Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMentallo And The Fixer › Enlightenment Through A Chemical Catalyst

Mentallo And The Fixer › Enlightenment Through A Chemical Catalyst

cd • 9 titres • 73:30 min

  • 1Once Upon A Time
  • 2Outside The Pharmacies Of Fairyland
  • 3Amigdula
  • 4Very Sudden Onset Of Incoherence
  • 5Brute Force Uploading
  • 6Coming Apart Perfectly
  • 7Felt So Good That I Cried
  • 8First Flower After The Flood
  • 9Commandments For The Molecular Age

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Gary et Dwayne Dassing

Musiciens additionnels : John Bustamante (voix sur "Brute Force Uploading")

remarques

chronique

Eglise-Matrice, anno MMVII : Mentallo & The Fixer, l'influence de Velvet Acid Christ continue à délivrer ses amas de symbiotes informes et fascinants, pendant que le vegan goth du Colorado se cherche encore. On passera outre les trop faciles comparaisons avec Skinny Puppy concernant Mentallo, qui plus est sur cet album dénué de fureur et préférant le marathon psychédélique à la danse de saint Guy. Ces deux frangins sont en fait des belges qui s'ignorent (ce n'est d'ailleurs pas un hasard s'ils sortent chez les bruxellois d'Alpha Matrix), en quelque sorte... un Klinik texan qui aurait troqué son hôpital psychiatrique abandonné et étouffant contre de larges espaces urbains de fin du monde baignés d'une lumière blanche aveuglante venue du ciel, piqués de droïdes-enfants gémissant dans les décombres... voici Mentallo dans une veine plus "post-explosion", descendante que jamais... son electro dark cybernétique/panoramique et parfois à la lisière de la trance est comme une lente incantation, des plages étirées mais n'ayant jamais le mauvais goût d'être purement atmosphériques, les rais de lumière blanche fendent les beats, une réverbération froide, des modulations vocales viles et perfusions de gaz dans les veines, la javel d'une ambiance à la Dantec. Enlightenment Through a Chemical Catalyst est bien une fantastique chevauchée aux confins de nos circuits imprimés, un vrai monde d'album, qui embaume le désinfectant, les antidépresseurs et la réalité modifiée sous contrôle. L'entrée en matière quasi-religieuse, complainte d'outre-monde, est à se pendre, et puis tout l'album s'illumine, s'étire, se densifie, et se constelle de myriades bleutées pour devenir une interminable berceuse xénomorphe... et je m'y love, comme un foetus nourri au lithium.

note       Publiée le mercredi 3 juillet 2013

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Enlightenment Through A Chemical Catalyst".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Enlightenment Through A Chemical Catalyst".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Enlightenment Through A Chemical Catalyst".

nicola › jeudi 21 juillet 2016 - 11:22  message privé !

Elle a les yeux Mentallo ?

Wotzenknecht › jeudi 21 juillet 2016 - 08:32  message privé !
avatar

En fait ce groupe c'est un peu les Esoteric de l'electro indus. Il n'y a ni porte d'entrée ni de sortie, mais une fois que l'on s'y fait, quel trip.

Note donnée au disque :       
Wotzenknecht › jeudi 20 novembre 2014 - 19:26  message privé !
avatar

Ca ne se bouscule pas par ici ! Ecoutez cette abomination psychotropique, voyageurs de l'esprit !

Note donnée au disque :       
novy_9 › mercredi 3 juillet 2013 - 12:41  message privé !

Connais pas celui ci, mais j'ai pas mal écouté Mentallo dans les années 90, et ils ont une vrai personnalité pour le coup ! j'adorais les 1ers, mais j'ai pas réécouté depuis longtemps. Ce mélange de sons cristalins super mélodiques et d'autres plus industriels était parfait. eh oui la comparaison avec Skinny Puppy est un peu facile ! J'ai vu qu'il y a une petite box 4cd qui est sortie aussi, d'inédits, démos et autre side projects du groupe.