Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesGGryphon › S/t

Gryphon › S/t

12 titres - 36:46 min

  • 1/ Kemp's Jig (3:07)
  • 2/ Sir Gavin Grimbold (2:45)
  • 3/ Touch and Go (1:29)
  • 4/ Three Jolly Butchers (3:54)
  • 5/ Pastime With Good Company (1:31)
  • 6/ The Unquiet Grave (5:40)
  • 7/ Estampie (4:53)
  • 8/ Crossing the Stiles (2:25)
  • 9/ The Astrologer (3:12)
  • 10/ Tea Wrecks (1:06)
  • 11/ Juniper Suite (4:49)
  • 12/ The Devil and the Farmer's Wife (1:55)

enregistrement

Riverside et Livingston Studios, Londres, Angleterre, 1972

line up

Brian Gulland (basson, krumhorn, flûte à bec, claviers, chant), Richard Harvey (flûte à bec, krumhorn, claviers, guitare, mandoline), David Oberle (percussions, chant), Graeme Taylor (clavecin, guitare, chant)

remarques

Une réédition cd américaine couple cet album à leur second, "Midnight Mushrumps".

chronique

Styles
folk
Styles personnels
médiéval

Avec Gryphon, plus encore qu'avec le groupe français Ange, dépeind dans ces mêmes colonnes par l'ami Spotted Tail, c'est à une immersion totale dans la musique médiévale et le folklore britannique que nous sommes conviés. Ce premier album constitue en effet la bande son optimale pour un jeu de rôle dans les Terres du Milieu ou le décor sonore parfaitement approprié à la plus célèbre fumisterie cinématographique de l'histoire, "Le Sacré Graal" des Monty Python (auquel l'humour de "The Devil and The Farmer's Wife" fait écho). A quatre, les membres de Gryphon dessinent à l'aide d'instruments typiques et/ou traditionnels (basson, krumhorn, flûte, mandoline, clavecin) ce paysage musical issu d'un autre âge. La guitare acoustique reste encore l'élément le plus moderne de l'ensemble (un titre comme "Crossing the Stiles" n'effraiera pas l'amateur des exercices de style de Steve Howe au sein de Yes) alors que le rythme est marqué par l'utilisation de fûts dans leur plus simple expression. Le chant, couplé aux musiques, accentue cette impression à la fois curieuse et fascinante de pouvoir écouter sur disque une musique que l'on fait ainsi revivre et dont on pensait avoir perdu toute trace. Ils partagent avec Gentle Giant ce goût du madrigal, tout en veillant à rester les plus fidèles possibles à une approche folk, comme leurs compatriotes de Pentangle. Bien que ce premier album de Gryphon n'ait pas le profil de la galette qu'on va s'envoyer jusqu'à plus soif, les membres du groupe font en sorte de s'amuser et varient les plaisirs en incluant des mélodies contemporaines dans certaines de leur composition (exercice pratiqué par Brian Gulland à la flûte sur "Estampie"), chose qui rend l'album bien plus riche qu'on ne l'aurait cru de prime abord. Toutefois, ce violent retour en arrière, ce dépaysement le plus total jusqu'au déracinement, ne saurait être du goût de tous.

note       Publiée le jeudi 14 novembre 2002

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "S/t".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "S/t".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "S/t".

Thierry Marie › mercredi 16 juin 2010 - 17:57  message privé !

Il est au mien.