assez pointue en matière d’imitation d’instruments néoclassiques mais sonnant tellement plate, lisse, sans aspérité dans une production sans relief. C’est parti pour des gammes ennuyeuses, de celles qu’on trouve géniales quand on débute dans la pratique car aisées à jouées mais tellement vite lassantes. Cette trame pourtant mange tout, mélodies, tempi, car il faut aussi le reconnaître, ce disques manque cruellement de rythme. Les essais de grosses caisses et autres tambours ne sont pas là pour rythmer mais compléter la trame entamée. On s’accroche alors aux voix pour espérer un peu de corps mais là aussi, tout s’écoule sans aspérité, comme une plaine sans colline. C’est d’un ennuyeux, d’un linéaire ! La froideur artificielle des sonorités s’en trouve encore accentuée. Souci, les chansons tournent au minimum autour des cinq minutes, s’envolant parfois jusqu’à neuf (‘Night of the Blade’); en un mot comme en cent, ces pièces sont interminables. La répartition des vocaux féminins fleur bleue et les masculins plus sombres mais sans conviction sonne aussi excitante qu’un théâtre de marionnettes sans fils. Même le plus inquiétant ‘Sorrow fog’ avec son orgue en plastique et ses vocaux black du pauvre n’exhalent que ridicule. Ce premier essai de Weltenbrand ne dégage rien que de l’ennui, engoncé dans sa mathématique froide, ses orchestrations en pâte à papier et sa linéarité interminable, défauts que les artistes corrigeront heureusement par la suite. ‘Das Rabenland’ s’avère aussi ennuyeux qu’une visite de Vaduz qui n’a décidément rien d’un royaume perdu hors du temps.

note       Publiée le lundi 23 mai 2022

dernières écoutes

    Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Das Rabenland" en ce moment.

    tags

    Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Das Rabenland".

    notes

    Note moyenne        2 votes

    Connectez-vous ajouter une note sur "Das Rabenland".

    commentaires

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Das Rabenland".

    Shelleyan Envoyez un message privé àShelleyan
    avatar

    'Le Liechtenstein a été retirée des derniers paradis fiscaux de la liste noire de l'OCDE en 2009, à la suite d'un engagement de sa part pour suivre les recommandations de l'OCDE en matière de transparence et de coopération fiscale.' (on y croit)...Je te dis pas comme je suis revenu déçu...Je me suis vengé sur Weltenbrand du coup ^^

    Note donnée au disque :       
    nicola Envoyez un message privé ànicola

    Y déposer les sous de guts ?

    Shelleyan Envoyez un message privé àShelleyan
    avatar

    C'est parce que je suis allé au Liechtenstein il y a quelques mois ^^

    Note donnée au disque :       
    stickgrozeil Envoyez un message privé àstickgrozeil

    rooooooo dis donc, je m'attendais pas à une chronique de ce vieux et obscur groupe ici et maintenant!

    Note donnée au disque :