Vous êtes ici › Les groupes / artistesSThe Scarlet Hour › Blink

The Scarlet Hour › Blink

cd • 3 titres

  • 1Blink
  • 2Afterlife
  • 3Torment

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Connectez-vous pour les écouter.

remarques

https://thescarlethour.bandcamp.com/

chronique

Une vraie fourgonnette éducative pour cinéphiles, ces gens-là. Leur précédent projet (The Seventh Victim) tirait son nom d’un film et en toute logique, le nouveau groupe des deux membres rescapés est baptisé d’après un polar de 1965, on n’arrête pas de s’instruire. Si une certaine frustration était palpable du côté des musiciens en raison d’un manque de moyens qu’ils tentaient d’équilibrer par leur créativité pour the Seventh Victim, il n’en est plus rien aujourd’hui, The Scarlet Hour disposent d’un vrai son professionnel. Les choses ne s’arrêtent pas là, la démarche s’oriente vers de nouvelles atmosphères histoire de montrer que ce nouveau combo n’est pas le trio d’avant amputé de la guitare. L’écriture se base sur une rythmique basse/boîte, laquelle boîte est toujours en mouvement niveau sonorités, c’est assez frappant. On mélange les snares avec des handclaps, on ajoute/retire des cymbales, plombe le son, l’allège et c’est franchement très bien géré, avec un vrai groove qui s’installe. Cette rythmique est complété par un jeu de synthé assez minimal mais bien senti , lancinant, conférant une atmosphère glacée et glaciale, la touche finale étant assurée par le timbre sombre du chanteur. On songe un peu à Suspiria seconde époque mais en beaucoup plus inquiétant et obscur. Le résultat est des plus probants avec les excellents ‘Blink’ et ‘Torment’ qui instaurent des climats sombres dont on ne se méfie pas forcément mais qui nous piègent dans une transe noire et groovy irrésistible. ‘Afterlife’ est plus rapide dans son tempo et même si c’est une chanson de bonne facture, elle impressionne moins par ses ambiances. J’espère franchement que le duo ne va pas s’arrêter à ce mini car on tient vraiment un truc: des gothrockers qui font de la vraie dark wave, c’est sexy sur le papier et aussi sur sillon avec The Scarlet Hour. S’il faudra confirmer, cette approche dépouillée mais pertinente dans chaque élément utilisé distille des climats démontrant que si nos Anglais sont cinéphiles, ce n’est pas uniquement en tant que spectateurs passifs, leur musique évoquant elle aussi nombre d’images prenantes et obscures. A suivre de près. 4,5/6

note       Publiée le mercredi 22 juin 2022

Dans le même esprit, Shelleyan vous recommande...

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Blink" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Blink".

notes

Note moyenne        1 vote

Connectez-vous ajouter une note sur "Blink".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Blink".